Taxe foncière : Voici la bonne nouvelle pour les propriétaires en 2024

La taxe foncière est sur toutes les lèvres vu que c’est le début de l’année. Mais les nouvelles ne sont pas très bonnes de ce côté là, au contraire !

Taxe foncière Voici la bonne nouvelle pour les propriétaires en 2024

Savez-vous que la revalorisation de la taxe foncière des bases locatives cadastrales en 2024 sera moins importante que prévu. Toutefois, nous allons vous détailler ce qu’il en est. 

publicité

Revalorisation de la taxe foncière sur les bases locatives cadastrales 2024 : Il y aura des déçus

En 2024, les propriétaires de maisons et d’appartements verront l’augmentation de leur taxe foncière être plus douce que l’année précédente. En effet, la revalorisation de la taxe foncière sur les bases locatives cadastrales 2024 sera moins importante. Cette taxe connaîtra une hausse minimale de 3,9%. En comparaison, l’année dernière, elle avait grimpé jusqu’à 7,1%. Ce changement est lié à la diminution de l’indice qui mesure la valeur des biens immobiliers dans les registres officiels. Cependant, quelle sera la décision des conseils municipaux à propos de cette taxe? 

publicité

En effet, il est possible que certaines villes décident d’augmenter davantage cette taxe. La raison de cette hausse plus modeste de la taxe réside dans l’ajustement annuel de la valeur des propriétés. Ce dernier est basé sur un indice qui suit le coût de la vie. Pour l’année à venir, cet ajustement est fixé à 3,9%, d’après les calculs faits entre novembre 2022 et novembre 2023. Ce taux est utilisé pour déterminer l’augmentation de la taxe que doivent payer les propriétaires. Néanmoins, il est important de se rappeler que les mairies ont le dernier mot. En effet, ils peuvent choisir d’ajouter des augmentations supplémentaires à cette taxe.

publicité

Une hausse de 7,1% est-elle suffisante ? 

L’année 2023 a apporté son lot de nouvelles importantes concernant les finances des citoyens. Une annonce particulière a retenu l’attention : l’augmentation de 7,1 % des valeurs locatives. Cette hausse a eu un impact direct sur les coûts que les propriétaires doivent payer pour la taxe foncière. Mais sachez que la revalorisation de la taxe foncière sur les bases locatives cadastrales en 2024 est moins importante que prévu. La Direction générale des finances publiques a révélé qu’une grande partie des conseils municipaux avait décidé de ne pas faire grimper leur part de prélèvement. Néanmoins, quelques villes, telles que Paris, Meudon et Grenoble, ont opté pour une augmentation significative de leur part de la taxe foncière. En effet, il y a respectivement 59 %, 42,2 % et 31,5 % de hausse. 

publicité

En 2022, pas moins de 32 millions de propriétaires ont été concernés par le paiement de cette taxe. Cela a contribué à hauteur de 29 milliards d’euros aux budgets des communes et de leurs regroupements. Et le surcoût moyen annuel pour les contribuables a été estimé à 63 euros. Une réalité financière qui a touché directement le porte-monnaie de nombreux foyers. 

publicité

Revalorisation de la taxe foncière sur les bases locatives cadastrales 2024 : des détails à connaître

L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques a récemment annoncé un chiffre important. Ils ont parlé de l’indice des prix à la consommation harmonisé pour le mois de novembre. Cet indice est très important car il aide l’État à décider combien augmenter certaines taxes chaque année. Ces taxes incluent la taxe foncière, une taxe pour les maisons secondaires, et même la taxe pour le ramassage des poubelles. Chaque année, l’État ajuste ces taxes en utilisant un chiffre spécial basé sur l’évolution de cet indice entre deux novembres des deux dernières années. Pour déterminer l’augmentation des taxes pour l’année 2024, l’État a regardé les indices de novembre 2022 et novembre 2023. Sachez que la revalorisation de la taxe foncière sur les bases locatives cadastrales est moins importante en 2024.

publicité

En novembre 2023, l’indice était à 121,32, alors qu’en novembre 2022, il était à 116,81. Grâce à une formule spéciale, on a calculé que les taxes augmenteraient de 3,9 % en 2024. Cela signifie que les gens devront payer 3,9 % de plus pour la taxe foncière l’année prochaine

publicité

Certaines communes auront-elles droit à une hausse supplémentaire ? 

L’augmentation dont nous parlons est le strict minimum. Il se peut qu’on y ajoute une montée des taux d’imposition. En effet, les gouvernements locaux décident chaque année de ce qu’il faut faire. Le service des impôts nous informe qu’une grande partie des villes et des groupements de communes ont choisi de ne pas changer leurs taux d’imposition en 2023 par rapport à 2022. L’année passée, pour réagir à l’inflation, 463 villes et cinq groupements de communes ont réduit leurs impôts locaux. Cependant, certaines ont opté pour augmenter leurs taux, prenant des mesures importantes. Par exemple, Paris a vu ses impôts grimper de 51,9% et Grenoble de 24,4%.  Sachez que la revalorisation de la taxe foncière sur les bases locatives cadastrales est moins importante en 2024.

publicité

Les autorités locales ont jusqu’au 15 avril 2024 pour fixer ces taux. La majorité semble s’orienter vers une augmentation de 3,9% des valeurs locatives. Luc-Alain Vervisch, un expert en études de La Banque Postale, a partagé son avis. Selon lui, les gouvernements locaux seront enclins à augmenter les impôts en approchant 2026. C’est l’année des élections municipales donc ils ne veulent pas de conflits avec les citoyens. 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.