Retraite : Découvrez pourquoi votre pension pourrait baisser en février, les Français concernés

Depuis la réforme des retraites, il y a eu plusieurs changements et les séniors ne retrouvent plus…

Retraite Découvrez pourquoi votre pension pourrait baisser en février, les Français concernés

Pour certains retraités, leur pension risque d’être en baisse ce mois de février. Nous allons découvrir pourquoi une telle situation risque d’arriver et qui sont les Français concernés. 

publicité

Changement de taux en février : une baisse de la pension de retraite en vue

Des changements sont en perspective pour les retraités dès le prochain versement de leur pension. En effet, il y aura une baisse de la pension de retraite ce mois de février. Pour comprendre pourquoi, il est essentiel de connaître quelques détails sur ces ajustements. Il est important de noter que la pension de retraite est toujours versée avec un mois de décalage. Cela signifie que le paiement effectué en janvier 2024 correspond en réalité à la pension du mois de décembre 2023. De ce fait, quand les retraités recevront leur pension le 9 février 2024, il s’agira du montant pour le mois de janvier 2024. 

publicité

Cette information aide à clarifier pourquoi le montant peut varier d’un mois à l’autre. Les ajustements dans les montants perçus peuvent surprendre. Mais ils sont liés à des règles précises qui gèrent le versement des pensions. Ces règles sont mises en place pour s’assurer que chaque retraité reçoive la somme qui lui est due. Comprendre ces mécanismes permet de mieux anticiper les changements et d’ajuster son budget en conséquence.

publicité

Une réévaluation qui ne fait pas plaisir à tout le monde 

Quand les retraités reçoivent leur pension, certains vont voir le montant qu’ils touchent changer. Comme mentionné plus haut, il y aura une baisse de la pension de retraite en février. En effet, le taux sera évalué et ajusté. Dès cette année, il y a de nouvelles façons de calculer cette pension. En effet, ceux qui ont plus de revenus devront verser plus d’argent dans la CSG, la CRDS et la CASA. Cela signifie que le montant de la pension que les retraités reçoivent peut baisser ou augmenter, en fonction de ces règles.

publicité

Une estimation approximative de cette baisse

Les personnes âgées qui reçoivent une pension de retraite doivent comprendre les différents taux de prélèvement selon leurs revenus. Pour ceux qui ne paient pas d’impôts et sont donc exempts de certaines charges, un taux réduit est appliqué. Cela signifie qu’ils paieront moins sur leur pension. Pour information, i y aura une baisse de la pension de retraite ce mois de février. Le taux pour la CSG est fixé à 3,8%. Pour la CRDS, il est de 0,5%. La Casa ne leur est pas appliquée, restant à 0%. Pour ceux ayant des revenus intermédiaires, le taux de la CSG augmente à 6,6%. La CRDS reste à 0,5%, et la Casa passe à 0,3%.

publicité

Quant aux personnes avec des revenus plus élevés, elles font face à un taux normal de CSG de 8,3%, avec la CRDS à 0,5% et la Casa à 0,3%. C’est la raison pour laquelle la pension de certains retraités diminue. Les seuils de revenus déterminent l’application de ces taux. Une exemption complète peut être accordée jusqu’à 12 230 euros de revenus. Au-delà, jusqu’à 15 988 euros, le taux réduit s’applique. Entre 15 989 et 24 812 euros, c’est le taux médian qui est en vigueur. Pour des revenus supérieurs à 24 813 euros, le taux normal est appliqué. Ainsi, comprendre ces taux aide les retraités à anticiper l’impact sur leur pension.

publicité

D’autres informations sur cette baisse de la retraite en février

Sur le site Démarches administratives, des explications détaillées sont disponibles concernant l’application des taux sur la pension de retraite brute. Mais sachez qu’il y aura une baisse de la pension de retraite ce mois de février. Il est important de noter que les personnes bénéficiant d’un taux réduit en 2023 resteront à ce niveau. Cela est dû à une mesure visant à éviter les fluctuations brusques, appelée lissage. Le site précise également que les revenus sont examinés sur plusieurs années pour déterminer si l’allocataire devrait passer à une tranche supérieure. 

publicité

Toutefois, cela n’entraînera pas de changement dans le taux de prélèvement actuel. Cette information rassure les retraités qui perçoivent une pension. En effet, elle garantit une certaine stabilité dans leurs finances. L’approche adoptée vise à protéger les bénéficiaires contre les augmentations soudaines de charges. Cela assure ainsi une tranquillité d’esprit pour ceux qui comptent sur leur pension pour leurs dépenses quotidiennes.

publicité

 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.