Retraite en hausse : le nouveau montant de la pension de base dévoilé, il va faire des heureux…

C’est la nouvelle qu’attendaient les retraités. La pension de base va connaître une hausse cette année, y compris le minimum contributif. Découvrez les nouveaux montants.

Retraite en hausse : le nouveau montant de la pension de base dévoilé, il va faire des heureux...

La bonne nouvelle est tombée. Une augmentation du minimum contributif est prévue en 2024. Découvrez son montant.

publicité

Comprendre ce qu’est le minimum contributif

En France, le fonctionnement du système de retraite peut être assez compliqué. Bien évidemment, les personnes ayant quitté définitivement le monde du travail perçoivent une pension de retraite. Mais pour en profiter à taux plein, il est primordial de cotiser les trimestres requis selon l’année de naissance.

publicité

Mais sachez que vous pouvez toujours bénéficier d’une retraite minimum même si vous n’avez pas assez cotisé de trimestres. Vous pouvez par exemple bénéficier du minimum contributif, qui est un dispositif précieux pour les bénéficiaires.

publicité

Pour cause, celui-ci peut compléter la pension de base, dans le cas où cette dernière soit insuffisante. Toutefois, il y a un certain seuil à ne pas dépasser. Aussi, il est important de répondre à tous les critères pour toucher le minimum contributif.

publicité

Dans le détail, les deux seuils dépendent du minimum contributif auquel vous êtes éligible. Pour un minimum contributif de base, par exemple, le montant est de 773,03 euros. Il y a également le minimum contributif majoré qui s’élève à 876,13 euros.

publicité

Pour ce qui est du plafond du minimum contributif, celui-ci est fixé à 1 367,51 euros, de nos jours.

publicité

Augmentation du minimum contributif en 2024 : voici les nouveaux montants

Il y a quelques mois, le gouvernement avait mis en place la réforme des retraites dans l’Hexagone. Et ce, même si elle ne faisait pas du tout l’unanimité. L’entrée en vigueur de cette réforme a changé le système des retraites en France.

publicité

Cela inclut également la revalorisation du minimum contributif. Ce qui veut dire que les montants ont changé. Dans le détail, le seuil du minimum contributif de base est à ce jour à 709,14 euros. Auparavant, il était à 684,14 euros.

publicité

Pour ce qui est du seuil du minimum contributif majoré, celui-ci est passé de 747,57 euros à 847,57 euros.

L’augmentation de ce dispositif garanti donc une pension minimale équivalente à 85% du SMIC.

Tout savoir sur le minimum garanti

À titre informatif, la retraite d’un fonctionnaire ne doit pas être en dessous d’un certain seuil. Et ce dernier connaît une hausse depuis le 1er janvier 2024. Ainsi, il est maintenant à 1 325,01 euros. Et ce minimum garanti est fixé, selon le nombre de trimestres que le retraité a cotisé.

Il faut savoir aussi que le minimum garanti s’applique automatiquement. Ainsi, vous n’aurez pas à suivre quelconque démarche pour en bénéficier. Notons que le minimum garanti concerne les personnes disposant d’une pension d’invalidité ou la pension pour conjoint invalide.

Quid de la pension de référence majorée pour les agriculteurs ?

Effectivement, les agriculteurs peuvent également profiter d’un système presque pareil au minimum de retraite. Il s’agit de la pension de référence majorée.

Cette année, le montant de ce dispositif est à 876,13 euros. Il a été mis en place dans le but d’améliorer les conditions de vie des retraités dans le secteur agricole. Ces derniers bénéficient souvent d’une pension de base assez insuffisante.

La pension de référence majorée leur permettra donc à améliorer leur situation en ces temps où l’inflation frappe fort.

Quid de l’ASPA ?

Outre tous ceux qui ont été cités ci-dessus, il existe également un autre dispositif destiné aux retraités. Il s’agit de l’allocation de solidarité aux personnes âgées ou ASPA. 

Mais attention, cette dernière n’est pas considérée comme une pension de retraite. C’est surtout un coup de pouce financier que proposent les autorités aux personnes âgées.

Le montant de ce dispositif est calculé en fonction de certains points. Ainsi, vos besoins ainsi que votre situation sont pris en compte pour établir la somme que vous voulez toucher.

En outre, il existe plusieurs dispositifs qui sont destinés aux personnes ayant quitté le monde du travail. Avec ces mesures, le gouvernement veut surtout soutenir les retraités en leur assurant une pension minimale décente.

Et pour qu’ils puissent améliorer de plus en plus leur situation, l’État n’hésite pas à revaloriser ces dispositifs, à chaque occasion. Et le fait que des augmentations soient prévues en 2024 prouve cela. 

Effectivement, certains dispositifs destinés aux retraités vont connaître une hausse cette année, ce qui leur permettra donc d’améliorer leur situation financière, dans un contexte où la hausse des coûts de la vie impacte le pouvoir d’achat.

Le but de l’État est de permettre à ces retraités de mener une vie décente, même en étant en fin d’activité professionnelle.

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.