Retraite : ces trois avantages pour les retraités en 2024

Bonne nouvelle pour les retraités. Des avantages leur attendent pour cette année 2024. Ce qui va leur permettre d’améliorer encore plus leur quotidien. Les détails.

Retraite : ces trois avantages pour les retraités en 2024

Ces trois avantages profitent aux retraités en cette année 2024. Nul doute que cela va faire énormément plaisir aux seniors.

publicité

La revalorisation des pensions suffisent-ils pour les retraités ?

Le gouvernement fait tout dans son pouvoir pour soutenir les retraités à faire face à l’inflation. Pour ce faire, il n’hésite pas à mettre en place certains dispositifs qui peuvent être utiles pour les personnes âgées. Aussi, depuis quelque temps, l’Etat multiplie les revalorisations pour les pensions des seniors.

publicité

D’ailleurs, la pension des retraités va augmenter de 5,9% en 2024. Cette hausse prendra effet dès le mois de février prochain. Concrètement, les retraités pourront voir leur pension augmentée dès le 9 février 2024.

publicité

Ce taux de revalorisation a été obtenu suite à un calcul prenant en compte le niveau de l’inflation sur le territoire français. Seulement voilà, plusieurs retraités estiment que cette hausse ne suffit pas pour les aider à faire face à l’inflation.

publicité

Heureusement pour eux, il existe encore d’autres changements qui peuvent leur être avantageux cette année. Pour en savoir plus à ce propos, rendez-vous dans la suite de notre article.

publicité

Les avantages pour les retraités en 2024 : l’augmentation du plafond de retraite de base

Pendant un certain temps, le plafond de la Sécurité sociale (PASS) était inchangé. Concrètement, il est resté le même de 2020 jusqu’en 2022. Mais en 2023, les choses ont enfin bougé. Effectivement, ce plafond a connu une augmentation l’année dernière et elle était à hauteur de 6,9%.

publicité

Et ce n’est pas tout puisqu’une hausse significative est prévue cette année encore. En effet, d’après les informations reçues, le plafond de la Sécurité sociale va augmenter de 5,4% en 2024. Cette hausse n’est pas sans conséquences pour les salariés, surtout pour ceux qui vont partir à la retraite très bientôt.

publicité

Suite à la hausse du PASS, il y a aura aussi une augmentation de la retraite maximum de la pension de base. Cette dernière sera à 1932 euros brut, contre 1833 euros, en 2023, avec la hausse de 6,9% à cette époque.

publicité

Seulement, ce plafond qui connaît une hausse ne concerne que les personnes qui partiront à la retraite à partir du 1er janvier 2024. Ce plafond touche surtout la pension de base du secteur privé que l’assurance retraite prend en charge. Ainsi, la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco n’est pas concernée.

Une hausse de la retraite minimum

Il n’y a pas que le PASS qui a été revu à la hausse pour 2024. La retraite minimum a aussi été augmentée, suite à l’entrée en vigueur de la réforme des retraites en septembre dernier.

Pour information, la retraite minimum garantit une pension minimale aux retraités, dans le cas où les critères d’éligibilité sont remplis. On l’appelle aussi « minimum contributif ». Dans le détail, la retraite minimum a augmenté de 709 euros en septembre dernier, contre 684 euros auparavant.

Et pour cette année, le montant va donc passer de 709 à 733 euros pour un minimum contributif, et de 848 à 876 euros, pour une majoration complète.

Mais attention, il faut que toutes les conditions requises soient remplies pour pouvoir profiter de cette hausse. Dans le cas contraire, un prorata sera appliqué au nombre de trimestres du senior.

Les avantages pour les retraités en 2024 : dites adieu malus Agirc-Arrco

C’est une nouvelle qui avait été annoncée il y a déjà quelques mois. Après leurs négociations de l’année dernière, les partenaires sociaux au sein de l’Agirc-Arrco ont décidé de mettre fin au malus.

Pour rappel, ce dispositif réduisait la retraite pendant un certain temps. Et ce, même si le retraité avait atteint le taux plein. Seulement voilà, depuis le 1er décembre dernier, cette réduction n’a plus lieu sur la pension complémentaire de l’Agirc-Arrco.

Pour cause, le malus a été considéré comme inutile suite à la mise en place de la réforme des retraites en septembre 2023. Néanmoins, il est important de savoir que la suppression du malus ne se fait pas en une seule fois. Certains n’en bénéficient plus, mais ceux qui sont partis à la retraite récemment doivent faire preuve de patience.

Pour cause, cette suppression ne prendra effet qu’à partir du mois d’avril prochain. Dès cette date, aucun malus ne sera plus appliqué pour eux, ce qui va certainement leur faire plaisir. Aussi, aucun remboursement pour les malus payés récemment ou pendant le premier trimestre ne sera effectué, d’après l’Agirc-Arrco.

L’année 2024 commence donc bien pour les retraités. N’hésitez surtout pas à en profiter.

Écris par Christine