Retraite : combien de trimestres faut-il pour partir à taux plein ?

Pour pouvoir partir à la retraite à taux plein, il y a certaines conditions qu’on doit remplir. Voici les trimestres à acquérir pour profiter de ce taux plein, en fonction de votre année de naissance.

Retraite : combien de trimestres faut-il pour partir à taux plein ?

Un certain nombre de trimestres est requis pour pouvoir profiter de la retraite à taux plein. Cela dépend de votre année de naissance.

publicité

Réforme des retraites : qu’est-ce qui a changé ?

Il est vrai qu’en France, il y a une certaine complexité quant à la compréhension du système des retraites. Et la mise en place de la réforme, il y a quelques mois, a rendu les choses encore plus difficiles. 

publicité

Ce changement a bouleversé le système et a notamment inclus certaines modifications. Parmi les points qui ont changé après l’entrée en vigueur de la réforme, on peut compter l’âge légal pour partir à la retraite.

publicité

En effet, depuis le mois de septembre 2023, l’âge pour quitter légalement le monde du travail est fixé à 64 ans. Et cette réforme concerne surtout les personnes étant nées après le 1er semestre 1961. Autrement dit, on ne peut partir à la retraite qu’après cet âge.

publicité

Seulement, avant de quitter définitivement l’univers du métier, il convient de remplir un certain nombre de trimestres, comme la loi l’exige. C’est ce qui vous permettra de profiter de la retraite complète à taux plein. Dans le cas contraire, la pension peut subir une décote, sauf exception.

publicité

Mais en raison de la mise en place de la réforme, le nombre de trimestres requis par année de naissance a connu une augmentation. Ce qui pousse à demander combien de trimestres devrait-on désormais avoir pour profiter de cette retraite à taux plein.

publicité

Découvrez le nombre de trimestres à avoir pour recevoir la retraite à taux plein

Concrètement, le nombre de trimestres que vous devez disposer pour profiter de la retraite à taux plein dépend de votre année de naissance. Si, par exemple, vous avez vu le jour entre le 1er janvier 1961 et le 31 août 1961, alors vous devez avoir 168 trimestres pour avoir cette retraite à taux plein. Ce qui représente 42 ans.

publicité

En revanche, ceux qui sont nés entre le 1er septembre et 31 décembre ont été affectés par la réforme des retraites. Par conséquent, il vous faut 169 trimestres (42 ans et 3 mois) pour pouvoir partir à la retraite à taux plein.

publicité

Ce nombre de trimestres est le même pour les retraités ayant vu le jour en 1962. Vous devez, vous aussi, avoir 169 trimestres (42 ans et 3 mois) pour profiter d’une retraite à taux plein.  En revanche, si vous êtes nés en 1963, le nombre de trimestres à acquérir augmente un tout petit peu. Il sera à 170 trimestres, soit 42 ans et 6 mois.

Nombre de trimestres à acquérir pour la retraite à taux plein pour ceux qui sont nés en 1964 et plus

Vous êtes nés en 1964 ? Sachez que vous devez également atteindre un certain nombre de trimestres pour profiter de la retraite à taux plein. Il faut, en effet, atteindre les 171 trimestres, soit 42 ans et 9 mois.

Ceux qui sont nés en 1965 doivent atteindre 172 trimestres pour obtenir cette retraite à taux plein, ce qui représente 43 ans. Enfin, ceux qui ont vu le jour en 1966 et plus doivent également avoir 172 trimestres.

Néanmoins, que vous soyez nés à cette année ou autre, l’âge de 67 ans reste l’âge où vous pouvez profiter d’une retraite à taux plein, que vous ayez ou non atteint le nombre de trimestres idéal.

Qui peut partir à taux plein, même en n’ayant pas les trimestres requis ?

Dans certains cas, on peut quitter le monde du travail dès 62 ans, peu importe le nombre de trimestre qu’on ait acquis. Mais pour que cela soit possible, il convient de remplir certaines conditions.

Premièrement, les personnes reconnues handicapées avec un taux d’incapacité de 50% au moins, peuvent partir à la retraite dès cet âge. Il est tout à fait possible de partir à la retraite à vos 55 ans si le taux d’incapacité est à 50% pendant plusieurs années de travail.

Sachez également qu’on peut partir à la retraite à 62 ans dans le cas où on est reconnu comme inapte au travail, en présentant une incapacité de 50%. De même,cela est également valable pour ceux ayant une incapacité permanente.

D’ailleurs, tous ceux qui ont un taux d’incapacité de 20% peuvent quitter le monde du travail à taux plein dès leurs 60 ans. Ceux ayant un taux d’incapacité entre 10 à 19% peuvent aussi partir à la retraite avant l’âge légal, à taux plein, s’il y a une justification d’exposition à des facteurs de pénibilité durant 5 ans.

Écris par Christine