Retraite Agirc-Arrco : bonne et mauvaise nouvelle pour les 13 millions de retraités dans les prochains mois

Une bonne et mauvaise nouvelle attend les retraités en 2024. Leur pension va augmenter cette année, mais pourrait ne pas être maintenue, en fonction de l’évolution de l’inflation. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la suite de l’article.

changements pension de base et Agirc-Arrco

Certains changements concernant votre pension de base et votre retraite Agirc-Arrco seront mis en place en 2024. Les détails.

publicité

Quels sont les changements sur la pension de base et Agirc-Arrco ?

Qui dit nouvelle année, dit aussi changement. Et les retraités ne vont pas faire exception à cette règle. En 2024, plusieurs points concernant leur retraite vont connaître certaines modifications. Et cela commence par le montant dont ils bénéficient.l

publicité

Pour rappel, en France, il existe 13 millions de personnes qui profitent de la retraite de base et la pension complémentaire que l’Agirc-Arrco verse. La bonne nouvelle, c’est que ces prestations vont connaître une hausse importante en 2024. Des augmentations qui seront établies, en fonction de l’évolution de l’inflation sur le territoire français.

publicité

Seulement, certains bénéficiaires vont devoir être encore patients avant de voir leur retraite augmentée. En effet, ce changement prévu concernant le montant de leur pension ne sera appliqué qu’à partir du mois de février. Pour y voir clair, on vous invite à lire la suite de l’article.

publicité

Quelles sont les retraites qui vont augmenter ?

Cette année, plusieurs caisses ont décidé de rehausser les retraites qu’elles versent, en vue de l’inflation qui frappe fort en France. Parmi les prestations qui vont être touchées par ces augmentations, on peut compter la pension de base. Celle-ci va augmenter de 5,3% en 2024.

publicité

Toutefois, cette hausse ne sera appliquée qu’à partir du versement prévu pour le mois prochain, au titre de la retraite de base de janvier. Concrètement, votre pension ne va augmenter qu’à partir du 9 février 2024.

publicité

Du côté des régimes complémentaires, en revanche, cette hausse a déjà pris effet depuis plusieurs mois. En effet, suite aux négociations des partenaires sociaux, la pension complémentaire avait augmenté depuis le 1er novembre 2023. La hausse est à hauteur de 4,9%, ce qui a fait plaisir aux bénéficiaires.

publicité

Mais ce n’est pas tout, puisque les contractuels de la fonction publique ont, eux aussi, droit à une augmentation de leur pension. Celle-ci a augmenté de 5,3%.

publicité

Autres pensions qui ont augmenté cette année

Outre celles qui ont été citées ci-dessus, d’autres pensions sont également concernées par ces augmentations. C’est notamment le cas des pensions perçues par les avocats. Ces derniers ont pu bénéficier d’une hausse de 2% de leur pension de base, tandis que leur pension complémentaire a été rehaussée à 1%.

Et ce n’est pas tout, puisque les médecins libéraux ont aussi pu bénéficier d’une hausse de leur retraite complémentaire de 2,6%. Quant aux indépendants, leur pension va augmenter de 3,7%

Par ailleurs, certains libéraux pourront aussi avoir droit à une hausse encore plus élevée de leur retraite complémentaire augmentée à 4,3%.

L’impact de l’inflation sur les retraites des seniors

Force est de reconnaître que l’inflation a de grands impacts sur le pouvoir d’achat des Français. Ce dernier s’affaiblit à cause de la hausse constante des coûts. C’est notamment pour cette raison que les autorités ont décidé d’appliquer ces revalorisations, dans le but de venir en aide aux retraités.

Notons que la France fait partie des 22 pays qui protègent le plus la population de l’inflation. Et cette initiative concernant la pension des retraités prouve cela. Toutefois, malgré cette protection, il s’avère que le problème est loin d’être résolu.

Pour cause, le pays doit maintenir l’équilibre entre gestion financière et préservation du pouvoir d’achat des retraités, ce qui est loin d’être facile. En raison de l’inflation, il se peut que le niveau de revalorisation des pensions ne soit pas maintenu, comme le souhaitent les personnes concernées.

Mauvaise nouvelle : le taux de la hausse des pensions va-t-il ralentir ?

Effectivement, il se peut que le niveau de revalorisation des pensions 2024 ne soit pas gardé pour les futures augmentations. Cela s’explique par le ralentissement de l’évolution de la hausse des coûts en France. D’après le rapport économique pour le projet de loi de finances 2024, l’inflation pourrait ralentir de 2,6% de plus.

Et ce n’est pas tout puisque durant leurs négociations il y a quelques mois, les partenaires sociaux gérant le régime Agirc-Arrco ont signé un accord. Cela introduit une sous-indexation des retraites de 0.4 points, en fonction de l’évolution de l’inflation.

Cela peut entraîner la quasi-immobilité de vos pensions en 2024. Le taux de l’augmentation sera inférieur à l’inflation. Une sous-indexation qui est valable jusqu’en 2026. Toutefois, sachez que le conseil d’administration de l’Agirc-Arrco pourrait toujours enfreindre cette règle, en cas de besoin. Affaire à suivre…

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .