Retraite Agirc-Arrco : Tout savoir sur la revalorisation des pensions complémentaires

Chaque année, les anciens travailleurs du privé reçoivent une augmentation de leur pension. C’est une sorte de bonus pour leur retraite.

Retraite Agirc-Arrco Tout savoir sur la revalorisation des pensions complémentaires

Les anciens employés des entreprises privées auront une revalorisation de leur pension complémentaire de l’Agirc-Arrco. Cette mesure permet de maintenir leur pouvoir d’achat. Elle entraîne également une modification du montant imposable des pensions. Cette initiative s’avère cruciale pour assurer une stabilité financière aux seniors. Elle témoigne de l’engagement envers le bien-être de nos aînés.

publicité

Pension complémentaire Agirc-Arrco : une revalorisation en ce début d’année

Chaque année, la revalorisation de la pension complémentaire de l’Agirc-Arrco résulte d’un dialogue entre les dirigeants. Ces négociations aboutissent à un accord. Et le conseil d’administration de l’Agirc-Arrco officialise ensuite le montant de l’augmentation. Les discussions se basent sur des éléments clés. Les partenaires sociaux se rassemblent pour débattre de ces ajustements. Une fois fixé, le nouvel indice de revalorisation est crucial pour les retraités du secteur privé. Cela impact directement le montant de leur pension complémentaire. Ainsi, cela contribue à maintenir leur pouvoir d’achat.

publicité

Le conseil d’administration de l’Agirc-Arrco opte pour le facteur présentant le taux le plus bas lors de la revalorisation de la pension complémentaire. En 2022, le salaire moyen par tête (SMPT) était inférieur de 4,8% au taux d’inflation. Dans ce contexte, le taux de revalorisation de la pension complémentaire a été déterminé en se basant sur le SMPT. Ce dernier représentait l’indice le plus bas à ce moment-là. Ce choix stratégique vise à atténuer l’impact de l’inflation sur le pouvoir d’achat des retraités du secteur privé. Ainsi, l’Agirc-Arrco cherche à maintenir l’équilibre financier pour assurer la stabilité des revenus des retraités.

publicité

Pension complémentaire Agirc-Arrco : la date de versement de cette revalorisation

La revalorisation de la pension Agirc-Arrco entre en vigueur annuellement à partir du 1er novembre. Il est crucial de noter que le calcul de la retraite complémentaire diffère de celui du régime de base. Ce système fonctionne avec des points, représentant les cotisations des salariés. Ces derniers sont ensuite convertis en euros et multipliés chaque année par le point de référence de la retraite complémentaire. Pour estimer le nouveau montant de sa pension, le retraité peut réaliser une simulation en ligne sur le site de l’Agirc-Arrco. Il est à souligner que cette revalorisation engendrera des ajustements au niveau du montant imposable de la pension de retraite complémentaire. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la préservation du pouvoir d’achat des retraités du secteur privé.

publicité

Le montant d’imposition

Le retraité découvrira le montant imposable de sa pension de 2023 dans la déclaration préremplie que le fisc lui enverra. Ce même montant sera indiqué dès le 1er février sur l’attestation « relative aux paiements de votre retraite complémentaire perçus pour l’année 2023 ». Ce dernier est accessible sur l’espace personnel de chaque retraité sur le site de l’Agirc-Arrco. Cette démarche vise à offrir une transparence totale aux retraités quant aux informations fiscales liées à leur pension complémentaire. En recevant la déclaration préremplie, le retraité peut avoir une vision claire de son montant imposable. Cette procédure s’inscrit dans le cadre de la politique de communication et de service de l’Agirc-Arrco envers les retraités du secteur privé.

publicité

Suite à cela, le retraité aura la possibilité de comparer le montant d’imposition avec celui établi par l’administration fiscale. Cette information figure sur la déclaration de revenus, consultable sur le site impots.gouv.fr. La variation annuelle du montant imposable de la pension de retraite s’explique par les ajustements opérés sur le montant de la pension elle-même. En effet, la pension complémentaire versée par l’Agirc-Arrco subit une revalorisation régulière chaque année. Cette démarche de comparaison offre au retraité une visibilité sur les implications fiscales de sa pension complémentaire. C’est un moyen pour le retraité de suivre et de comprendre les évolutions annuelles de sa situation fiscale. Ainsi, cela facilite ses interactions avec les autorités fiscales.

publicité

La fin du système malus/bonus

Le malus est désormais aboli pour les personnes prenant leur retraite du secteur privé depuis le 1ᵉʳ décembre 2023. Cette modification s’inscrit dans le cadre de la réforme des retraites. Ainsi, les retraités du secteur privé ne seront plus sujets au malus sur leur complémentaire Agirc-Arrco. Cette mesure vise à simplifier les règles et à garantir un traitement équitable pour les futurs retraités. Cela contribue ainsi à une transition plus harmonieuse vers cette nouvelle étape de la vie.

publicité

Avec la réforme des retraites, la suppression du malus pour les nouvelles retraites a été une étape nécessaire. Toutefois, ceux qui ont pris leur retraite récemment devront patienter jusqu’au 1ᵉʳ avril 2024. À partir de ce mois-là, le « coefficient de solidarité » ne sera plus appliqué. Cette décision marque un changement significatif pour les retraités. Il est important de noter que les malus déjà payés récemment Cette évolution contribue à offrir une perspective plus stable pour les retraités face aux changements dans le système de retraite complémentaire.

publicité

Écris par Laura Laura