Découvrez les 5 types de frais bancaires qui seront en hausse en 2024

Attention, certains frais bancaires vont connaître des augmentations dès 2024. Voici tous ceux qui vont exploser à partir de l’année prochaine.

Découvrez les 5 types de frais bancaires qui seront en hausse en 2024

Certains frais bancaires seront en hausse à partir de 2024. Voici ceux qui ont des tarifs plus élevés à partir de l’année prochaine.

publicité

Frais bancaires en hausse en 2024 : à quoi doit-on s’attendre l’année prochaine ?

Cette année, le gouvernement avait  limité à 2% la hausse des frais bancaires. Mais dès l’année prochaine, il y aura certains changements à ce sujet. La tendance sera plutôt différente puisque les augmentations prévues en 2024 vont varier entre 2 et 3%.

publicité

Certes, ces hausses sont encore loin de l’inflation globale de 2023 qui a atteint 5%, mais il n’empêche qu’elles vont bouleverser le quotidien des Français. Et figurez-vous que certains frais bancaires sont plus élevés que d’autres à partir de l’année prochaine.

publicité

Voici les cinq frais bancaires les plus élevés en 2024.

publicité

Frais bancaire de tenue de compte : une hausse prévue en 2024

Dans la liste des frais bancaires les plus intéressants l’année prochaine, on retrouve les frais bancaires de tenue de compte qui ne cessent d’augmenter depuis un certain temps. En moyenne, il est à 2,5%, ce qui veut dire qu’il y a donc des tarifs qui ont explosé.

publicité

D’un côté, certains établissements n’hésitent pas à mettre en place des augmentations significatives. C’est donc le cas de La Banque Postale avec +21,4% de hausse mais aussi le Crédit Agricole Centre Ouest (+50%).

publicité

Autres frais bancaires en hausse en 2024

Outre les frais bancaires de tenue de compte, il y a aussi un autre frais bancaire qui va exploser à partir de l’année prochaine. Il s’agit donc des cartes bancaires. Ces dernières vont également subir des inflations tarifaires en 2024 et les Français doivent, de ce fait, se préparer dès maintenant.

publicité

Cette hausse oscillera entre 2 et 3%, mais tout dépend du type de carte que vous désirez acquérir. Effectivement, il existe plusieurs types de cartes bancaires, et les classiques Visa ou Mastercard en font partie. Les augmentations de ces dernières pourront aller jusqu’à 2,3% en 2024.

publicité

D’un autre côté, il y a aussi les cartes bancaires Gold Mastercard qui vont connaître une augmentation de 2,4%. Puis, le Visa Premier va subir une hausse de 3%. Et pour terminer, les Mastercard Platinium/Word Elite vont connaître une hausse de 2,1% tandis que les Visa Infinite subiront des augmentations de 2%.

Quid des retraits aux distributeurs automatiques de billets ?

Il semble que cette hausse qui touche les frais bancaires affecte aussi les retraits d’argent qui se déroulent aux distributeurs automatiques de billets. Que les Français se préparent puisque retirer de l’argent va coûter plus cher qu’il ne l’est actuellement.

Ces derniers temps, le nombre de retraits gratuits par mois est de plus en plus limité. Si on utilise d’autres réseaux, le prix coûte cher. De ce fait, si vous effectuez 4 retraits hors réseau, alors vous verrez une augmentation de 10% en moyenne de votre facture mensuelle.

Les frais bancaires dont les tarifs vont augmenter l’année prochaine

Sachez aussi que les tarifs des frais d’incident bancaires vont connaître une hausse à partir de l’année prochaine. Et cette augmentation sera à hauteur de 3,2% et cela ne sera pas sans conséquences, notamment, au niveau des découverts, qu’ils soient non autorisés. Ces derniers sont facturés par les banques tous les trimestres à partir du moment où le compte est dans le rouge.

Ainsi, dès 2024, ces frais vont être adoptés par de nombreux établissements. Pour le moment, ils sont 65 à avoir confirmé de pratiquer ce type de frais. En moyenne, ces frais atteindront 5,90 euros par trimestre.

Pour terminer, sachez que les frais bancaires de transfert seront aussi touchés par ces inflations. Et cela inclut les Plans d’épargne logement (PEL) et les Comptes épargne logement (CEL). Tout cela va connaître une hausse à partir de l’année prochaine.

Et les transferts du Plan d’épargne en actions (PEA) subiront aussi le même sort. Et ce, malgré le fait qu’ils soient réglementés depuis deux ans maintenant. Néanmoins, on constate que la hausse de PEA est moins importante que celles du PEL et le CEL qui pourrait s’élever à 3,1% en 2024.

En outre, de nombreux frais bancaires vont connaître une hausse significative qui va, certainement, bouleverser le quotidien de nombreux Français. Ainsi, il est préférable pour les consommateurs de se préparer dès maintenant car ces augmentations à venir s’annoncent comme une vraie bombe. Il convient donc d’y réfléchir. Et ce, afin de prendre les meilleures décisions financières adaptées à votre propre situation.

Écris par Inès Denne