Succession : Voici les raisons pour lesquelles vous devriez conserver votre PER après la retraite, ou l’ouvrir

Après avoir pris sa retraite, garder ou ouvrir un Plan d’Épargne Retraite (PER) peut être une bonne idée.

Succession Voici les raisons pour lesquelles vous devriez conserver votre PER après la retraite, ou l'ouvrir

Après avoir pris sa retraite, la possibilité de conserver ou d’ouvrir un PER peut sembler étrange. Mais cette conservation du PER après sa retraite offre en réalité plusieurs avantages. Cela concerne notamment la fiscalité et la transmission du capital. En effet, maintenir un PER après avoir cessé son activité professionnelle permet de bénéficier d’avantages fiscaux intéressants. De plus, cela peut faciliter la transmission du patrimoine aux bénéficiaires désignés.

publicité

Un placement populaire

Beaucoup de personnes en France connaissent le PER pour économiser en vue de la retraite. Mais connaissez-vous les avantages que vous aurez en gardant votre PER ouvert après la retraite ? En effet, vous n’êtes pas obligé de fermer votre PER une fois que vous avez l’âge de prendre votre retraite. C’est tout le contraire à ce que pensent beaucoup de gens. Même si normalement, vous ne pouvez pas retirer votre argent avant d’avoir pris votre retraite. Mais il y a certaines exceptions. Vous avez la possibilité de garder votre PER même après avoir arrêté de travailler. Cela peut être une bonne idée, car il y a plusieurs avantages à le faire.

publicité

Il peut sembler surprenant. Mais après avoir pris sa retraite, le PER offre encore des avantages. Benoît Berchebru explique que cette décision peut offrir des avantages inattendus pour votre situation financière. En effet, souscrire à un Plan d’Épargne Retraite (PER) peut être bénéfique pour vous malgré le fait que vous ayez déjà cessé de travailler. Cela peut sembler aller à l’encontre du bon sens. En revanche, c’est une stratégie que vous pouvez envisager. Vous pourriez vous demander en quoi cela pourrait vous être utile. Ainsi, il existe en réalité plusieurs raisons qui pourraient vous inciter à faire ce choix. Il est donc important de bien comprendre les avantages que cette décision pourrait vous apporter.

publicité

PER : voici ces avantages après la retraite

Après avoir pris votre retraite, vous pouvez toujours bénéficier de plusieurs avantages du PER. En effet, les versements que vous effectuez sur votre PER restent déductibles de votre revenu imposable. Cela signifie que vous pouvez toujours réduire le montant de vos impôts en investissant dans votre PER. Cette mesure fiscale constitue le premier atout majeur du PER. En conservant votre PER ou en en ouvrant un nouvellement, vous continuez à bénéficier de cette déduction fiscale. Ainsi, vous avez la possibilité de réduire votre revenu imposable en investissant dans votre avenir financier. Cela vous permet de maintenir une certaine flexibilité financière pour vos années de retraite.

publicité

Après la retraite, vous pouvez toujours bénéficier de la déduction fiscale du PER. Mais, il existe une limite de 4 399 euros pour les versements déductibles. Malgré cette limite, cette mesure fiscale reste avantageuse selon Benoît Berchebru. Par exemple, cela équivaut à une économie de 1 200 euros d’impôt. Plus votre TMI est élevé, plus l’avantage fiscal est significatif. Avec une TMI à 45%, l’économie d’impôt peut atteindre 1 851 euros. Ainsi, vous pouvez toujours réduire votre impôt sur le revenu en investissant dans votre PER. Cette économie d’impôt peut être une aide précieuse pour maintenir votre qualité de vie pendant la retraite. Vous aurez tous ces avantages en gardant votre PER ouvert après la retraite.

publicité

Les autres avantages en gardant le PER après sa retraite

Le deuxième avantage du PER concerne la transmission du patrimoine et offre des avantages fiscaux importants. Contrairement à ce que votre assureur peut vous dire.  Les PER assurantiels bénéficient de déductions fiscales élevées lors de la transmission. En cas de décès du titulaire avant l’âge de 70 ans, chaque bénéficiaire peut recevoir jusqu’à 152 500 euros sans payer de droits de succession. Si le décès survient après les 70 ans du souscripteur. Cette franchise est réduite à 30 500 euros par bénéficiaire. Ces avantages permettent de transmettre une partie de votre épargne à vos proches sans qu’ils aient à payer de taxes importantes. Cela peut être particulièrement utile pour assurer la sécurité financière de vos proches après votre décès.

publicité

Contrairement à l’assurance-vie, ce sont les circonstances du décès qui déterminent les avantages fiscaux pour vos bénéficiaires. Pierre-Emmanuel Sassonia souligne qu’il est impossible de prédire la date de son décès. Ainsi, vos héritiers bénéficieront d’un abattement limité à 30 500 euros. Cette réalité peut être difficile à accepter, car nous ne pouvons pas contrôler le moment de notre départ. Il est donc essentiel de planifier votre succession. En prenant des mesures dès maintenant, nous pouvons mieux protéger l’avenir financier de notre famille.

publicité

Éviter les risques inutiles

Il est possible d’organiser sa succession via un PER même après la retraite. Pourtant, comment investir prudemment sans risquer de tout perdre ? Selon Benoît Berchebru, il est crucial de jouer la sécurité, surtout à un âge avancé. Ainsi, les fonds euros sont à privilégier. De plus, ces fonds peuvent offrir des rendements allant jusqu’à 4%. Cette approche prudente est essentielle pour protéger son capital et garantir une transmission sûre à ses héritiers. En prenant des décisions financières réfléchies, il est possible de préserver son patrimoine après son départ.

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .