Si votre enfant a cette attitude, il sera plus intelligent que les autres, d’après les scientifiques

Que se cache-t-il derrière les obsessions des enfants pour des sujets spécifiques ? Une étude approfondie menée par des chercheurs américains offre des révélations surprenantes !

Si votre enfant a cette attitude, il sera plus intelligent que les autres, d'après les scientifiques

Au-delà du simple jeu, les obsessions enfantines pour des jouets spécifiques peuvent jouer un rôle crucial dans le développement mental. Les conclusions d’une étude étendue mettent en lumière les avantages sous-estimés de ces intérêts persistants ! Ainsi, explorons ensemble l’attitude qui pourrait développer l’intelligence d’un enfant.

publicité

L’émergence des obsessions chez les enfants : attitude pour développer l’intelligence

Les manifestations d’obsessions chez les enfants sont monnaie courante. Leurs intérêts fluctuent ! Passant des tracteurs aux dinosaures en un clin d’œil. Bien que cela puisse poser des défis aux parents, une étude de 2008 menée par les chercheurs Joyce M. Alexander, Kathy E. Johnson, Mary E. Leibham et Ken Kelley, provenant des universités américaines de l’Indiana et du Wisconsin, soutient que ces obsessions peuvent avoir des avantages insoupçonnés ! Et ce,  pour le développement intellectuel des enfants.

publicité

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont scruté les intérêts de 215 enfants âgés de quatre ans, composés de 90 filles et 125 garçons. Pendant deux ans, les parents ont été sollicités tous les deux mois pour indiquer les activités préférées de leurs enfants pendant leur temps de jeu libre. Ils devaient également signaler si leurs enfants manifestaient un intérêt particulier pour un sujet spécifique ! Et ce, en fournissant des détails sur la durée de cet intérêt. C’est comme cela qu’on a découvert l’attitude qui peut développer l’intelligence d’un enfant.

publicité

Durée et nature des obsessions chez les enfants

Les résultats de l’étude mettent en lumière que les enfants de quatre ans manifestent des obsessions persistantes. Cela, qu’ils soient des filles ou des garçons. Les chercheurs expliquent que cet attachement à un sujet particulier se développe naturellement chez les enfants, souvent dès leur première année de vie, même sans encouragement explicite de la part des parents. Il est intéressant de noter que les garçons montrent un intérêt accru pour les jouets liés au sport, les jeux avec des règles et les jeux de construction. À l’inverse, les filles se tournent plus fréquemment vers des domaines qualifiés de « sociodramatiques« , tels que le jeu de rôle d’aventure, les arts et l’alphabétisation.

publicité

Cette tendance suggère que les préférences des enfants sont influencées par des facteurs liés au genre ! En effet, avec des garçons montrant une inclination marquée pour des activités associées à la compétition et à la construction. Tandis que les filles se tournent davantage vers des activités imaginatives et créatives. En examinant de plus près ces conclusions, on peut comprendre que ces préférences ne sont pas simplement le fruit du hasard, mais plutôt le résultat d’un processus naturel de développement. Ces observations permettent de mieux appréhender comment les intérêts des enfants évoluent et se façonnent au fil de leur croissance ! Ainsi, contribuant à la richesse de leur expérience de jeu et d’apprentissage. Ce sont des attitudes qui peuvent développer l’intelligence d’un enfant.

publicité

Développer l’intelligence : l’attitude chez l’enfant !

Les chercheurs soulignent que le fait d’avoir un intérêt prononcé pour un sujet spécifique est avantageux pour les enfants. Cela les incite à approfondir leurs connaissances, souvent en consultant des livres. Selon l’équipe de Joyce M. Alexander, cette démarche contribue au développement ultérieur d’une meilleure attention et de capacités de réflexion supérieures à la moyenne ! Notamment dans le traitement de l’information. En d’autres termes, ces enfants sont mieux outillés pour assimiler de nouveaux concepts. L’étude révèle également que l’obsession pour un jouet spécifique aide les enfants à développer des stratégies pour résoudre des problèmes tout au long de leur vie. Une attitude qui permet néanmoins de développer l’intelligence chez un enfant.

publicité

Les implications à long terme et la formation de compétences

Les résultats de l’étude suggèrent que les obsessions infantiles ont des implications à long terme sur le développement cognitif. D’ailleurs, les enfants qui s’immergent profondément dans un sujet spécifique durant leur jeunesse sont plus enclins à cultiver une curiosité intellectuelle soutenue. Cette immersion favorise la formation de compétences cognitives avancées, qui vont au-delà de la simple acquisition de connaissances. En effet, les enfants obsédés par un sujet spécifique sont plus enclins à développer des compétences de résolution de problèmes, une perspicacité critique et une pensée analytique ! Tous des éléments essentiels pour leur avenir académique et professionnel. Une attitude qui permet de développer l’intelligence d’un enfant.

publicité

En conclusion, bien que les obsessions infantiles puissent parfois dérouter les parents, il est crucial de reconnaître les bénéfices sous-jacents. Encourager ces passions peut catalyser le développement intellectuel. Ainsi, cela permet de contribuer à forger des esprits agiles et curieux. Comprendre l’impact positif des obsessions infantiles permet aux parents de guider leurs enfants vers un épanouissement intellectuel et émotionnel durable.

publicité

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.