Taux de change : L’euro s’envole sur le marché noir en Algérie

Le marché de la bourse de change a connu un dynamisme ces dernières semaines en Algérie. 

Taux de change L'euro s'envole sur le marché noir en Algérie

L’euro connaît une hausse sur le marché noir en Algérie. La monnaie poursuit son envolée sur le marché de la bourse et cela ne risque pas de changer. 

publicité

Marché noir des devises en Algérie : L’euro est en hausse

Le marché noir des devises en Algérie enregistre une hausse de l’euro. Contrairement aux lieux d’échange de monnaie officiels, ce marché suit ses propres règles et a un impact important sur l’économie du pays. Après une période de calme, ce marché est devenu de nouveau très animé. Ici, le prix des monnaies venant de partout dans le monde varie chaque jour. Il y a peu de temps, l’euro a connu une hausse remarquable, atteignant des valeurs jamais vues auparavant en l’espace de deux semaines. 

publicité

Mais elle a commencé à diminuer, s’est ensuite stabilisée pendant un moment, avant de finalement augmenter à nouveau. Cette fluctuation montre bien comment les choses peuvent changer rapidement sur ce marché unique. Les gens qui y participent observent attentivement ces variations. En effet, elles peuvent avoir de grandes conséquences sur l’économie algérienne. Ce marché spécial continue de fasciner et d’attirer l’attention en raison de son fonctionnement unique et de son influence considérable sur la vie économique du pays.

publicité

Les caractéristiques particulières du marché noir

Le marché noir en Algérie enregistre une hausse de l’euro. Le marché noir remplace les bureaux de change qu’on ne trouve pas facilement. Certains profitent de cette situation pour décider du prix de l’argent de différents pays. Même pendant le ramadan, l’euro est devenu plus cher. Cela s’est surtout passé au Square Port Saïd, très connu pour ce genre d’échanges. Le dimanche 17 mars, par exemple, pour acheter un euro, il fallait donner 241 dinars. Alors que pour le vendre, on recevait 239 dinars. Cela signifie que l’euro valait plus cher que la semaine d’avant. Ce phénomène montre bien comment, même pendant des périodes calmes comme le ramadan, le prix de l’argent peut changer et devenir plus élevé dans des endroits comme le marché noir.

publicité

Marché noir en Algérie : L’euro connaît une hausse

Maintenant, vous savez que l’euro connaît une hausse sur le marché noir en Algérie. Dans ce marché noir, le dollar américain devient aussi de plus en plus chère. Son prix monte et il est presque au point le plus haut jamais atteint. Si quelqu’un veut acheter un dollar américain, il doit donner 221 dinars algériens. Si cette personne veut vendre un dollar, elle recevra 223 dinars. Cela montre que le dollar américain est très recherché et que beaucoup de gens veulent l’avoir.

publicité

En même temps, le dollar canadien ne change pas beaucoup de prix. Il reste pareil parce que beaucoup d’Algériens ont de la famille au Canada. Ils veulent souvent échanger de l’argent pour envoyer à leur famille ou pour d’autres raisons. Cette situation montre combien les liens familiaux et les affaires entre l’Algérie et le Canada sont importants. Ces liens font que le dollar canadien ne varie pas beaucoup et reste à un niveau stable. C’est intéressant de voir comment les relations entre les pays peuvent affecter la valeur de leur monnaie sur le marché noir.

publicité

Comparaison avec le marché officiel et conclusions

Comme mentionné plus haut, l’euro est en hausse sur le marché noir en Algérie. Ce phénomène se base sur combien les gens veulent acheter ou vendre ces monnaies. Récemment, une grande différence s’est creusée entre le coût de ces monnaies sur le marché noir et leur valeur selon les règles officielles. Beaucoup pensaient que lorsque le mois sacré du ramadan commencera, les prix des devises étrangères baisseraient. Pourtant, l’euro et le dollar prennent leur envolée. De l’autre côté, la Banque d’Algérie affirme que les monnaies étrangères ne bougent pas beaucoup sur le marché officiel

publicité

Elles restent calmes et stables, sans grandes surprises. Cette situation montre bien qu’il y a deux mondes très différents quand il s’agit de l’échange de monnaies en Algérie. D’un côté, il y a beaucoup de mouvements et de surprises sur le marché noir. De l’autre, le marché officiel reste tranquille. Ce contraste fascinant entre les deux marchés souligne les défis uniques auxquels l’Algérie doit faire face. Le pays cherche des moyens pour que son économie reste solide et stable, tout en naviguant dans ces eaux agitées de la valeur changeante des monnaies étrangères.

publicité

 

Écris par Christine