Retraités : comment faire pour payer moins d’impôts ? Voici les conditions

Une fois à la retraite, il se peut qu’il soit difficile de payer les impôts. Heureusement, les seniors peuvent bénéficier d’un abattement fiscal, selon le revenu net global. Voici toutes les conditions à remplir pour payer moins d’impôts.

Retraités : comment faire pour payer moins d’impôts ? Voici les conditions

Les seniors bénéficient d’un abattement fiscal. Néanmoins, il y a des conditions que les retraités doivent remplir pour payer moins d’impôts.

Quelles sont les conditions pour les retraités pour payer moins d’impôts ?

Une fois à la retraite, on peut faire face à des difficultés financières. Certains retraités n’arrivent même plus à joindre les deux bouts et ont du mal à régler les impôts. Mais la bonne nouvelle est qu’ils peuvent bénéficier d’un abattement fiscal.

Pour cela, il faut, bien évidemment, remplir certaines conditions. Pour commencer, il faut que le senior ait plus de 65 ans au 31 décembre 2022. De même, il faut posséder une carte mobilité inclusion avec mention « invalidité » pour une incapacité d’au moins 80%.

De même, ceux qui sont bénéficiaires d’une pension militaire d’invalidité pour une invalidité d’au moins 40% peuvent bénéficier de cet abattement. Pareillement pour ceux ont une pension d’invalidité pour un accident de travail, d’au moins de 40%.

« Les invalides peuvent bénéficier de l’abattement pour l’imposition des revenus de l’année au cours de laquelle ils ont demandé la carte mobilité inclusion mention invalidité », rappelle le bulletin officiel des finances publiques. Si l’examen de la déclaration montre que la demande de la carte n’a pas été agréée, ainsi « il y a lieu de régulariser l’imposition primitive. »

Quel est le montant de l’abattement fiscal ?

En réalité, le montant de l’abattement fiscal est fixé selon le revenu net global imposable du foyer fiscal. On peut calculer ce dernier en fonction du montant des revenus catégoriels perçus lors de l’année d’imposition. Néanmoins, on ne prend pas en compte les plus-values taxées à l’impôt sur le revenu ainsi que les revenus soumis à un prélèvement libératoire.

Pour les revenus de 2022, l’abattement fiscal est de 2 620 euros, si le revenu global est à moins de 16 140 euros. Dans ce cas, il faut que « le contribuable ou un seul des membres du couple soumis à imposition commune soit âgé de plus 65 ans ou soit invalide ».

Si le couple est tous les deux soumis à imposition commune, ont plus de 65 ans et sont invalides, alors l’abattement est de 5 240 euros

Pour un revenu net global entre 16 410 euros et 26 400 euros, l’abattement est à 1 310 euros et 2 620 euros. Enfin, pour un revenu net global de plus de 26 400 euros, il n’y a malheureusement pas d’abattement appliqué.

Écris par Laura Laura