Impôts sur le revenu 2023 : devriez-vous payer un solde cet automne ?

30 % des contribuables sont concernés par un reliquat d’impôt ou de prélèvements sociaux.

Impôts sur le revenu 2023 : devriez-vous payer un solde cet automne ?

Suite à un prélèvement à la source, vous avez un reliquat d’impôt ou de prélèvements sociaux à payer en fin d’année sur vos revenus de 2022. Pour quelle raison ?

Revenus, charges, quotient familial : le reliquat reliquat d’impôt concerne qui ?

Dans le cas où vous avez supporté moins de charge ou s’il y a eu une réduction de quotient familial, vous devriez être concerné. En effet, cela veut dire que vous avez imposé à la source à un taux trop faible, établi sur la base de votre situation de 2020 et de 2021. Ces années constituent les périodes où vos revenus étaient plus modestes, vos charges plus élevées ou votre quotient plus important.

Plus-values, loyers, bénéfices, rentes : à qui cela s’applique ce prélèvement ?

Si vous avez encaissé des revenus non imposés à la source en 2022, comme des plus-values de cession de valeurs mobilières, vous êtes concernés. Il vous faudra payer des impôts et des prélèvements sociaux en fin d’année. Cela est nécessaire, puisqu’il n’y a eu de taxation de vos gains par le fisc.

Pareillement, cela est valable pour le loyer, dans le cas d’encaissement plus élevé, les bénéfices non professionnels ou les rentes à titre onéreux en 2022. Les prélèvements sociaux que vous avez payés à la source ont subi un calcul sur une base trop faible. 

Découvrez les délais et modalités de paiement

Un prélèvement va se faire sur votre compte bancaire si le solde d’impôt ne dépasse pas 300 euros. Toutefois, il est possible de refuser ce prélèvement si vous souhaitez utiliser un autre moyen de paiement. Cela peut se faire en exerçant une option auprès du centre des finances publiques au plus tard le 31 août. Cependant, il faut payer la somme due au plus tard le 15 septembre. Dans le cas d’un paiement en ligne via le site ou l’application mobile, le prélèvement se fera le 25 septembre.

Et si la somme dépasse les 300 euros, la dette peut être réglée en 4 fois. Des prélèvements égaux se feront le 25 septembre, le 26 octobre, le 27 novembre et le 27 décembre. Il faut savoir que vous pouvez parfaitement choisir de régler le paiement en une seule fois. Vous devez seulement le faire au plus tard le 24 septembre.

Notez bien que, si vous ne payez pas par prélèvement, vous devriez faire face à une majoration de 0,2 %. Cette majoration s’applique sur les sommes réglées par un autre moyen.

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.