Revenu de solidarité active (RSA) : Voici le nombre d’heures d’activité hebdomadaire à accomplir désormais pour toucher l’aide

La nouvelle réforme du RSA exige désormais que les bénéficiaires réalisent une activité professionnelle hebdomadaire.

Revenu de solidarité active (RSA) : Voici le nombre d’heures d’activité hebdomadaire à accomplir désormais pour toucher l'aide

Pour pouvoir bénéficier du RSA, Pôle emploi a imposé des heures d’activités hebdomadaires. Si le bénéficiaire ne prend pas en considération cette clause, il va perdre son accès à cette allocation. En savoir plus sur cette disposition dans l’article.

publicité

Petit rappel sur le but du RSA

Le RSA ou Revenu de solidarité active est une aide mensuelle versée par le gouvernement français à ces citoyens modestes. Plus précisément, l’allocation concerne les personnes qui perçoivent un minimum de revenus ou qui sont sans ressources. Par ailleurs, le dispositif a pour but la réinsertion du bénéficiaire dans le monde de l’emploi. 

publicité

Pour avoir accès au revenu de solidarité active, il faut savoir que la Caisse d’allocation familiale et Pôle emploi ont imposé des conditions. Cela inclut bien évidemment une condition de ressource, ainsi que l’engagement aux travaux de réinsertion professionnelle. De ce fait, l’allocataire doit une durée d’activité hebdomadaire.

publicité

Le nombre d’heures d’activité hebdomadaire imposées par Pôle emploi

Il faut savoir que le RSA est l’une des allocations les plus fraudées en France. C’est pour cette raison que les conditions d’accès à cette aide ont été renforcées par le gouvernement. D’ailleurs, la CAF a annoncé l’entrée en vigueur d’une nouvelle réforme concernant cette allocation.

publicité

Afin d’encourager les allocataires à retrouver un emploi, la France va imposer leur inscription à Pôle emploi. Aussi, ils devront désormais effectuer entre 15 et 20 heures d’activité hebdomadaire pour pouvoir bénéficier du Revenu de solidarité active. Pour ce faire, la personne concernée devra signer un contrat d’engagement. 

publicité

Que se passe-t-il si l’allocataire ne respecte pas la clause ?

Face à un manquement, le bénéficiaire du RSA risque de lourdes sanctions. S’il rate un rendez-vous, le gouvernement va retirer 100 euros sur son allocation. Dans le cas d’une deuxième absence, la suspension peut s’avérer plus sévère.

publicité

En ce qui concerne la nature des activités professionnelles à réaliser, l’État n’a pas encore donné des informations précises. Toutefois, les autorités ont évoqué des formations ou des stages pour améliorer les compétences professionnelles du bénéficiaire du RSA.

publicité

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.