Salaire : attention, la hausse du smic sera moins importante que prévu en 2024

Mauvaise nouvelle pour les salariés. Finalement la hausse du SMIC ne sera pas aussi importante que prévu en 2024. En effet, elle sera à moins de 1,7%.

Salaire : attention, la hausse du smic sera moins importante que prévue en 2024

Après certaines analyses, on a constaté que la hausse du smic en 2024 ne sera pas aussi importante qu’on ne le pensait. Les détails.

publicité

Hausse du SMIC en 2024 : à quoi doit-on s’attendre dès l’année prochaine ?

On pensait que la revalorisation du SMIC pour 2024 était à hauteur de 1,7% ce qui a beaucoup ravi les salariés. C’est en tout cas ce qui était indiqué sur un rapport annuel d’un groupe d’experts partagé le 30 novembre dernier.

publicité

Cette revalorisation aurait donc dû faire passer le SMIC à 1 406 euros, dès l’année prochaine. Notons qu’à ce jour, le salaire minimum en France est de 1 383 euros. Ainsi, il devait donc avoir une hausse de 23 euros à partir du 1er janvier 2024.

publicité

Seulement voilà, il semble que les prévisions des experts n’étaient pas bonnes. En effet, la hausse tant attendue du SMIC n’est pas si importante que prévue. En effet, cette augmentation qu’on attend tous ne sera finalement que de 15,62 euros et non à 23 euros. Ce qui veut dire que le SMIC va passer de 1 383 euros à 1 398 euros. Il n’atteindra donc pas les 1 400 euros, à partir de l’année prochaine.

publicité

Pourquoi il y a une baisse de la hausse du SMIC en 2024 ?

Si l’on se fie aux données de l’Insee, publiées le 15 décembre dernier, la revalorisation du salaire minimum ne sera donc qu’à 1,13% dès l’année prochaine. De quoi décevoir les personnes qui pensaient qu’elle sera à 1,7%. Pour cause, ils ne verront qu’une légère différence d’augmentation sur le SMIC.

publicité

Par ailleurs, il convient de dire que cette hausse n’a rien à voir avec les mesures du gouvernement. Le calcul est basé sur l’évolution de l’inflation sur le territoire français. Par conséquent, le taux horaire qui est à 11,52 euros de l’heure brut va augmenter de 11,65 euros, suite à cette revalorisation du salaire minimum.

publicité

Et une personne qui perçoit 1 747,20 euros de salaire brut en travaillant à temps plein bénéficiera d’une rémunération de 1 766,92 euros dès le mois prochain.

publicité

Comment se calcule la revalorisation du salaire minimum ?

À titre informatif, le salaire minimum interprofessionnel de croissance subit chaque année une hausse et cela, en fonction de l’inflation. Concrètement, son calcul correspond « au minimum à l’inflation constatée l’année précédente sur la base de l’évolution de l’indice des prix à la consommation pour 20% des ménages à faibles revenus, plus de 50% de gain du pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier », ont affirmé les experts.

publicité

Il y a aussi une option appelée « coup de pouce ». C’est cette option qui explique la recommandation d’un groupe d’experts sur le smic, dans le rapport partagé le 30 novembre dernier. Ce dernier a demandé au gouvernement de ne pas prendre en compte « tout coup de pouce sur le smic au 1er janvier 2024 ». Et « les seuls mécanismes de revalorisation automatique préservent le pouvoir d’achat du smic au regard de la hausse de l’indice des prix à la consommation ».

Pour l’heure, aucun gouvernement n’a fait ce « cadeau » au salarié pour le nouvel an. Notons que l’option coup de pouce permet aux salariés de bénéficier d’une hausse encore plus importante. Mais seulement voilà, cela semble improbable jusqu’à présent. D’autant plus qu’il n’y en a pas eu depuis 2012.

Néanmoins, « du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2023, le smic aura été revalorisé à sept reprises pour un total de 13,5% ».

Le nombre des salariés au SMIC en hausse depuis un certain temps

Plus le jour passe, plus le nombre de salariés au SMIC en France augmente. En début d’année, il était à 3,1 millions dans le secteur privé non agricole à profiter de cette augmentation. Ce qui représente 17,3% des salariés. Autrement dit, 17,3% des salariés touchent le salaire minimum sur le territoire français.

Or, en 2022, ils étaient encore à 14,5%, d’après une étude menée par la Dares. On remarque que la plupart de ces salariés au SMIC travaillent à temps partiel (38,3%) et dans les très petites entreprises. Et ce sont surtout les femmes qui bénéficient le plus du salaire minimum en France (57,3%).

Et ces personnes sont donc concernées par la revalorisation du salaire minimum qui sera appliquée dès le 1er janvier 2023, mais pas que. En effet, tous les salariés sont touchés par cette revalorisation. Et vous l’aurez donc compris, cette hausse sera à 1,1% au lieu de 1,7% à partir de l’année prochaine. Il y aura donc une augmentation de 15,62 euros net par mois en 2024 le SMIC.

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .