Taxe foncière :  Voici les villes où elle va flamber cette année

Les propriétaires immobiliers en France sont sur le point de subir une nouvelle hausse de la taxe foncière en 2024.

Taxe foncière retraités : Voici comment en être exemptée

Plusieurs villes  françaises ont déjà annoncé la hausse de la taxe foncière pour cette année 2024 ! Et cela va affecter les propriétaires à travers le pays.

Hausse de la taxe foncière en France

Chaque année en France, les propriétaires doivent payer la taxe foncière pour leurs biens immobiliers. Comme en 2023, cet impôt va augmenter à nouveau cette année. Plusieurs villes ont déjà fixé leur taux pour cette hausse. 

Augmentation de la taxe foncière en 2024

La taxe foncière est indexée sur l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH). En 2023, elle a augmenté en moyenne de 9 %. Cette année, elle augmentera encore, d’au moins 3,9 %. Cependant, cette hausse varie selon les collectivités locales qui fixent le taux final. Plusieurs villes ont déjà annoncé la hausse de la taxe foncière pour cette année. 

Exemples de hausses dans certaines villes

En décembre dernier, la commune de Villeurbanne, dans le Rhône, a annoncé une hausse de 10 % dans la localité. En mars, la ville de Nancy a annoncé une progression de 14,5 %. Le maire de Nancy, Mathieu Klein, a détaillé : « Si vous payez une taxe de 500 euros en 2023, celle de 2024 sera de 575 euros, soit un peu plus de 6 euros par mois ». Annecy, en Haute-Savoie, a également décidé d’une hausse de 14 %. Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, connaîtra une augmentation d’environ 6 % cette année.  Ces villes vont connaître une hausse de la taxe foncière en 2024.

Taxe foncière 2024 : Raisons des hausses et abattements possibles

Philippe Laurent, maire de Sceaux, a expliqué : « On n’a pas bougé l’année dernière, mais on n’y arrive plus. On a des contraintes budgétaires, dont beaucoup d’équipements publics à faire tourner ». À Meaux, en Seine-et-Marne, la taxe foncière devrait augmenter de 4 % cette année. À Saint-Priest, dans le Rhône, une augmentation de 4,89 % a été votée récemment. Cependant, certains propriétaires bénéficieront d’un abattement. À Nice, la hausse sera de 6 % pour les propriétés bâties et de 4 % pour les résidences secondaires.

À Mulhouse, ceux ayant réalisé des travaux de rénovation énergétique majeurs bénéficieront d’un rabais de 36 % sur leur note foncière. Cette réduction ne s’appliquera pas à tous les propriétaires de la ville, mais seulement à ceux respectant certaines conditions. Ces derniers devront réclamer cette réduction avant le 1ᵉʳ janvier 2025 auprès du centre des impôts de Mulhouse.

 

Écris par Laura Laura