RSA : quel est le salaire moyen des bénéficiaires de cette aide ?

Pour bénéficier le Revenu de solidarité active (RSA), il faut satisfaire quelques conditions ! En lisant cet article, vous pouvez savoir si vous êtes parmi les privilégié ou pas.

RSA Découvrez le revenu moyen des bénéficiaires de cette aide !

Sans le RSA, comment serait la revenu moyen des bénéficiaires ? On va tout vous dévoiler.

publicité

600 euros de revenus en l’absence du RSA !

D’après une étude récente du DREES,  partagée le 7 juillet 2023, le revenu mensuel des bénéficiaires du RSA baisserait à 610 euros sans cette aide. Cette somme serait prélevée par le bénéficiaire de cette aide à l’intérieur du ménage. Ou par l’intermédiaire d’un proche ou d’un époux. D’ailleurs, la DREES affirme : “Les revenus avant transferts d’une personne bénéficiaire du RSA s’élève en moyenne à 240 euros par mois. Complétés en moyenne de 370 euros de revenus avant transferts de la part des autres membres du ménage.” Donc,le revenu moyen des bénéficiaires du RSA, sans cette aide s’élève à 610 euros.

publicité

Rappelons que le Revenu de Solidarité Active profite aux Français âgés de plus de 25 ans, avec des revenus insuffisants. Il peut aussi s’agir de personnes âgées de 18 à 25 ans qui ont des enfants à charge. Cela étant dit, la DREES aimerait préciser qu’il s’agit d’une aide différentielle. En d’autres termes, le montant n’est pas établi par la CAF, mais dépend des autres sources de revenu du ménage. Bien entendu, son calcul est effectué par rapport à un barème.

publicité

À combien s’élèverait le revenu moyen d’un ménage bénéficiaire du RSA, sans l’existence de ce dernier ?

La DREES a été en mesure d’évaluer la valeur du revenu moyen d’un ménage avant l’existence du RSA. Et, ce, en tenant compte des revenus de tous les membres du foyer. En tout cas, vous pouvez voir dans le site de la DREES un tableau qui explique comment la valeur de 610 euros a été estimée. Il s’agit du revenu moyen des ménages qui ne sont pas bénéficiaires du RSA.

publicité

À ces revenus d’activité s’ajoutent les minima sociaux, les aides à la famille ou les aides au logement, en particulier le revenu de solidarité active. Ces allocations permettraient aux ménages de recevoir un revenu estimé à 1470 EUR plutôt qu’à 610 EUR. Toutefois, l’étude DREEES ne fait pas mention du nombre de personnes qui composent le ménage pris en compte dans le calcul de ces chiffres.

publicité

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.