Salaire : découvrez combien touche un ou une AESH en 2023

Un ou une AESH peut toucher jusqu’à plus de 1 000 euros en 2023. Et plus le temps passe, plus ce salaire augmente. Découvrez-en davantage concernant ce métier.

Salaire : découvrez combien touche un ou une AESH en 2023

Le salaire d’un ou une AESH en 2023 peut être attractif. Celui-ci évolue au fur et à mesure que les années passent. Voici les détails.

publicité

Que fait un ou une AESH ?

Les élèves en situation de handicap ont besoin d’accompagnement. C’est pourquoi les accompagnants d’élèves en situation de handicap ou AESH sont là. Leur rôle est très important et ces employés ont une grande place dans la vie de ces enfants.

publicité

Dans le détail, un ou une AESH constitue plusieurs tâches. Non seulement, ils jouent un rôle d’assistant durant les cours, mais ils accompagnent aussi ces élèves lorsqu’il y a des activités scolaires. Et bien sûr, ils leur sont de très grande aide au quotidien, de la maternelle au lycée. Ils leur apprennent donc grand-chose.

publicité

Et la bonne nouvelle est que les personnes qui font ce métier ont bénéficié d’une nouvelle grille indiciaire depuis le 1er septembre 2023. Ce qui veut donc dire que leur salarié a fait l’objet d’une revalorisation.

publicité

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’un ou une AESH touche une rémunération très attractive. Retrouvez dans la suite de l’article combien ils gagnent en 2023.

publicité

À combien s’élève le salaire d’un ou d’une AESH en 2023 ?

Suite à ce changement au sujet de la nouvelle grille indiciaire, le salaire d’un ou d’une AESH change aussi. Dans le détail, un accompagnant d’élèves en situation de handicap touche environ 1 801,74 euros brut par mois depuis septembre 2023.

publicité

Et bien évidemment, cette rémunération peut évoluer au fur et à mesure que le temps passe. En effet, plus on acquiert de l’expérience, plus le salaire augmente. Ce qui signifie qu’un ou un AESH avec plus de 30 ans de carrière (échelon 11) peut empocher jusqu’à 2 215,25 euros brut par mois.

publicité

Une somme plutôt attractive. Le problème est que ces accompagnants ne travaillent pas à temps, ce qui affecte donc l’argent qu’ils touchent par mois.

publicité

Salaire d’un AESH en 2023 : le problème du temps partiel

Bien que le salaire d’un AESH semble plutôt intéressant, il convient de dire que la rémunération qu’on peut gagner dépend de la durée du temps de travail. Car oui, un ou une AESH ne travaille pas à temps plein. Ce qui veut donc dire qu’ils gagnent moins que la grille indiciaire établie.

Une situation qu’avait évoqué le Syndicat National des Ecoles, il y a quelque temps. « La grande difficulté réside dans le fait que presque tous travaillent à temps incomplet », selon SNE. 

Et ce, « en raison du temps de présence des élèves dans nos écoles » soit 24 h par semaine pour une durée de 36 semaines par an. « Leur quotité de travail n’étant jamais de 100%, leur salaire est de fait inférieur au SMIC », ajoute le syndicat sur son site internet, au mois d’octobre dernier.

Une indemnité prévue pour ces accompagnants

Sachez notamment que la hausse des 10% du salaire promis pour les AESH par les autorités publiques est considérée comme une indemnité. De plus, une indemnité de fonctions sera versée, comme le stipule le décret n°2023-598 du 13 juillet 2023.

Cette indemnité sera attribuée aux AESH tous les mois. Elle vient compléter le salaire de ces accompagnants des élèves en situation de handicap. Et d’après la quotité de travail, cette indemnité peut s’élever jusqu’à 1 529 euros brut par an, uniquement si le AESH décide de travailler à temps plein.

Autre indemnité pour un accompagnant d’élèves en situation de handicap

Sachez que l’indemnité de fonctions n’est pas la seule indemnité à laquelle a droit un ou une AESH. À cela s’ajoute aussi l’indemnité des AESH référents. Cette dernière est adressée aux AESH qui ont été accepté à se lancer dans ce métier, pour leur expérience et compétence. Ces AESH vont être donc des référents des accompagnants d’élèves en situation de handicap dans une certaine zone géographique.

Et la bonne nouvelle est que cette indemnité a fait l’objet d’une revalorisation cette année. Ainsi, grâce à un arrêté du 13 juillet 2023, l’indemnité va subir une hausse de 10%. Si auparavant, elle était fixée à 600 euros par an, l’indemnité des AESH référents est désormais à 660 euros, de quoi faire plaisir aux bénéficiaires.

En outre, le métier d’un ou d’une AESH est un métier plutôt intéressant. Car en plus du fait qu’il propose un salaire assez confortable, on vient aussi en aide à des élèves qui font face à une situation de handicap. 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.