Salaire : Découvrez combien gagne un arbitre professionnel de football en Ligue 1

Comme les arbitres sont des personnalités publiques, beaucoup de monde s’intéresse à leur salaire. 

Salaire Découvrez combien gagne un arbitre professionnel de football en Ligue 1

Découvrez le salaire d’un arbitre de football en Ligue 1. Vous allez également découvrir les détails sur les primes qu’ils touchent à chaque match. 

publicité

Football : Voici le salaire d’un arbitre de Ligue 1

Chaque année, la Ligue de football professionnel (LFP) désigne des arbitres pour superviser les matchs de Ligue 1. Leur rôle crucial est de s’assurer que les règles du jeu sont respectées. La question de leur rémunération suscite de la curiosité, surtout quand on la compare aux salaires impressionnants des joueurs, comme Kylian Mbappé du PSG. Pour information, ce dernier gagne environ 72 millions d’euros annuellement. Alors, quel est le salaire d’un arbitre en Ligue 1 ?

publicité

Les arbitres jouent un rôle indispensable dans le football. En Ligue 1 ou en Ligue 2, ils parcourent le terrain, veillent au fair-play des joueurs, signalent les fautes et gèrent le temps de jeu. Ils possèdent même parfois plus d’autorité que les entraîneurs. En effet, ils peuvent décider de l’évacuation d’un joueur blessé sans demander leur avis. En officiant dans les matchs du Championnat de France, ces arbitres professionnels contribuent au bon déroulement de la compétition, distincte de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France. Pour la saison 2024, le championnat débutera le 16 août, avec trente-quatre journées prévues jusqu’au 18 mai 2025. Environ 300 matchs seront disputés, nécessitant une présence constante de ces experts du football.

publicité

Détails sur les prestations de services et les prestations par match

Les arbitres de football en Ligue 1 reçoivent leur salaire de deux manières différentes. Ils ont une partie de leur rémunération qui est fixe chaque mois. Il s’agit d’une rétribution pour les services rendus ou une compensation pour le temps passé à se préparer pour les matchs. En plus de cela, les arbitres gagnent aussi des primes spéciales pour chaque match qu’ils arbitrent. La valeur de ces primes peut changer. Elle dépend du niveau de compétition du match et de la position ou du rôle que l’arbitre tient pendant le jeu. 

publicité

Selon ce que l’Union Nationale des Arbitres de Football a partagé, c’est ainsi que les choses fonctionnent. Le journal sportif L’Equipe a publié des chiffres indiquant que la compensation pour la préparation s’élève à 6 497 euros bruts par mois. Cependant, lorsque des questions précises ont été posées à l’UNAF concernant ces chiffres, l’organisation n’a pas pu confirmer. Ils ont expliqué que ces informations étaient liées à des accords contractuels et donc privées.

publicité

Salaire d’un arbitre de football en Ligue 1 : les primes 

Le salaire des arbitres pour chaque match qu’ils dirigent est désormais connu de tous. Pour les arbitres de football en Ligue 1, ceux qui officient en tant qu’arbitres principaux ont un salaire de 3 375 euros par match. Ce montant se révèle plus élevé que celui alloué aux arbitres de Ligue 2, qui reçoivent 1 764 euros par match. De plus, ces récompenses peuvent s’accumuler. Ainsi, si un arbitre prend en charge plusieurs matchs, il gagne cette somme à chaque fois. Toutefois, le rôle exact de l’arbitre dans le match influence également ses gains. Par exemple, ceux qui contribuent à l’arbitrage en apportant leur soutien depuis la salle de contrôle vidéo reçoivent environ 1 000 euros bruts par mois pour leur travail. Cette différence montre bien que tous les postes d’arbitrage ne sont pas rémunérés de la même manière.

publicité

L’estimation arrive à 125 000 euros bruts par an 

Lorsqu’on s’intéresse au salaire des arbitres de football de Ligue 1, on découvre des chiffres intéressants. En additionnant ses différentes formes de paiement, le salaire avant déduction peut atteindre jusqu’à 144 000 euros sur une année complète. Pourtant, si on regarde ce que gagnent la plupart des arbitres en moyenne, le journal L’Equipe nous dit que c’est autour de 125 000 euros avant les déductions.

publicité

Cependant, la vie d’un arbitre n’est pas sans dépenses. Pour rester en forme et gérer les douleurs liées à leur métier, ils doivent souvent consulter des professionnels comme des ostéopathes ou des kinésithérapeutes. Certains font même appel à un préparateur physique pour garder la forme. Toutes ces aides ont un coût, qui représente entre 30 et 35% de leur revenu. En plus de ces dépenses pour leur bien-être physique, il y a aussi des charges sociales à payer. Ces frais réduisent donc leur revenu disponible, mais c’est le prix à payer pour rester au top dans leur rôle sur le terrain.

publicité

Écris par Inès Denne