Retraite complémentaire Agirc-Arrco : certains ex-salariés du privé vont avoir bénéficier d’une augmentation de pension

Il y a des retraités du privé dont la pension complémentaire augmente. Découvrez les concernés par cette hausse.

Une Augmentation de Pension Agirc-Arrco pour Certains Français

La retraite complémentaire Agirc-Arrco concerne de nombreux retraités. Les retraités de l’Agirc-Arrco étaient pénalisés par une décote de 10% pendant trois ans. Cependant, ce système a été abandonné fin 2023. Certains ex-salariés du secteur privé ont bénéficié d’un valorisation de la pension complémentaire. Et vous, en faites-vous partie ?

Pension complémentaire des ex-salariés du secteur privé : une valorisation importante

En septembre 2023, les partenaires sociaux et les gestionnaires de l’Agirc-Arrco ont voté la suppression du système malus tant attendue. Ce système est conçu pour inciter les futurs retraités à retarder leur départ à la retraite. Cependant, ce dispositif a été jugé inutile. Cette décision a été saluée par de nombreux retraités du secteur privé. En effet, la suppression du malus a conduit à une valorisation de la pension complémentaire touchée par certains ex-salariés du secteur privé. Cela a été perçu comme une mesure positive pour améliorer les conditions de vie des retraités.

Une suppression du malus en deux temps

Comme nous l’avions annoncé il y a quelques mois, la suppression du malus de l’Agirc-Arrco a été mise en œuvre en deux étapes. Initialement, une partie des retraités en ont bénéficié à partir du 1er décembre 2023. Puis, ce fut au tour des autres à partir du 1er avril 2024. Cette décision a nécessité une mise à jour des dossiers de millions d’affiliés de l’organisme. La suppression du coefficient de solidarité a été accueillie favorablement par de nombreux seniors. En effet, elle permet à certains d’entre eux de voir leur retraite complémentaire augmenter d’environ une centaine d’euros par an. Cette mesure permet une valorisation de la pension complémentaire des ex-salariés du secteur privé. Ainsi, cela offre une meilleure qualité de vie à ces derniers.

Voici les ex-salariés du secteur privé bénéficiaires de la valorisation de la pension complémentaire

La suppression du malus par l’Agirc-Arrco représente une économie de près de 500 millions d’euros. Les retraités du secteur privé ayant pris leur retraite à taux plein verront leur pension complémentaire revalorisée. En effet, cette fin du coefficient de solidarité constitue un avantage financier important pour les retraités. Le montant de cette revalorisation dépend du nombre de points cotisés au régime. Les cadres bénéficient de nombreux avantages. Par exemple, si votre pension mensuelle est de 800 euros, vous aurez une augmentation de 80 euros suite à la suppression du malus. Cette mesure vise à améliorer leur qualité de vie. Ainsi, la valorisation de la pension complémentaire concerne tous les ex-salariés du secteur privé.

Une nouvelle inattendue

Cependant, une mauvaise nouvelle attendait les nouveaux retraités jusqu’au mois d’avril 2024. En attendant que leurs pensions complémentaires soient calculées, ils ont été pénalisés. MoneyVox indique qu’aucun remboursement des malus payés ces derniers mois n’est prévu dans l’accord Agirc-Arrco. Cela signifie que les retraités qui ont été pénalisés par le malus jusqu’en avril 2024 ne recevront aucune compensation financière. Cette situation peut être difficile pour les retraités concernés. Ainsi, certains retraités peuvent être affectés négativement par les changements.

Écris par Christine