Retraite complémentaire Agirc-Arrco : le bonus-malus pourrait-il disparaître grâce aux bons comptes du régime ?

De nombreuses questions se posent autour du bonus-malus. Il se peut qu’il soit supprimé par l’Agirc-Arrco.

Retraite complémentaire Agirc-Arrco : le bonus-malus pourrait-il disparaître grâce aux bons comptes du régime ?

Les syndicats et le patronat devront prochainement s’entendre sur de nouvelles règles de pilotage du régime de retraite complémentaire. Il se peut par la suite qu’ils procèdent à la suppression du fameux bonus-malus de retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. 

publicité

Qu’est ce que le bonus-malus de retraite complémentaire ?

Ce dispositif est un système de bonus-malus pour inciter les salariés à reporter d’1 année leur départ à la retraite. Il s’applique au départ à la retraite et a été appliqué depuis 2019. Pour rappel, l’âge légal pour partir à la retraite passe de 62 à 64 ans, suivant la réforme des retraites. Pour rappel, le bonus-malus, ou coefficient de solidarité, consiste à minorer de 10 % la pension Agirc-Arrco. Il s’applique pour une durée de 3 ans ou jusqu’à l’âge de 67 ans maximum.

publicité

Les finances de l’Agirc-Arrco se portent bien

Comme le précise Capital, le numéro de juin des cahiers de la retraite complémentaire s’établissait à 5,6 milliards d’euros fin 2022. Se portant bien, les résultats financiers de l’Agirc-Arrco ont ainsi enregistré une hausse de 6,3 % par rapport à 2021. Le magazine a également précisé que ses réserves se sont élevées à 68 milliards d’euros en 2022. Et il faut savoir que cela représente neuf mois de versement des pensions dans le cas extrême où il n’y aura plus aucune cotisation. Suivant ces résultats, qui s’avèrent bons, les partenaires sociaux et gestionnaires du régime vont discuter du nouvel accord national interprofessionnel (ANI) pour 2023-2026.

publicité

Possibilité de suppression du bonus-malus de retraite complémentaire

Parmi les sujets à débattre dans l’ANI, à partir de la rentrée, il y aura le maintien du bonus-malus. Minorant la retraite complémentaire, dans le cas où le salarié partirait à son âge du taux plein, et majorant, s’il travaille plus longtemps, il va peut-être être supprimé. Apparemment, le syndicat appelle à la suppression du bonus-malus. Cependant, la décision définitive devrait  être prise avant le début du mois d’octobre.

publicité

Les conséquences de la suppression du dispositif

Si le bonus-malus va réellement disparaître, il faut savoir que cela pourrait avoir des répercussions. Il se peut en effet que de nouveaux retraités se retrouvent pénalisés pour rien. Toutefois, la suppression du bonus-malus se traduirait surtout par une meilleure pension dans les prochaines années.

publicité

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.