Retraite Agirc-Arrco :  Voici le nouveau montant de votre pension après la fin du malus au 1er avril  !

Le saviez-vous ? Les retraités bénéficieront d’une hausse de leur pension avec la suppression du malus sur leur complémentaire retraite.

Suppression du malus : un moment décisif pour les retraités de l’Agirc-Arrco

À partir du 1ᵉʳ avril, les virements de la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco seront exemptés du malus de 10%. En effet, cette date marque la fin du malus sur la pension Agirc-Arrco.

publicité

Fin du Malus de 10% sur la pension Agirc-Arrco

Le 1ᵉʳ avril marquera la fin du malus de 10% sur la pension l’Agirc-Arrco. Cette décision est accueillie favorablement par les retraités du secteur privé. En effet, elle entraînera une augmentation de leur pension. Ainsi, cette mesure soulagera financièrement de nombreux retraités qui ont vu leur pension réduite en raison du malus. Cette suppression marque une étape importante dans l’amélioration des conditions de vie des retraités du secteur privé. Dès le mois prochain, les bénéficiaires de la retraite complémentaire pourront constater une amélioration significative de leurs revenus. Cette augmentation de pension représente un soulagement pour de nombreux retraités qui ont vu leur pouvoir d’achat diminuer ces dernières années. Grâce à cette mesure, de nombreux retraités pourront mieux subvenir à leurs besoins financiers et améliorer leur qualité de vie.

publicité

Sachez que la fin du malus sur la retraite complémentaire représente une victoire pour les retraités du secteur privé qui ont longtemps été confrontés à des difficultés financières. Cette annonce est accueillie avec enthousiasme par de nombreux retraités qui attendaient depuis longtemps cette mesure. En somme, la fin du malus sur la retraite complémentaire constitue une avancée majeure dans la protection sociale des retraités du secteur privé.

publicité

Historique du malus et ses effets

Mis en place en 2019, le système de malus avait pour objectif d’encourager les retraités à prolonger leur activité professionnelle afin de bénéficier d’une pension de retraite complète. En clair, les salariés étaient incités à retarder leur départ d’un an. S’ils ne le faisaient pas, une réduction de 10% de leur pension était appliquée pendant trois ans. Cependant, un bonus de 10% était octroyé si le retraité décidait de retarder sa retraite de deux ans. Cette mesure avait pour but de promouvoir le maintien dans l’emploi des travailleurs âgés et de retarder leur départ à la retraite. Elle visait également à assurer la pérennité du système de retraite en encourageant une participation prolongée au marché du travail. 

publicité

Toutefois, elle a été critiquée pour son impact sur les travailleurs les plus vulnérables, qui peuvent rencontrer des difficultés à prolonger leur activité professionnelle. De plus, elle a été jugée inefficace pour résoudre les problèmes de financement du système de retraite à long terme. Malgré cela, la mesure a été maintenue jusqu’à sa suppression récente ! En effet, le 1ᵉʳ avril 2024 marquera la fin du malus sur la pension Agirc-Arrco. D’ailleurs, cette nouvelle est accueillie positivement par de nombreux retraités et associations de défense des droits des travailleurs

publicité

Suppression progressive du malus

Les nouveaux retraités qui ont décidé de partir en retraite après le 1ᵉʳ décembre 2023 n’ont plus à payer de malus. Mais ceux qui sont déjà retraités et qui ont été touchés par cette règle devront attendre jusqu’au 1ᵉʳ avril pour que cela change. Cela signifie que dès le mois prochain, les retraités dont la pension a été réduite à cause du malus commenceront à recevoir tout l’argent qu’ils auraient dû avoir.  En effet, le 1ᵉʳ avril marquera la fin du malus sur la pension Agirc-Arrco. Cela veut dire que beaucoup de retraités vont voir leur pension augmenter.

publicité

À noter que les retraités qui ont continué à travailler après l’âge normal de la retraite ont été touchés par cette règle. Maintenant, ils seront soulagés de savoir que leur pension ne sera plus réduite. Le malus avait été mis en place pour encourager les gens à travailler plus longtemps avant de prendre leur retraite. Mais cela a causé des difficultés financières pour certains retraités. Maintenant que le malus est supprimé, beaucoup de gens se sentiront soulagés. C’est une bonne nouvelle pour les retraités qui ont attendu patiemment que cette règle disparaisse. 

publicité

Fin du malus sur la pension Agirc-Arrco:  Impact sur les pensions

Quelle sera l’augmentation de la pension de l’Agirc-Arrco après la fin du malus ? À compter du 1ᵉʳ avril, les virements de la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco seront exempts de malus. Toutefois, la complémentaire retraite a averti ses adhérents ! Elle déclare : « Les sommes déduites au titre de ce coefficient jusqu’au 1ᵉʳ avril 2024 ne seront pas restituées ». 

publicité

La suppression du malus bénéficiera principalement aux pensions les plus élevées. Par exemple, un retraité percevant une complémentaire de 500 euros verra une augmentation de 50 euros par mois. Sur trois ans, cela représente 1 800 euros. En résumé, plus le montant de la pension de retraite complémentaire est élevé, plus la somme gagnée après la fin de la décote de 10 % sera conséquente.

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.