Retraite : quel est le montant minimum de pension pour les retraités qui n’ont pas cotisé assez de trimestres ?

Pour pouvoir profiter d’une retraite à taux plein, il est important de cotiser tous les trimestres requis. Seulement, cela peut être difficile à atteindre dans certains cas. Mais sachez qu’on peut toujours bénéficier d’une retraite minimum même si l’on n’a pas assez de trimestres. Voici le montant.

Retraite : quel est le montant minimum de pension pour les retraités qui n’ont pas cotisé assez de trimestres ?

Effectivement, il existe un montant de retraite minimum pour les retraités qui n’ont pas cotisé assez de trimestres. Voici à combien il s’élève.

publicité

Comment fonctionne le système de retraite ?

Arrivés à un certain âge, les salariés ont le droit de quitter définitivement le monde du travail. C’est ce qu’on appelle prendre sa retraite. Et même en n’étant plus actif, ces retraités continuent toujours de percevoir de l’argent, qui est donc la pension de retraite.

publicité

Seulement, le montant qu’on touche dépend de certains détails. Concrètement, la pension de retraite est établie selon le nombre de trimestres que vous avez cotisé. Et si vous désirez toucher la pension complète, il est primordial de cotiser les nombres de trimestres requis, selon votre année de naissance.

publicité

Mais sachez qu’on peut toujours bénéficier d’une pension, même si on n’a pas cotisé assez de trimestres. Dans ce cas-là, le montant connaîtra donc une réduction. Effectivement, les autorités ont mis en place un dispositif qu’on appelle retraite minimum. C’est donc le montant minimum qu’on peut toucher si l’on n’a pas rempli tous les trimestres demandés.

publicité

Et ces retraites minimums se divisent en trois. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la suite de notre article.

publicité

Montant de la retraite minimum pour ceux qui n’ont pas assez de trimestres : ASPA

Il existe un dispositif qui est destiné aux personnes âgées n’ayant pas assez cotisé de trimestres. Il s’agit de l’allocation de solidarité pour personnes âgées ou ASPA. On l’appelle également le minimum vieillesse.

publicité

Pour en bénéficier, il faut avoir 65 ans et plus, et être sans revenu. De même, pour toucher l’ASPA, il est important de résider sur le territoire français de manière stable. Ce dispositif est destiné aux personnes dont le parcours professionnel est limité. Le montant du minimum vieillesse est de 1 012 euros, mais il peut aller jusqu’à 1 571,16 euros pour un couple étant à la retraite.

publicité

Toutefois, sachez que son attribution s’effectue en fonction de l’absence des ressources du foyer. Aussi, la situation familiale du bénéficiaire est également prise en compte.  

publicité

En savoir plus sur le minimum garanti de retraite

Outre l’ASPA, il existe également un autre dispositif destiné aux personnes n’ayant pas cotisé assez de trimestres. Il s’agit du minimum garanti de retraite qui est surtout destiné aux retraités ayant travaillé pour la fonction publique. Cette prestation concerne également les anciens fonctionnaires.

Mais attention, le versement du minimum garanti de retraite ne s’effectue pas de manière automatique. Il y a certaines conditions d’éligibilité qu’on doit remplir. Parmi elles, le respect des versements trimestriels pour un taux complet de pension. Mais sachez qu’il existe d’autres critères requis qui permettent de toucher les 1 325,01 euros.

Aussi, on peut bénéficier du minimum garanti de retraite en percevant une pension de liquidité au titre d’enfant ou de conjoint invalide. Son attribution peut être validée, s’il s’agit notamment d’un enfant ou d’un conjoint rencontrant des problèmes de santé et que sa maladie est incurable.

Aussi, les travailleurs étant dans une situation de handicap peuvent également toucher le minimum garanti de retraite. À noter que le taux d’incapacité doit être à 50% et plus.

Montant de la retraite minimum pour les personnes qui n’ont pas assez de trimestres : quid du minimum contributif ?

Il existe aussi un dispositif baptisé minimum contributif. Ce dernier est destiné aux personnes qui n’ont pas pu cotiser la totalité des trimestres requis. Et quand c’est le cas, le montant de la retraite peut être insuffisant.

Le minimum contributif vient donc compléter ce montant jugé insuffisant, ce qui permettra d’améliorer la situation des retraités. Mais attention, ce n’est pas tout le monde qui en a le droit. Le dispositif s’adresse surtout aux salariés du secteur privé. Ce dispositif peut également être cumulé avec la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. Mais pour en bénéficier, il est important de remplir certaines conditions.

D’abord, il faut avoir 64 ans et plus. Ensuite, il faut que les salariés aient cotisé 120 trimestres. Toutefois, tout dépend de votre situation. La date de naissance joue également un rôle dans l’attribution du minimum contributif. Aussi, le calcul est effectué en se basant sur le total des retraités.

Sachez notamment que depuis janvier 2024, le minimum contributif a connu une hausse s’élevant à 3,4%. Le montant est à hauteur de 733,03 euros. En ce qui concerne le minimum contributif majoré, la somme est à 876,13 euros.

En outre, on peut toujours bénéficier d’une retraite minimum, même si on n’a pas cotisé assez de trimestres. Le montant obtenu dépend de votre situation.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.