Seniors : comment arrondir vos fins de mois ? 3 critères clés pour maximiser l’AAH

L’allocation aux adultes handicapés est une aide précieuse. Et sachez qu’on peut la maximiser afin d’arrondir sa fin du mois. Voici les trois critères clés à remplir.

Seniors : comment arrondir vos fins de mois ? 3 critères clés pour maximiser l’AAH

Effectivement, les seniors ayant rempli les conditions d’éligibilité peuvent toucher à cette aide. Voici comment maximiser l’AAH.

publicité

L’AAH, une aide précieuse pour les bénéficiaires

En France, le gouvernement fait tout son possible pour venir en aide aux personnes les plus démunies. Les dispositifs qu’il propose sont attribués, selon la situation du bénéficiaire. Il y a par exemple la prime de Noël qui est destinée aux foyers les plus modestes afin qu’ils puissent fêter Noël comme il se doit.

publicité

Bien évidemment, on n’oublie pas la prime d’activité et le RSA qui font partie des coups de pouce les plus sollicités du pays. Aussi, le gouvernement propose une aide uniquement pour les personnes en situation de handicap. Il s ‘agit de l’allocation aux adultes handicapés ou AAH.

publicité

Seulement pour en bénéficier, il est crucial de remplir toutes les conditions d’éligibilité requises. Cela repose surtout sur le taux d’invalidité de la personne bénéficiaire. Aussi, pour profiter de l’AAH, il est primordial d’en faire une demande et d’entamer certaines démarches administratives.

publicité

Et cette demande doit se faire auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Il faut que le dossier soit complet et qu’il soit accompagné de certains éléments, tels que le certificat médical détaillé ainsi que le formulaire cerfa n°13788*01.

publicité

Comment faire pour maximiser l’AAH ?

Effectivement, il est possible de maximiser l’AAH. Pour cela, il suffit de remplir certains de ces trois points clés qu’on va vous dévoiler ci-dessous.

publicité

Premièrement, pour maximiser l’allocation aux adultes handicapées, il faut avoir un taux d’incapacité permanente d’au moins 80%. Néanmoins, si le taux d’incapacité se situe entre 50% et 79%, sachez que vous aurez toujours droit à ce coup de pouce du gouvernement, mais sous certaines conditions.

publicité

Dans ce cas, il est important de justifier les difficultés auxquelles vous faites face pour avoir un emploi. Et ces difficultés doivent bien évidemment avoir un lien avec votre handicap.

publicité

Autre façon pour maximiser l’AAH

À titre informatif, l’AAH dont vous bénéficiez est établie selon votre situation familiale ainsi que vos revenus. Par conséquent, le montant reçu par une personne seule est différent à celui que touche une personne étant en couple ou avec des personnes à charge.

Par ailleurs, depuis le 1er octobre 2024, une réforme a changé le mode de calcul de l’allocation aux adultes handicapés. En effet, l’AAH a subi une déconjugalisation depuis cette date. Si auparavant, les revenus du conjoint étaient pris en compte afin de déterminer le montant de l’aide attribuée au bénéficiaire, aujourd’hui, seuls les revenus du bénéficiaire lui-même comptent.

Néanmoins, si le montant de l’aide sans déconjugalisation est plus élevé, le mode de calcul ne change pas. C’est le décret n°2022-1964 qui a mis en place cette mesure sur le territoire français.

Ainsi, une personne seule étant éligible à l’AAH obtient une aide 971,37 euros par mois au lieu de 956,65 euros.

Pensez à cumuler votre AAH pour la maximiser

Si vous souhaitez maximiser votre AAH, pensez à la cumuler avec d’autres aides sociales. Car oui, elle est cumulable avec d’autres prestations telles que la prime d’activité, la réduction sociale téléphonique ou encore la majoration pour la vie autonome.

Toutefois, sachez que si vous bénéficiez d’autres aides, votre aide subira une réduction. C’est notamment le cas si vous êtes éligible à la pension d’invalidité ou le Revenu de solidarité Active (RSA). Notons qu’on ne peut pas cumuler l’allocation aux adultes handicapés avec l’allocation de solidarité spécifique.

Comment se passe le calcul de cette aide ?

Sachez que si l’individu présente un taux d’incapacité de plus de 80%, il peut bénéficier de la totalité du montant de l’AAH. Et ce, même en ayant perçu une pension de retraite. Parfois, le montant de l’aide peut subir une certaine réduction.

Dans le cas où la pension est inférieure au montant de l’AAH, alors, vous pouvez toucher une AAH complémentaire. Toutefois, si le taux est compris entre 50% et 79%, vous ne pourrez plus bénéficier de l’AAH une fois que vous aurez atteint l’âge légal pour partir à la retraite. Autrement dit, vous ne pourrez plus toucher cette aide après avoir quitté le monde du travail.

En outre, l’AAH est une aide précieuse dont les seniors peuvent bénéficier, sous certaines conditions. Il est tout à fait possible de cumuler ce coup de pouce financier. Pour ce faire, il suffit de remplir l’un des points clés qu’on vous a donnés ci-dessus. Cela vous permettra d’arrondir votre fin du mois.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.