Retraite Agirc-Arrco : Ce courrier important à ne pas négliger en mars pour éviter les mauvaises surprises

Si vous êtes retraité affilié au régime Agirc-Arrco, vous allez peut-être recevoir un courrier important à ne pas manquer dans les prochains jours.

Retraite Agirc-Arrco  Ce courrier important à ne pas négliger en mars pour éviter les mauvaises surprises

Suite à la revalorisation de la retraite Agirc-Arrco, le taux de CSG a été réactualisé. Si cette opération doit se faire automatiquement, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

publicité

Comme le veut la règle, plus de 13 millions de retraités du secteur privé touchent, chaque mois, une pension au régime Agirc-Arrco. Si vous en faites partie, alors surveillez bien votre boîte aux lettres dans les prochains jours. La raison ? L’organisme mène actuellement une campagne d’avis d’imposition 2023 pour recalculer le taux de CSG. À moins que vous l’ignoriez, ce dernier aura un impact sur la pension des assurés.

publicité

Un système solide et complet

Grâce au système de retraite très complet en France, les seniors peuvent profiter d’un repos bien mérité après plusieurs années d’acharnement au travail. Toutefois, le fonctionnement des retraites peut sembler difficile. Entre les nombreux régimes dérogatoires et exceptions, en fonction de la carrière, on se perd facilement.

publicité

Quoi qu’il en soit, si vous avez travaillé dans le secteur privé, sachez que vous avez droit à deux pensions cumulatives. À savoir :

publicité
  • Le régime de base: celui-ci est versé par la Caisse Nationale de l’Assurance Vieillesse (CNAV).
  • La retraite complémentaire: quant à elle est gérée et payée par l’Agirc-Arrco. Ce régime est basé sur un système par répartition établi dans le calcul de la pension de base. Il intègre également un système à points. Ainsi, en fin de carrière, les travailleurs ont droit à une retraite calculée en fonction des salaires perçus tout au long de leur vie professionnelle.

À noter que les travailleurs libéraux et la fonction publique ne dépendent pas de l’Agir-Arrco. Vous préparez votre départ à la retraite ? Alors, vous pouvez vous rendre sur le site Info Retraite pour savoir toutes les démarches à faire. Sur cette plateforme, plusieurs informations seront à la main, comme :

publicité
  • Votre relevé de carrière.
  • Vos droits
  • Les trimestres cotisés
  • Un simulateur pour estimer le montant de vos pensions.

Pour mettre à jour le taux de la CSG de la retraite Agirc-Arrco

Si vous êtes retraités au régime complémentaire Agirc-Arrco, soyez aux aguets de votre boîte aux lettres ce mois de mars. Pour cause, vous allez peut-être recevoir un courrier vous demandant d’envoyer au plus vite votre vos avis d’impôts sur le revenu 2022. Ce n’est pas tout le monde qui est concerné par cette campagne.

publicité

« Vous êtes concernés, seulement si vous recevez un courrier entre le 5 et le 24 mars. Ce, vous demandant de nous transmettre votre avis d’imposition 2023 sur les revenus 2022 », peut-on lire dans un communiqué publié par Agirc-Arrco. En tout cas, ne ratez surtout pas ce courrier pour éviter les mauvaises surprises plus tard.

publicité

Pourquoi l’Agirc-Arrco a besoin de ce document ? Tout simplement pour mettre à jour le taux de CSG de certains assurés. Ce qui permettra ainsi de réévaluer le montant de leur pension.

publicité

Chaque année sans faute, l’Assurance retraite met à jour les taux de CSG en fonction des informations transmises par l’administration fiscale au 1er janvier. Par la suite, elle en informe l’Agirc-Arrco qui mettra automatiquement à jour ses systèmes d’information.

Retraite Agirc-Arrco : Le taux de CSG de certains dossiers n’a pas été mis à jour

Votre revenu fiscal de référence ou RFR a bel et bien subit une actualisation ? Alors, à partir du 1er janvier 2024, ce changement ne sera pas sans conséquences. Il peut alors entraîner, « une augmentation ou une baisse des prélèvements sociaux sur votre retraite complémentaire ». L’actualisation de votre situation cependant est effectuée lors du versement de votre pension du mois de mars.

Ainsi, pas plus tard qu’au 1er mars dernier, les pensions complémentaires ont subi une évolution. C’est pourquoi les assurés ont vu leur retraite à la hausse ou à la baisse en fonction de l’évolution de leurs ressources. Elle a été le fruit de la mise à jour du taux de CSG (Contribution sociale généralisée). Généralement, cette opération est automatique « en fonction des informations transmises par votre caisse d’assurance vieillesse ». « Toutefois, dans certains cas spécifiques, des dossiers ne peuvent pas être actualisés », fait savoir l’organisme sur son site internet.

Comment envoyer votre avis d’imposition ?

Vous l’aurez compris, ce sont ces retraités qui doivent envoyer eux-mêmes leur avis d’imposition. Que faire si vous recevez ce courrier ? Vous devez y répondre dans les meilleurs délais. Deux moyens s’offrent à eux pour le faire :

  • par voie postale, à l’adresse indiquée dans le courrier qu’ils vont recevoir
  • en ligne sur le site campagne2024.ai.agirc-arrco.fr/. Les identifiants pour se connecter seront indiqués dans ce même courrier.

Le site en question serait disponible à partir de ce mercredi 6 mars.

Alors, que faire si vous n’avez pas reçu ce fameux courrier de l’Agirc-Arrco ? Pas de panique. Cela signifie que votre taux de CSG n’a pas connu une évolution cette année. Ou encore, la mise à jour du taux automatique s’est bien déroulée. « Quelle que soit votre situation, vous pouvez retrouver toutes les informations en consultant vos décomptes de paiement depuis votre espace personnel Agirc-Arrco ou sur celui de votre caisse de retraite », précise le régime.

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.