Revalorisation retraite, APL et aides sociales : qui sont concernés ?

Le gouvernement n’est pas resté sans rien faire face à l’inflation. Une revalorisation des APL et des aides sociales ont été mises en place. Mais quels sont les Français qui profitent de ces augmentations ?

Face à l’inflation, le gouvernement a appliqué une revalorisation des retraites, APL et d’autres aides sociales. Qui sont concernés ?

Face à l’inflation, le gouvernement a appliqué une revalorisation des retraites, APL et d’autres aides sociales. Qui sont concernés ?

publicité

Inflation : une revalorisation des retraites, APL et des aides sociales pour aider les Français

Force est de constater que les temps sont durs sur le territoire français. On remarque que le pouvoir d’achat de la population se fragilise au fur et à mesure que le temps passe. Cela s’explique par les différentes crises qui ont laissé un impact en France, mais bien évidemment, par la hausse des prix.

publicité

L’inflation touche, en effet, presque tous les secteurs. Par conséquent, certains Français n’arrivent plus à subvenir à leurs besoins. Heureusement, le gouvernement ne reste pas sans rien faire alors que les foyers modestes peinent à joindre les deux bouts.

publicité

Face à tout ce qui arrive en ce moment, l’État a pris l’initiative de mettre en place plusieurs dispositifs. Cette année, on a eu droit à la mise en place de nouvelles aides qui a permis à certains ménages d’améliorer leur situation. Le gouvernement a, par exemple, lancé le chèque énergie, mais aussi la prime rentrée exceptionnelle.

publicité

Outre le lancement de nouveaux coups de pouce, le gouvernement a aussi tenu à revaloriser des dispositifs, tels que les retraites de base, mais aussi les aides au logement et d’autres aides sociales. Mais que sait-on vraiment de ces augmentations ?

publicité

Revalorisation des retraites, APL et les aides sociales : tout savoir

L’annonce des revalorisations des APL ainsi que les autres coups de pouce de l’État ont certainement fait plaisir à de nombreux Français. Pour cause, cela va les aider à alléger les difficultés financières auxquelles ils font face.

publicité

Et le taux de ces revalorisations varie d’un dispositif à un autre. Pour le cas des aides personnalisées au logement, par exemple, les bénéficiaires ont constaté une hausse de 3,5%. Les prestations familiales, en revanche, a été revalorisée de 4%. Notons que ces coups de pouce profitent à environ 12 millions de foyers.

publicité

En moyenne, les bénéficiaires ont pu voir leurs revenus monter à près de 160 euros en 2022.

publicité

Une augmentation inévitable

Si les bénéficiaires ont été heureux d’apprendre l’augmentation de leurs aides, le site L’écho des seniors estiment que ces revalorisations étaient inévitables. Néanmoins, son anticipation, selon lui, est considérée comme un coup de pouce « immédiat », de la part du gouvernement, dans le but d’apporter de l’amélioration à leur situation financière.

Des affirmations que l’Insee a confirmées. Selon lui, « la mesure de revalorisation anticipée s’apparente ainsi à un versement ponctuel d’une aide exceptionnelle ».

Qui sont les concernés à cette revalorisation ?

L’Insee s’était notamment penché sur ce sujet et a ouvert une étude afin de définir qui sont les foyers profitant des plus grosses augmentations. Pour ce faire, l’organisme a inclus la prime de rentrée de 2022 qui comptait à ce moment plus de 9 millions de bénéficiaires.

Suite à cette étude de l’Insee, on a donc appris que « les plus forts pour les 30% des personnes les plus modestes : 190 euros par an pour le 1er dixième de niveau de vie », qui représente les 10% des plus pauvres. L’étude montre un pourcentage de « +1,7% du niveau de vie moyen » puis « 170 euros pour le 2 dixième », soit +1,1% et « 130 euros pour le 3 e dixième, avec +0,7% du niveau de vie moyen. Tout cela « contre 70 euros pour l’ensemble  de la population (+0,3%) ».

Un dispositif bénéfique pour les personnes concernées

En vue de ces chiffres découverts par l’organisme, on peut donc dire que la revalorisation anticipée par le gouvernement est bénéfique pour les foyers bénéficiaires. Pour cause, cela leur a permis de revaloriser les revenus de différentes catégories, selon leur situation.

Pour les 10% les plus pauvres, par exemple, on constate une augmentation de 190 euros par alors que les 10% suivant ont connu une revalorisation 170 euros puis une hausse de 130 euros pour les 10% d’après. Et pour l’ensemble de la population, cette revalorisation s’élève à 70 euros en moyenne, soit 0,3% de leur revenu moyen.

En outre, les revalorisations des aides sociales ainsi que les APL permettent donc d’augmenter les revenus des bénéficiaires en ces temps où l’inflation persiste en France. Le but étant d’adapter leurs aides selon leur niveau de vie.

Nul doute qu’en apprenant ces revalorisations, les personnes concernées par ces nouveautés ont été contentes. Cela est une vraie bouffée d’oxygène pour eux. Et pour cause ces augmentations ont amélioré leur situation.

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.