Retraite : « J’ai peu travaillé en France, puis-je percevoir ma pension en un versement unique? »

Comprenez pourquoi certains futurs retraités trouvent un « versement unique » dans leurs estimations de retraite et quelles sont les implications pour leur pension.

Retraite J'ai peu travaillé en France, puis-je percevoir ma pension en un versement unique

Dans le monde des estimations de la pension de retraite, il y a parfois des éléments surprenants, comme le « versement unique ». Pour beaucoup de personnes qui vont prendre leur retraite, cela peut soulever des questions. En parallèle, cela peut aussi causer de l’inquiétude quant à l’impact sur leurs revenus futurs. Dans cet article, nous allons expliquer ce que cela signifie, pourquoi cela apparaît dans les estimations de retraite. Nous allons explorer aussi les conséquences possibles sur la sécurité financière à la retraite.

publicité

Les révélations sur les versements uniques dans les estimations de la pension de retraite

Lorsqu’ils scrutent attentivement leur estimation indicative globale, certains futurs retraités sont surpris de découvrir une rubrique particulière : le « versement unique ». Cette mention vient s’ajouter au montant annuel de leur future retraite, piquant leur curiosité. Mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? Pour comprendre cette notion, il faut explorer les raisons qui se cachent derrière les versements uniques. Il peut arriver qu’au cours de sa vie professionnelle, un individu ait cotisé à un régime différent de celui où il a passé la majeure partie de sa carrière. Cependant, si cette affiliation n’a duré que quelques mois, la pension de retraite qu’il peut espérer obtenir sera souvent très faible ! Parfois même inférieure à quelques centaines d’euros par an

publicité

Face à cette réalité, la plupart des régimes ont opté pour une solution : le versement d’un montant fixe ! Et ce, en remplacement d’une pension mensuelle. Chaque régime établit ses propres règles à cet égard, dictées par des considérations spécifiques. Ainsi, pour certains retraités, le versement unique devient une option, offrant une somme globale plutôt qu’un paiement fractionné de leur pension de retraite. Cela peut être avantageux, surtout lorsque la pension mensuelle serait insignifiante en raison d’une courte période de cotisation. En somme, le « versement unique » est une stratégie adoptée par les régimes de retraite pour répondre à certaines situations spécifiques des cotisants.

publicité

Pension de retraite : Exemples concrets de versements uniques

Prenons par exemple le régime complémentaire des salariés du secteur privé. Ce régime prévoit le versement d’un montant unique de pension de retraite en guise de “solde de tout compte” lorsque le nombre de points Agirc-Arrco acquis est inférieur à 100 ! Donc, équivalant à une retraite annuelle inférieure à 127,14 euros. Le montant de ce versement correspond à la somme annuelle de la retraite à laquelle l’individu aurait pu prétendre, multipliée par un coefficient déterminé par son âge au moment de la liquidation de sa retraite.

publicité

Par exemple, si une personne a accumulé 99 points, elle recevra en une seule fois un montant de 3 500 euros ! Et cela représente globalement ce qu’elle aurait touché en pension tout au long de sa vie. Cette règle s’applique également pour les affiliés à l’Ircantec, le régime complémentaire des fonctionnaires contractuels. Si le nombre de points acquis est inférieur à 300, la retraite sera versée sous forme d’un montant forfaitaire unique. 

publicité

Évolution des dispositions légales

Il est important de souligner un changement intervenu dans les régimes de retraite de base à partir de janvier 2016. À cette date, le dispositif de versement unique, dont il est question dans les estimations de la pension retraite, a été éliminé. Cette modification législative a eu un impact significatif sur la façon dont les retraites sont calculées et distribuées. Cependant, malgré cette évolution, il reste des exceptions à cette règle. Notamment, les individus qui n’ont validé qu’un nombre limité de trimestres de cotisation, soit moins de neuf trimestres, bénéficient toujours d’une alternative. Plutôt que de percevoir une pension mensuelle, ils ont la possibilité de demander le remboursement des cotisations versées. Cette option leur permet de récupérer les sommes qu’ils ont investies dans leur régime de retraite, ajustées en fonction de leur valeur actuelle.

publicité

Cette disposition offre une certaine flexibilité aux travailleurs qui ont cotisé pendant une période limitée de leur carrière. En optant pour le remboursement des cotisations, ils peuvent décider de réinvestir ces fonds dans d’autres domaines ou de les utiliser pour répondre à des besoins financiers immédiats. Cela peut être particulièrement avantageux pour ceux qui envisagent de prolonger leur vie professionnelle. Mais aussi avantageux pour ceux qui souhaitent explorer d’autres options de revenus à la retraite.

publicité

Vers un avenir plus clair

En somme, la présence de la rubrique “versement unique” dans les estimations de la pension de retraite apporte une clarification sur les droits à la retraite pour ceux ayant cotisé à différents régimes. Ces versements uniques représentent une solution pour ceux dont la pension mensuelle serait insignifiante. Et ce, en raison d’une faible période de cotisation. Toutefois, il est essentiel de rester informé sur les options disponibles pour une transition sereine vers la retraite.

publicité

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.