Salaires : Découvrez l’augmentation du SMIC prévue au 1er janvier 2024, une hausse non négligeable

Bonne nouvelle pour les salariés. Une revalorisation du taux du SMIC est prévue pour l’année prochaine. Découvrez à combien il va s’élever.

Salaires : Découvrez l’augmentation du SMIC prévue au 1er janvier 2024, une hausse non négligeable

La bonne nouvelle est tombée pour les salariés. Une revalorisation du taux du SMIC est prévue en 2024 et on sait à combien.

publicité

Découvrez le taux de la revalorisation du SMIC en 2024

C’est une nouvelle que beaucoup attendaient. Une revalorisation du SMIC est prévue l’année prochaine, dans le cadre de la revalorisation automatique de chaque début d’année. Ainsi, le rapport annuel d’un groupe d’experts sur le SMIC a été révélé le 30 novembre dernier, ce qui nous a permis de connaître le taux de cette revalorisation.

publicité

Roulement de tambour… Le SMIC sera revalorisé à 1,7% à partir de l’année prochaine. Par conséquent, le salaire minimum va passer de 1 383 euros à 1 406 euros, de quoi faire plaisir aux salariés.

publicité

Dans son rapport, le groupe d’experts a incité le gouvernement à ne pas appliquer « tout coup de pouce sur le smic au 1er janvier 2024 ». Selon eux, « les seuls mécanismes de revalorisation automatique préservent le pouvoir d’achat du smic au regard de la hausse de l’indice des prix à la consommation ».

publicité

Comment fait-on pour définir le taux de revalorisation du SMIC ?

Pour information, le SMIC interprofessionnel de croissance connaît une revalorisation chaque année. Et la hausse correspond « au minimum à l’inflation constatée l’année précédente sur la base de l’évolution de l’indice des prix à la consommation pour les 20% des ménages à faibles revenus, plus de 50% de gain du pouvoir d’achat du salaire de base ouvrier ».

publicité

Et ce n’est pas tout puisqu’il y a également le mode « coup de pouce » dont le gouvernement dispose. C’est sur cela que se base cette recommandation des experts dans leur rapport. Et ce malgré le fait qu’aucun gouvernement n’a donné ce précieux « cadeau » jusqu’ici.

publicité

Néanmoins, il convient de mentionner qu’entre le 1er janvier 2021 jusqu’au 31 décembre 2023, la revalorisation du SMIC s’est faite à « sept reprises pour un total de 13,5% ».

publicité

À combien s’élève le nombre de salariés ?

En début d’année 2021, le pourcentage des salariés qui sont touchés par cette augmentation du SMIC s’élevait encore à 12%. Mais il semble qu’au fil des ans, le nombre des smicards a énormément augmenté. À ce jour, le pourcentage est à 17,3%.

publicité

Toutefois, il semble que Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT, ne semble pas contente de cette situation. En effet, elle est contre la proposition des experts qui mettent en garde contre « un relèvement supplémentaire du smic ». Ce dernier « contribuerait à tasser davantage l’éventail des salaires au niveau du smic ».

Sophie Binet estime que « les vrais experts du smic » ne sont autres que les salariés, dont le nombre ne cesse d’augmenter. Si en 2022, les hommes salariés étaient 2,5 millions, cette année, ils sont 3,1 millions. D’un autre côté, 57% sont des femmes, contre 55% l’année précédente.

Elle ajoute, par la suite, auprès de l’AFP que cette revalorisation « fulgurante » indiquerait le « tassement des rémunérations ».

Un débat qui n’est pas près de prendre fin

Pour l’heure, ce débat semble encore loin d’être terminé. Les experts proposent au gouvernement de mettre en place une réforme du système en apportant quelques modifications des règles d’indexation. Face à cela, la secrétaire générale de la CGT avance que « le SMIC n’augmente pas assez ».

Mais heureusement, selon elle, elle a été appliquée, car « les autres salaires augmentent encore beaucoup moins ». D’après Sophie Binet, le SMIC serait la « seule chose qui protège les salariés en France ».

Une revalorisation des pensions prévues

Outre les salaires, les pensions vont aussi connaître des revalorisation en 2024. Et si au départ, Bruno Le Maire avait promis une augmentation s’élevant à 5,2%, cette hausse est bien plus élevée que cela. C’est en tout cas ce que prouve les chiffres de l’Insee.

L’organisme a suivi la méthode de calcul de la revalorisation annuelle des pensions de retraite et a découvert qu’au lieu de 5,2%, cette revalorisation des retraites pourrait s’élever à 5,3%. De quoi rendre encore plus heureux les retraités. 

En outre, ces diverses revalorisations en France qui s’apprêtent à être appliqués d’ici quelque temps ne pourront qu’être bénéfiques pour les Français. Et cela, que ce soit l’augmentation concernant le salaire, les aides ou les retraites.

En effet, ces revalorisations vont certainement leur permettre d’améliorer leur situation financière en ces temps où l’inflation persiste en France. On le sait tous, la hausse du prix affecte tout le monde. De ce fait, ces revalorisations vont être comme une vraie bouffée d’oxygène pour les personnes concernées.

Écris par Inès Denne