Taux du LEP bloqué, prime Macron à éviter… Découvrez les 3 infos argent du jour

Est-ce que le taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP) est toujours le même à 6% ? Pourquoi la prime Macron pourrait poser des problèmes ?

Taux du LEP bloqué, prime Macron à éviter... Découvrez les 3 infos argent du jour

Est-ce que le taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP) est toujours à 6% ? Est-ce que recevoir une prime Macron de son employeur peut ne pas être une bonne chose ? Et quels sont les nouveaux tarifs des péages pour cette année 2024 ? Ces informations qui concernent le taux du LEP bloqué, la prime Macron et le prix des péages 2024 soulèvent des questions.

publicité

Taux du LEP bloqué et la prime Macron : tout ce que vous devez savoir

A partir du 1er février, le taux de votre LEP ouvert en 2023 va effectivement baisser de 6% à 5%. Cette diminution concerne tous les livrets d’épargne populaire, quelle que soit leur date d’ouverture. Il est important de souligner une confusion fréquente entre le LEP et le PEL. Ce sont deux produits d’épargne réglementée. Bien qu’ils aient quelques similitudes sur la fixation de leur rémunération par les pouvoirs publics. Il est important de préciser qu’ils sont différents. A part le taux du LEP bloqué, la face cachée du prime Macron a été dévoilée.

publicité

En 2022, la prime Macron a atteint en moyenne 806 euros pour près de 5 millions de salariés. C’était un grand succès, dépassant les montants des années précédentes. La prime Macron 2023 a été particulièrement remarquable en raison de l’augmentation de l’inflation et de la loi sur le pouvoir d’achat. Cependant, la situation change avec des implications fiscales en 2024. En décembre, l’Insee prévoyait des versements massifs de la PPV à la fin de l’année. La PPV 2023 était totalement défiscalisée. Mais à partir de janvier 2024, toute prime Macron est soumise à l’impôt sur le revenu, à la CSG et à la CRDS. Malgré cela, elle reste exonérée de cotisations salariales sous conditions, suscitant des interrogations sur la dynamique des primes à l’avenir. Il est important de connaître ces informations concernant le taux du LEP bloqué et la prime Macron.

publicité

Des modifications sur le taux du LEP bloqué et la prime Macron

Le PEL fonctionne comme un compte à terme avec un taux fixe, appelé taux générationnel. Ce dernier est déterminé à l’ouverture et valable pendant toute sa durée. Par exemple, un PEL ouvert en 2023 rapportera 2% jusqu’à sa clôture dans 15 ans. En revanche, le LEP est plus souple, permettant des retraits partiels à tout moment. Cependant, sa rémunération fluctue en fonction de l’inflation et des taux du marché. Le taux du LEP diminue de 6% à 5% dès le 1er février, influencé par la baisse de l’inflation. Cette flexibilité rend le LEP idéal pour une épargne de précaution. Ces deux produits d’épargne présentent des avantages différents. Outre que le taux du LEP bloqué, les aspects méconnus de la prime Macron ont été révélés.

publicité

À partir de 2024, elle est soumise à l’impôt. La prime Macron ne sera pas abandonnée, au contraire. D’une part, la prime de partage de la valeur restera totalement exonérée d’impôt sur le revenu jusqu’en 2026. Cette décision concerne les salariés des petites entreprises percevant une rémunération inférieure à 3 Smic. Surtout, il sera toujours possible de bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu. Cet arbitrage est similaire à celui déjà existant pour une prime d’intéressement ou de participation. Ainsi, la prime Macron maintient des avantages pour certains salariés.

publicité

Est-ce que les tarifs des péages vont augmenter cette année ?

Soyez prêts à débourser davantage pour les péages à partir du 1er février. Selon un document du ministère des Transports, les tarifs des péages autoroutiers vont subir une augmentation. La Sanef prévoit notamment une hausse de 2,79%. Tandis que la Sapn augmentera de 3,08% pour les véhicules de classe 1. Les tarifs des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) connaîtront une hausse de 3,02%. Ainsi, ceux d’AREA augmenteront de 3,04%. Cette augmentation des tarifs pourrait impacter les conducteurs qui utilisent ces autoroutes. Les hausses spécifiques pour chaque société autoroutière soulignent les variations des coûts d’exploitation. Mais, cela peut également susciter des préoccupations quant à l’impact financier sur les usagers des autoroutes.

publicité

Le mercredi, Vinci avait déjà annoncé une augmentation de ses tarifs de 2,7% en moyenne. Cette hausse des tarifs impactera les usagers des autoroutes gérées par Vinci. La décision de Vinci de relever les tarifs s’inscrit dans une tendance plus large d’ajustements tarifaires dans le secteur autoroutier. Ces ajustements tarifaires peuvent soulever des préoccupations parmi les usagers quant à l’impact financier sur leurs déplacements. Ainsi, cela va les inciter à reconsidérer leurs choix de trajets en fonction de ces nouvelles conditions tarifaires.

publicité

La récapitulation de ces informations

Le taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP) passera de 6% à 5% le 1er février. La prime Macron était totalement défiscalisé en 2023. Mais en 2024, elle sera soumise à l’impôt sur le revenu, à la CSG et à la CRDS. Malgré cela, elle reste exonérée de cotisations salariales sous conditions. Les tarifs des péages autoroutiers augmenteront en 2024. Cela se traduit par des hausses spécifiques pour chaque société autoroutière. Vinci a déjà annoncé une augmentation de 2,7% en moyenne.

publicité

Écris par Inès Denne