Terrible, Avec une maigre pension, ces retraités doivent vivre avec 200 euros par mois

La pension des retraités ne leur permet plus de vivre. Ils doivent se débrouiller pour passer le mois : petits boulots, Restos du cœur et renfort de la famille.

Terrible, Avec une maigre pension, ces retraités doivent vivre avec 200 euros par mois

Des retraités poussent un coup de gueule face aux médiocres pensions qu’ils perçoivent. Ils n’ont que 200 euros pour vivre pendant un mois.

publicité

Devant vivre avec 200 euros par mois, cet éleveur à la retraite est devenu “gillet jaune”

Christian, un ancien éleveur de moutons, pensait qu’en travaillant plus, il aurait une meilleure retraite. Ce ne fut malheureusement pas le cas. En 2020, deux ans après avoir pris sa retraite, le senior est devenu “gillet jaune”. Percevant mensuellement 892 euros, il ne lui reste plus que 200 euros pour les courses et le carburant en enlevant les charges. Quant à la retraite de réversion de sa défunte épouse, elle lui sert à payer le loyer. Et comme il l’a précisé, il a dû déposer un dossier de surendettement à la Banque de France étant donné qu’il est redevable de 4 000 euros de factures d’énergies.

publicité

Cette retraitée vit avec 50 euros par semaine

Comme Christian, Elyane, une ex-employée de banque, ne peut également compter que sur une médiocre somme pour passer le mois. Touchant un peu moins de 1 600 euros, avec une retraite de base de 740 euros, il ne lui reste plus que 200 euros après le prélèvement automatique des charges. Ayant peur de dépenser plus, la retraitée fait un enveloppe de 50 euros pour chaque semaine. Face à l’inflation, de nombreux retraités, comme Elyane, ont dû se tourner vers les Restos du cœur pour se nourrir..

publicité

Grâce à ses petits boulots, une retraitée se fait 150 euros par mois

Pour d’autres retraités qui ont la possibilité de travailler, ils tentent de se débrouiller par eux-mêmes. Ce qui est justement le cas de Dominique. La retraitée depuis février 2023 parvient à se faire 150 euros par mois grâce à plusieurs petits boulots non déclarés. Bien que l’ancien auto-entrepreneur ait cotisé comme tout le monde, sa retraite est insignifiante par rapport aux factures à payer.

publicité

Quant à Chantal, en invalidité de catégorie 2 et percevant 700 euros par mois, elle doit compter sur sa fille pour les courses. Il faut savoir que la retraitée doit payer le loyer, les assurances et d’autres charges, ce qui complique ses fins de mois.

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .