Un père de famille algérien réussit à détourner plus de 40 000 euros d’allocations sociales de la CAF en France

Anna Cabana
3 Min Read

Récemment, nous avons eu vent de cette histoire hallucinante. Il s’agit d’un père de famille, ressortissant algérien qui a dupé la CAF. Le montant total de ses méfaits s’estime à plus de 40 000 euros. Comment a-t-il fait ? Comment se fait-il que l’organisme ne s’est rendu compte de rien ? Réponse dans la suite de cet article.

publicité

Ce père de famille algérien arnaque la CAF

La fraude sociale gagne de plus en plus de terrain en France. Les faits imputés à cet homme en est le parfait exemple. En effet, un père de famille algérien a réussi l’exploit d’escroquer la CAF. Rien que ça ! Au total, il a réussi à soustraire frauduleusement plus de 40 000 euros à plusieurs organismes. Entre autres, il y a Pôle Emploi, la CAF, l’Assurance Maladie explique nos confrères de France Bleu.

publicité

Comment il s’est fait prendre ? En fait, l’arnaqueur de la CAF ou le père de famille algérien s’est fait arrêter lors d’une convocation. Au moment des faits, il devait présenter une pièce d’identité car il était à la Caisse primaire d’assurance maladie du Puy-de-Dôme. A la plus grande surprise des autorités, il a présenté des copies de pièces de nationalité italienne. Autant vous dire que cela a vite attiré l’attention des autorités. Après vérification, les papiers étaient effectivement faux.

publicité

Fraudes aux allocations sociales : un véritable fléau pour les autorités

Suite au constat de ces faux papier, le père de famille algérien s’est fait interpellé pour arnaque à aa CAF. D’après nos informations, les autorités ont pu récupérer près de 4 000 euros sur son compte bancaire. Ce qui représente 10% de la totalité de la somme. Pour l’heure, l’homme est assigné à résidence et il sera déféré au parquet très prochainement.

publicité

Une chose est sure, le cas de cet homme n’est pas un cas isolé. En effet, l’arnaque à la CAF gagne de plus en plus de terrain, à l’exemple de ce père de famille algérien. En 2020, le magistrat Charles Prats avait déjà dénoncé ces faits en révélant que la CAF perd plus de 50 milliards à cause de ce genre d’escroquerie. Selon lui, c’est surtout le secteur de la santé qui est le plus touché. Apparemment, il existe 2,6 millions de carte vitale en circulation en plus en France. Viennent ensuite les fraudes à l’allocation chômage.

publicité
TAGGED:
Share This Article
Follow:
Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.