Hausse de prix : Carrefour suspend la vente des produits du groupe Pepsico

Des perspectives d’envergures sont annoncées en début d’année pour Carrefour. Pour la semaine à venir, précisément dès jeudi, les produits de chez Pepsico ne seront plus en vente dans les magasins Carrefour. Cette décision a été prise du fait de la hausse des prix indiqués sur les factures d’huile et jus de fruits Pepsico.

Hausse de prix : Carrefour suspend la vente des produits du groupe Pepsico
Pepsico et carrefour

Carrefour et Pepsico, une prise de décision radicale vue la hausse des prix. Les produits signés Pepsico ne seront plus en vente.

publicité

Une hausse de prix sur les produits Pepsico

Une décision est tombée entre Carrefour et Pepsico. Pour contester la hausse des prix indiqués sur différents produits de la marque Pepsico. Carrefour a annoncé qu’il ne peut plus prendre en charge la vente des produits de cette dernière. C’est le président du comité stratégique E.Leclerc, Michel Edouard Leclerc, lui-même qui a pris cette décision. Rien ne doit être pris à la légère en début d’année.

publicité

En effet, il a indiqué que l’enseigne est bien tentée pour continuer la collaboration. Par contre « ce n’est jamais un jeu gagnant » selon ses dires. Durant son passage sur Franceinfo, il a alors annoncé que « Les consommateurs ne veulent pas payer cher, mais s’ils n’ont pas leur produit [en rayon] ils vont chez les concurrents ». La concurrence est très rude ce qui demande la mise en place d’une stratégie pour conserver les clients.

publicité

Michel Edouard Leclerc veut donc réaliser une autre approche au lieu de sacrifier son empire. Dans son discours, il a aussi indiqué que carrefour dispose d’un grand accroissement en volume. C’est justement dans cet axe qu’il ne veut pas prendre un tel risque, tant pour son groupe que pour les consommateurs.

publicité

Des hausses flagrantes sur tous les niveaux qui influencent les prix sur les rayons Carrefour

Pour Carrefour, la question sur les prix des produits est très importante. Ce n’est pas si évident face à la hausse de prix demandée par Pepsico. Selon Michel-Édouard Leclerc, il faut se battre pour mieux avancer. Aussi, il faut être prêt surtout au niveau des négociations commerciales annuelles qui promettent d’être de grandes batailles. Avec une telle situation, des solutions stratégiques doivent être mises en place.

publicité

Michel-Édouard Leclerc dénonce les multinationales avec leurs hausses de prix moyennes de 6 à 10%. Une telle hausse qu’il classe inconvenable mêle face à l’inflation. Les demandes de hausses indiquées sont les suivantes selon le président du comité stratégique des centres E. Leclerc :

publicité
  • sur l’huile 23%
  • sur les tablettes de chocolat 11%
  • sur les sauces chaudes 10%
  • sur les jus de fruits 18%
  • sur le champagne 8%.

Ce ne sont que quelques exemples, mais la liste est longue. Mais il veut quand même trouver des solutions de « déflation ». Michel-Édouard Leclerc annonce que jusqu’en fin janvier 2024, il y aura une stabilité. La hausse va donc rester à 2,5% au lieu de ces chiffres alarmants. Des factures trop salées en début d’année ne sont pas évidentes. La suspension de la vente des produits Pepsico devient alors une évidence.

publicité

Des solutions chez Carrefour pour éviter la hausse annoncée par Pepsico

Michel-Édouard Leclerc ne veut pas rester les bras croisés face à cette situation. Même si Pepsico demande une telle hausse sur les prix de leurs produits, il y aura toujours des solutions. De ce fait, pour le président du comité stratégique des centres E. Leclerc, le prix de certains produits sera en baisse. Il faut tout équilibrer pour gagner la confiance des clients et aussi pour évincer la concurrence sur le marché.

publicité

Ces rabais seront perçus sur les produits qui ne sont pas touchés par des lois françaises. Dans ce même axe, les produits issus du système de production français seront également en rabais. Alors, les produits dans « zone indopacifique » dans laquelle « les prix et les affrètements sont à la baisse » doivent être touchés. C’est pour tout cela que la suspension des produits Pepsico est imminente.

L’inflation touche tous les secteurs

Chez Carrefour, Michel-Édouard Leclerc indique alors des ristournes sur le prix des jouets et des textiles. Sur les produits de multimédia, des rabais seront également mis en place pour le prochain été. Donc même si Pepsico demande des hausses de prix, d’autres articles sont en rabais. Tout revoir pour ne rien perdre peut être une excellente option avant de prendre une décision définitive. Parce qu’en commerce, tout est question de stratégie, il est indispensable de stabiliser le prix de certains produits.

En outre, l’inflation en France touche tous les secteurs. Notamment, le secteur de l’alimentation. Cela incite donc à prendre les mesures nécessaires, et cette décision de Carrefour en est la preuve. D’un autre côté, les consommateurs font tout leur possible pour éviter le plus possible de dépenser.

Écris par Inès Denne