Retraite : Voici comment on calcule votre pension si vous êtes en mi-temps thérapeutique

Si quelqu’un est malade, il peut travailler moins avec un mi-temps thérapeutique. Mais, cela peut réduire sa pension.

Retraite Voici comment on calcule votre pension si vous êtes en mi-temps thérapeutique

Une personne malade pourrait réduire son temps de travail. Cette décision peut avoir un impact sur le montant de sa pension. Il est donc important de comprendre le calcul de la pension d’une personne à mi-temps thérapeutique.

Calcul de la pension : le fonctionnement du mi-temps thérapeutique

Il est important de se rappeler que tout changement dans votre façon de travailler peut affecter le montant de votre pension de retraite. Par exemple, un mi-temps thérapeutique peut avoir un impact sur le calcul de votre pension. Selon Philippe Bainville, le montant de votre pension ne dépend pas de combien de temps vous avez travaillé. Mais, combien vous avez gagné. En 2024, il ne suffit pas d’avoir travaillé pendant trois mois pour valider un trimestre de cotisation. Vous devez également avoir gagné plus de 1 747,50 euros brut par mois. Ainsi, tout changement dans votre situation de travail peut avoir un impact sur votre pension de retraite future. Cela souligne l’importance de planifier votre parcours professionnel avec soin.

L’impact du mi-temps thérapeutique sur le calcul de la pension

En réalité, opter pour un mi-temps thérapeutique ne devrait pas affecter le calcul de votre pension. Vous n’aurez pas besoin de travailler plus longtemps pour obtenir une retraite à taux plein. De plus, la réduction de votre activité pour des raisons de santé n’aura qu’un impact limité sur le calcul de votre pension future. Pendant cette période, vous pouvez également recevoir des indemnités journalières. Ainsi, cela n’affectera pas nécessairement votre situation financière à long terme. Il est important de comprendre que vous pouvez toujours maintenir votre progression vers une retraite confortable.

Les indemnités  

Les indemnités journalières que vous percevez pendant votre mi-temps thérapeutique sont prises en compte dans le calcul de votre pension. Fanny Guillou-Marre explique que cela vous permet de cumuler des points pour votre retraite complémentaire. En effet, vous obtenez des points en fonction des montants que vous touchez. De plus, il existe un mécanisme qui vous permet d’acquérir des points même sans cotisation directe. Ainsi, vous continuez à accumuler des droits pour votre retraite complémentaire. Cette approche vise à protéger vos intérêts financiers à long terme.

Un mécanisme identique

Les points supplémentaires que vous gagnez pendant votre mi-temps thérapeutique vous aident à accumuler presque autant de points que si vous travailliez à temps plein. L’experte dit qu’il y a un système spécial pour aider en cas de maladie. C’est pareil pour d’autres situations comme l’invalidité ou la maternité. En somme, vous ne perdez pas forcément de droits pour votre retraite complémentaire. Cela veut dire que votre protection sociale reste forte même si vous devez réduire votre travail pour des raisons de santé. C’est une façon de vous assurer que vous avez toujours un soutien financier suffisant tout au long de votre carrière. 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .