Retraite : recevoir une 2e pension est possible dès maintenant, les conditions à respecter

Après avoir travaillé longtemps, certains grands-parents peuvent recevoir une nouvelle somme d’argent chaque mois. Cela s’appelle une deuxième pension.

Retraite : Quatre millions de fonctionnaires en France reçoivent enfin la bonne nouvelle

La retraite offre aux seniors une période de repos bien méritée. Cependant, cette nouvelle étape de la vie représente également une nouvelle opportunité. C’est alors qu’intervient l’option de la deuxième pension de retraite. Cela leur permet de bénéficier d’un revenu supplémentaire. Voici un aperçu détaillé de cette option.

publicité

La deuxième pension de retraite : les conditions pour en bénéficier

De nos jours, de nombreux seniors décident de retourner au travail car leur retraite ne suffit pas. Ils choisissent le cumul emploi-retraite. Ce dernier leur permet de compléter leurs revenus tout en restant actifs. Cependant, cette option n’est pas accessible à tous. En effet, il existe des règles strictes à respecter. Tout d’abord, il est nécessaire de liquider tous ses droits à la retraite. Cela signifie avoir fait valoir tous ses droits à la retraite en demandant à percevoir ses pensions. Une fois cette étape franchie, il est alors possible de travailler à nouveau tout en continuant de toucher sa pension de retraite. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’une deuxième pension de retraite.

publicité

Pour toucher une deuxième pension de retraite, il est nécessaire de remplir certains critères. Le premier est d’atteindre l’âge légal de départ à la retraite. Cela signifie avoir accumulé le nombre de trimestres requis. Si ce n’est pas le cas, vous devrez attendre d’avoir 67 ans. Une fois ces conditions satisfaites. Vous devez faire une demande de liquidation de votre deuxième pension en remplissant un formulaire spécifique auprès de votre caisse de retraite. Le montant de cette pension dépendra des cotisations versées pendant votre nouvelle activité professionnelle. Cela signifie que plus vous cotiserez, plus votre pension sera élevée.

publicité

La reprise d’une activité professionnelle

En effet, il faut observer une pause de 6 mois avant de reprendre une activité professionnelle. Ce délai s’applique aux personnes qui étaient salariées. Pendant ces 6 mois, la personne ne peut pas recommencer à travailler chez son ancien employeur tout de suite après avoir pris sa retraite. Cette période de pause est mise en place pour permettre une transition en douceur entre la vie active et la retraite. Elle offre également une période de réflexion pour s’assurer que la décision de retourner au travail est bien réfléchie. Une fois ce délai écoulé, la personne peut alors envisager de reprendre une activité professionnelle.

publicité

Le but du délai est d’éviter que les gens profitent du système en retournant immédiatement travailler. Cependant, cette règle ne concerne pas les travailleurs indépendants et les professionnels libéraux. Pour eux, il n’est pas nécessaire d’attendre avant de reprendre une activité professionnelle. Ils peuvent recommencer à travailler dès qu’ils le souhaitent. Mais, ils devront respecter les autres conditions nécessaires pour cumuler une deuxième pension de retraite. Cette différence de traitement s’explique par le fait que les travailleurs indépendants et les professions libérales ont souvent des situations différentes. Ils ont plus de liberté dans la gestion de leur emploi du temps et de leurs activités professionnelles. Ainsi, ils sont autorisés à reprendre le travail sans attendre.

publicité

Deuxième pension de retraite : le calcul de son montant

Depuis cette année, les travailleurs retraités peuvent obtenir une deuxième pension de retraite s’ils continuent à travailler après la retraite. Cette nouvelle mesure a été introduite par un décret publié le 10 août 2023. Son objectif est d’encourager les personnes âgées à rester actives sur le marché du travail. En offrant une incitation financière supplémentaire, le gouvernement espère que davantage de seniors choisissent de prolonger leur carrière professionnelle. Cette deuxième pension de retraite peut constituer un complément utile aux revenus déjà perçus. Ainsi, cela permet aux retraités de mieux faire face aux dépenses quotidiennes et de profiter d’un niveau de vie plus confortable.

publicité

Les contributions versées par l’assuré à partir du 1er janvier 2023 sont utilisées pour calculer la deuxième pension de retraite. Cette pension est octroyée sans obligation de cotisation minimale. Cela signifie que même si le nombre de trimestres requis pour une pension complète n’est pas atteint. Il n’y a pas de réduction de pension. Cependant, il n’y a pas non plus de majoration de pension. En d’autres termes, le montant de la pension supplémentaire ne dépend pas de la durée de cotisation ou de tout autre facteur d’amélioration. C’est un montant fixe basé uniquement sur les cotisations versées après la date spécifiée. Ainsi, tous les assurés qui ont cotisé après cette date peuvent bénéficier de cette deuxième pension.

publicité

Les travailleurs indépendants

Pour les gens qui travaillent seuls, le montant d’argent qu’ils gagnent pendant l’année où leur deuxième pension commence est utilisé pour la calculer. Cette deuxième pension est gérée et payée de la même manière que la première. Mais il y a une règle à respecter. En effet, la deuxième pension ne peut pas être plus élevée que 5% du montant maximum d’argent qu’une personne peut gagner chaque année. En 2023, ce montant maximum est de 2 199,60 euros bruts par an. Cette règle sert à garantir que la deuxième pension reste raisonnable. Ainsi, sa deuxième pension sera calculée en fonction de ce montant maximum.

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .