Retraite : quelle pension pour une personne qui touche le Smic ?

Avant de partir à la retraite, un travailleur doit savoir combien il recevra chaque mois. Cela dépend de son salaire.

Retraite quelle pension pour une personne qui touche le Smic

Il est essentiel de savoir combien on recevra chaque mois. Cela dépend de divers facteurs avant de partir à la retraite. Un salarié payé au Smic aura une pension de retraite basée sur ce salaire minimum. Il est crucial que les travailleurs comprennent comment leur salaire affecte leur pension. Cela les aide à mieux organiser leur départ à la retraite.

publicité

Salarié au Smic : le montant de leur pension de retraite

Le montant de la pension de retraite ne dépend pas seulement du Smic. Il est aussi influencé par le nombre de trimestres que le salarié a validé. Ce nombre est calculé en fonction de l’année de naissance de la personne. Une personne née en 1960 et prenant sa retraite en 2024 doit avoir validé 167 trimestres. Cela lui permettra de bénéficier d’une retraite à taux plein. Il est important pour les travailleurs de comprendre que le montant de leur pension n’est pas fixe. Il peut varier en fonction de différents facteurs. Cela signifie qu’ils doivent planifier leur carrière pour s’assurer une retraite confortable. Ainsi, un salarié rémunéré au Smic percevra une pension de retraite proportionnelle à son salaire minimum.

publicité

Cependant, il est envisageable de prendre sa retraite à taux plein avant l’âge légal dans certaines situations. Cette dérogation s’applique aux salariés ayant commencé à travailler avant l’âge de 20 ans. Il est exigé qu’ils aient validé au moins 5 trimestres. De plus, ceux qui ont accumulé un total de 167 trimestres sont également éligibles. Il est important de noter que le salaire considéré pour le calcul de la retraite est celui des 25 meilleures années de carrière. Cela signifie que les années où l’on a le mieux gagné seront prises en compte. Même si elles ne sont pas consécutives. Ainsi, elles auront moins d’impact sur le montant de la pension. Il est donc essentiel pour les travailleurs de comprendre comment leur salaire influence leur pension de retraite. Voici comment calculer le montant de la pension de retraite d’un salarié qui a été rémunéré au Smic.

publicité

Salarié au Smic : le calcul de leur pension de retraite

Le montant de la pension de retraite repose principalement sur la retraite de base. En effet, le montant moyen de la pension de retraite est calculé en fonction du salaire annuel moyen pour un salarié rémunéré au Smic. Ce SAM avoisine généralement les 16 500 euros par an. Ce montant représente une moyenne annuelle des salaires perçus au cours des 25 années de carrière. En d’autres termes, il s’agit des années où le salarié a touché le salaire le plus élevé. Ainsi, même si les dernières années de travail sont moins bien rémunérées. Elles ne pèsent pas autant dans le calcul de la pension. Cette méthode vise à assurer une certaine stabilité financière aux retraités. Ainsi, ce dernier prend en compte les périodes où ils ont bénéficié des salaires les plus élevés au cours de leur vie professionnelle.

publicité

Après avoir calculé le salaire annuel moyen (SAM), celui-ci est multiplié par 50%. Cette opération permet d’obtenir la pension de retraite de base. Pour un salarié rémunéré au Smic, leur pension de retraite équivaut à environ 687,50 euros brut par mois. En plus de cette somme, il y a la retraite complémentaire de l’Agirc-Arrco. Elle est déterminée par le nombre de points accumulés par le retraité. Ces deux montants sont additionnés au minimum contributif. C’est une allocation qui vise à augmenter le montant de la retraite. Cependant, cette aide n’est versée qu’aux retraités âgés de plus de 65 ans. Il est donc important de noter que tous les salariés payés au Smic ne perçoivent pas la même somme en pension de retraite. En effet, divers facteurs peuvent influencer le montant final reçu.

publicité

La différence entre minimum contributif et minimum de retraite

La retraite minimum est ce que vous recevez quand vous arrêtez de travailler. C’est un salaire pour les personnes qui ont travaillé longtemps. Si vous avez travaillé assez longtemps et que vous avez été payé au Smic pendant toute votre carrière. Vous aurez au moins 85% du Smic chaque mois quand vous serez à la retraite. Cela équivaut à environ 1 200 euros bruts par mois en septembre 2023. Cette règle a été mise en place pour garantir que les gens puissent avoir assez d’argent pour vivre confortablement.

publicité

Le minimum contributif, c’est un petit plus ajouté à la retraite de base. Grâce à une augmentation de ce petit plus payée par les impôts, la retraite minimale est passée à environ 1 200 euros bruts depuis septembre 2023. Cette augmentation de 100 euros a profité aux travailleurs qui prennent leur retraite, ainsi qu’à ceux déjà retraités. Mais attention, cette augmentation de 100 euros concerne seulement ceux qui ont travaillé assez longtemps. Pour ceux qui ont travaillé moins longtemps, l’augmentation n’est que de 25 euros. Cette augmentation vise à aider ceux qui ont travaillé dur toute leur vie à avoir un peu plus d’argent chaque mois pour leur retraite.

publicité

Les critères pour bénéficier du minimum contributif

Pour toucher une pension de retraite sans réduction, l’assuré doit avoir l’âge légal requis. De plus, il doit avoir cotisé le nombre de trimestres exigé pour sa génération. Sinon, il doit attendre l’âge d’annulation de la décote. Avant de toucher sa retraite, il doit avoir demandé tous ses droits. Le total de ses pensions ne doit pas dépasser 1 367,51 euros depuis janvier 2024. Ce plafond est ajusté régulièrement, en même temps et selon les mêmes règles que le Smic. Si le montant de ses pensions dépasse ce plafond. Le minimum contributif est réduit à ce niveau. Ces règles permettent d’assurer une certaine équité dans le système de retraite.

publicité

Écris par Christine