Réforme des retraites : Quels changements pour les futures pensions de réversion du privé?

Isabelle POTEL
3 Min Read

La réforme des retraites va vraisemblablement perturber les futures pensions de réversion du privé ! On vous explique pourquoi !

publicité

Revenus pris en considération !

D’abord, il est important de noter que pour bénéficier de la réversion dans les régimes de base du privé en 2023, votre revenu personnel ne doit pas excéder 23 441,60 € si vous êtes seul. Et 37 506,56 € si vous habitez en couple. Si vous avez récupéré en tant que couple après le décès de votre conjoint ou si vous avez divorcé antérieurement. Par ailleurs, les autres régimes (service public, régimes complémentaires) n’imposent pas de test de ressources pour le droit à la réversion. La seule exception est le régime complémentaire pour les indépendants (SSI), où le conjoint survivant doit toucher un revenu inférieur à 87984 euros en 2023. Pour les futures pensions de réversion du privé, les recettes sont enregistrées selon les mêmes modalités que pour les régimes de base. 

publicité

Quoi qu’il en soit, les revenus dont on tient compte sont de différents types. Soit, à partir des revenus d’activité. Ou bien, allocations et revenus de remplacement, et biens mobiliers et immobiliers. Sans oublier, les avantages en nature.

publicité

Futures pensions de réversion du privé : les revenus non pris en compte

Certaines recettes sont explicitement exclues du calcul des droits de réversion. Les revenus varient d’un pays à l’autre. D’abord, les pensions de retraite. Effectivement, certaines pensions de réversion sont ainsi exclues, ceux payés par les régimes (de base et complémentaire) des salariés privés, des travailleurs indépendants, des professions libérales et des régimes agricoles (salariés et indépendants). Ensuite, la réversion des pensions de régimes non obligatoires est aussi exclue du revenu. Epargne retraite entreprise, assurance Madelin, épargne retraite, lorsque vous êtes le bénéficiaire désigné. La même chose s’applique aux pensions d’assurance vie.

publicité

Parmi les revenus non pris en compte dans le cadre des futures pensions de réversion du privé, il y a les revenus du patrimoine. Comme nous l’avons vu, une partie du revenu immobilier est exclue. Ceux qui habitent dans la résidence principale et ceux qui travaillent dans le domaine agricole. Enfin, une grande partie des prestations sociales ne sont pas comptabilisées. Il s’agit des prestations familiales, les allocations logement, les allocations pour handicap. Ou bien, le RSA, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Sans oublier l’Allocation supplémentaire d’invalidité (Asi)…

publicité

 

publicité
Share This Article
Follow:
Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .