Repas de Noël : ces célèbres grandes marques épinglées pour des « pratiques choquantes »

Noël approche, mais derrière les délices festifs se cachent des pratiques commerciales discutables. Foodwatch révèle les stratagèmes utilisés par certaines marques pour maximiser leurs profits.

Repas de Noël ces célèbres grandes marques épinglées pour des pratiques choquantes

Les révélations de Foodwatch ont déclenché des réponses défensives de grandes marques, cnocernant les pratiques choquantes lors des repas de noël ! Une confrontation cruciale pour la transparence alimentaire.

publicité

Les délices trompeurs des Fêtes

Les jours 24 et 25 décembre 2023 sont spéciaux pour beaucoup de familles en France. Ces jours-là, les familles se retrouvent autour d’une table pour célébrer et manger ensemble. Mais il y a quelque chose dont nous devons parler. Le lundi 11 décembre 2023, une association appelée Foodwatch a dit quelque chose important. Ils ont averti tout le monde à propos de grandes entreprises qui jouent avec les prix de la nourriture. Ces grandes entreprises font cela avec des aliments spéciaux que nous aimons manger pendant les fêtes, comme le foie gras, le saumon et la dinde. Foodwatch veut que les gens soient prudents. Ils disent que certaines grandes marques utilisent des astuces pas très gentilles pour faire monter les prix. En effet, des grandes marques adoptent des pratiques choquantes pour les repas de noël ! 

publicité

Cela se passe surtout quand les fêtes approchent, et tout le monde pense à ce qu’il va manger pendant Noël. Il y a quelque chose que nous devons comprendre. Parfois, quand les entreprises font de la publicité pour leurs produits pendant les fêtes, elles ne disent pas toujours la vérité sur la nourriture. Elles veulent que les gens achètent beaucoup, alors elles utilisent des astuces pour rendre les aliments plus chers. Foodwatch dit que nous devons faire attention à cela. Ils veulent que nous sachions que derrière toutes les belles images de la publicité, il y a parfois des choses pas très gentilles qui se passent. Alors, quand nous choisissons nos aliments pour les fêtes, nous devons être intelligents et regarder de près ce que nous achetons. C’est important de faire des choix éclairés pour que nos fêtes soient vraiment spéciales. 

publicité

Repas de noël : Les pratiques choquantes des grandes marques révélées

L’association Foodwatch, fidèle à sa tradition de vigilance entamée en 2017, a souligné l’importance pour les consommateurs d’être conscients des manipulations possibles en matière de marketing alimentaire. Selon les déclarations d’Audrey Morice, chargée de campagnes au sein de cette ONG de défense des consommateurs, l’édition 2023 révèle des pratiques choquantes de la part de grandes marques telles que Bjorg, Brossard, Ciro, Ferrero, Guyader, et Labeyrie. Des exemples édifiants ont été mis en avant, comme un jus de citron annoncé comme bio, vendu à 8 euros le litre, mais qui, selon Foodwatch, serait composé à 70 % d’eau ! Contredisant ainsi les normes des produits biologiques qui devraient contenir 100 % de jus de citron.

publicité

Dans la même veine, un panettone « Saveurs d’Italie » se présente comme respectant la tradition italienne ! Mais l’association a découvert qu’il contenait 12 % d’huile de palme, un ajout incompatible avec la fabrication traditionnelle qui utilise exclusivement du beurre. Ces révélations soulignent les subtilités auxquelles les consommateurs doivent être attentifs lorsqu’ils choisissent des produits alimentaires ! En particulier pendant la période festive. Donc, grandes marques, 

publicité

Les Marques contre-attaquent

Face aux accusations portées par Foodwatch, certaines marques ont choisi de contre-attaquer pour défendre leur réputation. Le groupe Limagrain, mis en cause pour avoir augmenté le prix de son pain d’épice Brossard, a répondu en soulignant que « les distributeurs sont libres de fixer leurs prix ». De même, le groupe Ferrero a pris la parole pour réfuter les allégations ! Selon lesquelles leurs produits Ferrero Rocher Petits plaisirs au chocolat noir (126 g) ne seraient remplis qu’à 48 % au même prix. Ils ont affirmé que l’emballage précise clairement que le paquet contient bien 126 g de produit et 13 pièces. Ces réponses mettent en lumière les tensions entre les défenseurs des consommateurs et les grandes marques ! Chacune cherchant à protéger ses intérêts dans ce débat public. En effet, des grandes marques sont fortement critiquées par leurs pratiques choquantes lors des repas de noël !

publicité

Pratiques choquantes des grandes marques lors des repas de noël : Impact positif des révélations de Foodwatch

Malgré les résistances des entreprises pointées du doigt, Audrey Morice de Foodwatch a noté des progrès encourageants. Elle a souligné que le fait de dévoiler certaines pratiques trompeuses a contribué à réduire la présence de produits contenant des nitrites ou de l’huile de palme dans les rayons. De plus, les entreprises concernées ont apporté des changements minimaux à la présentation de leurs emballages pour les rendre plus conformes à la réalité. Ces résultats témoignent de l’impact positif que peut avoir la vigilance des consommateurs et des organisations de défense des droits! Encourageant ainsi une plus grande transparence de la part des producteurs alimentaires.

publicité

En conclusion, le message de Foodwatch est clair : la période festive ne doit pas être une excuse pour les entreprises alimentaires de tromper les consommateurs. Les révélations de l’ONG incitent les consommateurs à rester vigilants, à lire attentivement les étiquettes et à faire des choix éclairés ! Et ce, afin de garantir des fêtes de fin d’année authentiques et délicieuses. Quoi qu’il en soit, des grandes marques sont fortement critiquées par leurs pratiques choquantes lors des repas de noël !

publicité

 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .