Triste record : Comment la Belgique est devenue championne d’Europe en isolement des personnes âgées ?

L’isolement social des personnes âgées est un problème croissant en Belgique. Selon une étude récente, un quart des personnes âgées de 65 ans et plus se sentent isolées.

Triste record Comment la Belgique est devenue championne d'Europe en isolement des personnes âgées

Un quart des personnes âgées de plus de 65 ans en Belgique se sentent isolées, soit plus que dans les autres pays européens. Ainsi, la Belgique détient le record d’isolement de personnes âgées.

Record: la montée du problème de l’isolement chez les personnes âgées en Belgique

L’isolement des personnes âgées est un problème croissant en Belgique. Au cours des dernières années, de plus en plus de personnes âgées se sont retrouvées isolées de leur famille, de leurs amis et de leur communauté. Cette tendance inquiétante est due à plusieurs facteurs. Tout d’abord, le vieillissement de la population belge contribue à ce problème. Avec un nombre croissant de personnes âgées dans le pays, il devient de plus en plus difficile de fournir un soutien social adéquat à tous. De nombreuses personnes âgées se retrouvent donc seules, sans personne pour les accompagner ou les aider dans leur vie quotidienne. De plus, la mobilité réduite est un défi majeur pour de nombreux seniors. Les personnes âgées peuvent avoir du mal à se déplacer, que ce soit en raison de problèmes de santé ou simplement en raison de l’âge. 

Malheureusement, la Belgique atteint le record d’isolement des personnes âgées cette année. Cependant, la pandémie de COVID-19 a exacerbé ce problème. La distanciation sociale et le confinement ont contraint de nombreuses personnes âgées à rester à la maison, isolées du reste du monde. Même après la levée des restrictions, de nombreuses personnes âgées ont du mal à retrouver leur vie sociale normale.

Les conséquences désastreuses de ce phénomène !

L’isolement des personnes âgées a de graves conséquences sur leur bien-être physique et mental. Tout d’abord, cela peut entraîner une détérioration de la santé mentale. La solitude et l’isolement peuvent conduire à la dépression, à l’anxiété et à d’autres problèmes de santé mentale. Les personnes âgées qui se sentent seules ont également un risque accru de développer des troubles cognitifs tels que la démence. Sur le plan physique, l’isolement peut également avoir un impact négatif. Les personnes âgées isolées sont moins susceptibles de mener une vie active et de maintenir un mode de vie sain. Cela peut entraîner une diminution de la mobilité, une prise de poids excessive et d’autres problèmes de santé. De plus, l’isolement peut aggraver les problèmes de santé existants. Les personnes âgées isolées ont moins de chances de recevoir des soins médicaux appropriés. Ce qui peut entraîner des complications médicales graves.

Enfin, l’isolement peut également augmenter le risque de décès prématuré chez les personnes âgées. Une étude a montré que les personnes âgées socialement isolées avaient un risque de décès 26% plus élevé que celles qui entretenaient des relations sociales régulières. En conclusion, l’isolement des personnes âgées qui atteint son record en Belgique est un problème préoccupant qui a des conséquences graves sur leur santé physique et mentale. Il est important que la société belge prenne des mesures pour lutter contre ce problème croissant et garantir que nos aînés puissent vieillir dans la dignité et la joie, entourés de soutien social et de compagnie.

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.