Retraite : découvrez le prix d’un rachat de trimestre en 2024

Pour cette année 2024, le barème pour le rachat des trimestres reste inchangé. Néanmoins, le coût à payer dépend de plusieurs éléments, voici certains exemples qui permettent de savoir le mode de calcul du trimestre racheté.

Retraite : découvrez le prix d’un rachat de trimestre en 2024

Le barème pour le rachat des trimestres reste le même en 2024. Découvrez combien doit-on débourser pour ce rachat.

publicité

Comprendre la mise en place du barème concernant ce dispositif permettant de profiter de la retraite à taux plein

Pour pouvoir profiter d’une retraite à taux plein, il est primordial d’acquérir tous les trimestres nécessaires. Mais dans certains cas, atteindre cet objectif peut paraître difficile pour certains salariés. C’est pourquoi ils se retournent vers une autre option, à savoir le rachat des trimestres.

publicité

Et il s’avère que le barème est resté le même cette année. Car comme l’a précisé une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse le 17 janvier 2024, « un arrêté précise pour chaque année, le barème des versements applicables aux assurés âgés d’au moins 20 ans et de moins de 67 ans ».

publicité

Et dans le cas où cet arrêté n’est pas publié, on continuera d’appliquer le barème de l’année précédente. Or le dernier a été partagé en 2012, pour fixer le barème de l’année 2013. Et depuis, rien n’a changé, même pour cette année. Effectivement, le barème reste le même en 2024, en ce qui concerne le rachat de trimestre.

publicité

À combien s’élève le barème pour le rachat de trimestres en 2024 ?

À titre informatif, il y a certains détails pris en compte pour connaître le barème. Effectivement, l’âge, mais aussi le salaire et le revenu jouent un rôle important pour savoir le coût du rachat de trimestres qu’on doit effectuer.

publicité

Il convient aussi de mentionner qu’il existe deux options de rachat. Le premier concerne le rachat de trimestres au titre du taux seul tandis que la seconde option est le rachat de trimestres au titre du taux et de la durée d’assurance. Et les coûts du rachat dépendent de l’option que vous avez choisie. Aussi, le montant dépend également du régime social d’affiliation.

publicité

Pour connaître le coût des rachats de trimestres, allons voir de plus près ces deux options de rachats. Tout d’abord, le rachat de trimestre au titre du taux seul permet de réduire les effets d’une possible décote appliquée sur la retraite de base.

publicité

Afin que vous puissiez comprendre son calcul, prenons l’exemple de Jacques, affilié au régime général. Il a 55 ans et qui désire racheter 3 trimestres au titres des années incomplètes. 

publicité

Il a obtenu un salaire annuel moyen de 47 000 euros, ces trois dernières années, ce qui dépasse le plafond de la Sécurité sociale. Ainsi, Jacques doit payer 11 919 euros pour les 3 trimestres. Notons qu’un trimestre pour le rachat du titre du taux seul est de 3 973 euros. Ainsi, 3 X 3 973 euros = 11 919 euros.

Autre exemple pour le rachat de trimestres pour la retraite au titre du taux seul

Maintenant prenons l’exemple de Pierre qui est affilié au régime des professions libérales. Il a 61 ans et veut racheter 6 trimestres au titre des années d’études supérieures.

Durant les trois dernières années, il a bénéficié d’un revenu annuel moyen de 35 000 euros, ce qui est donc inférieur à 95% du plafond de la Sécurité sociale. Comme le tarif d’un trimestre pour un rachat au titre du taux seul est de 2 828 euros, le prix de 6 trimestres est donc de 16 986 euros.

Notons que pour les professions libérales, il existe deux tableaux de barèmes, à savoir le prix d’un trimestre pour un rachat au titre du taux seul ainsi que le prix d’un trimestre pour un rachat au titre du taux et de la durée d’assurance.

Barème : quid pour le rachat de trimestres au titre du taux et de la durée d’assurance ?

Si par exemple, Paul est affilié au régime des avocats, a 58 ans et veut racheter 5 trimestres au titre des années d’étude supérieures, dans ce cas, sa date de naissance sera prise en compte. Pour cause, c’est à partir de ce détail qu’est établi le coût d’un trimestre.

Or, le barème réglementaire du versement pour la retraite indique que le prix d’un trimestre pour l’option de rachat au titre du taux et de la durée d’assurance est de 6 048 euros. Par conséquent, le tarif que Paul doit payer est de 30 240 euros, soit 5 X 6 048 euros.

Vous l’aurez donc compris, il y a plusieurs éléments pris en compte pour connaître le coût du rachat de trimestres en 2024. Non seulement le barème joue un rôle important dans le calcul, mais la date de naissance et l’option choisie sont également des points importants.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.