Taxe foncière : Vers une contribution des locataires ?

Avec une augmentation prévue de la taxe foncière cette année, le débat sur son paiement devient de plus en plus important. Sylvain Grataloup, expert en immobilier, appelle à un effort collectif pour son paiement.

Taxe foncière Vers une contribution des locataires

La taxe foncière est au cœur des discussions, surtout avec les augmentations prévues cette année. Sylvain Grataloup s’exprime sur la nécessité d’inclure les locataires dans la contribution à cette taxe foncière.

Le débat sur la taxe foncière et son augmentation

Le président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), Sylvain Grataloup, a pris la parole le samedi 20 avril 2024 sur la station de radio « Europe 1 ». Il a abordé un sujet qui préoccupe de nombreux Français : la taxe foncière. Selon lui, il est temps de repenser la manière dont cette taxe est payée. Il trouve injuste que seuls les propriétaires de logements soient responsables de son paiement.

En effet, cette année, la taxe foncière connaîtra une nouvelle augmentation. En effet, elle augmentera d’au moins 3,9 %. Cette décision vient de l’État. Cependant, dans certaines villes, cette augmentation sera encore plus importante. Par exemple, à Auray dans le Morbihan, le conseil municipal a voté une augmentation de 3 %. Chantepie en Ille-et-Vilaine a fait de même. À Annecy en Haute-Savoie, l’augmentation atteint même 14 %, et à Villeurbanne dans le Rhône, elle est de 10 %. Voilà pourquoi des idées émerge sur la contribution des locataires à cette taxe foncière.

L’appel à un effort collectif pour le paiement de la taxe

Sylvain Grataloup ne souhaite pas que seuls les propriétaires supportent cette charge financière. Il plaide pour un « rééquilibrage » du paiement de la taxe foncière. Il a exprimé ce point de vue lors de son passage sur Europe 1. Pour lui, il est normal que les propriétaires contribuent au financement des équipements publics. Cependant, il estime qu’il est injuste qu’ils soient les seuls à le faire.

Il souligne que les collectivités locales ont besoin de ces fonds. Surtout maintenant que la taxe d’habitation a été supprimée en 2023. Donc, les communes comptent sur la taxe foncière pour financer les infrastructures publiques. Sylvain Grataloup insiste sur le fait que la charge ne devrait pas peser uniquement sur les propriétaires.

Taxe foncière : La contribution des locataires et des occupants

Le président de l’UNPI estime que tous ceux qui bénéficient des services publics devraient contribuer au paiement de la taxe foncière. Cela inclut non seulement les propriétaires mais aussi les locataires et les occupants non propriétaires. Il compare cela à la taxe sur les ordures ménagères. Cette taxe est présente dans la taxe foncière, mais elle peut être récupérée par le propriétaire à travers les charges locatives.

Selon Sylvain Grataloup, si quelqu’un profite des équipements publics, comme les parcs, les écoles ou les routes, il doit aussi participer au financement de ces services. En effet, il considère que c’est une question d’équité et de justice fiscale. Il estime que la taxe foncière devrait refléter cette contribution collective à la vie publique.

Les détails de la taxe foncière et ses composantes pour les locataires !

L’avis de taxe foncière est généralement envoyé aux contribuables à la fin de l’été. Ceux qui ne paient pas mensuellement reçoivent cet avis en premier. Les autres le reçoivent quelques semaines plus tard. Seuls les propriétaires ou usufruitiers des logements sont tenus de payer cette taxe. Cependant, il existe des cas où une exonération est possible.

D’autre part, le calcul de cette taxe prend en compte trois éléments principaux. D’abord, il y a la valeur locative cadastrale de l’habitation. Ensuite, il y a le coefficient de revalorisation décidé par le gouvernement. Et enfin, le taux d’imposition fixé par les communes. Ces éléments combinés déterminent le montant final de la taxe foncière à payer par le contribuable.

 

Écris par Christine