Une Augmentation de Pension Agirc-Arrco pour Certains Français ,les concernés

Des milliers de retraités vont profiter d’une mise à jour entraînant une augmentation significative de leurs pensions. Une excellente nouvelle !

Une Augmentation de Pension Agirc-Arrco pour Certains Français

La transition vers la retraite marque un moment crucial dans la vie d’une personne. Après des années de travail acharné, c’est enfin le moment où le statut de travailleur fait place à celui de retraité. En France, le système de retraite constitue un pilier de la protection sociale, garantissant aux personnes âgées un revenu après des décennies de contribution au marché du travail.

Cependant, ce système est également soumis à des réformes et ajustements, en réponse aux évolutions démographiques et économiques de la société. Dans cette optique, une excellente nouvelle se profile pour les bénéficiaires de ce régime.

Une nouvelle ère pour la retraite complémentaire

En vigueur depuis 2019, le dispositif de bonus-malus visait à encourager les travailleurs à prolonger leur activité d’une année supplémentaire en leur offrant un bonus de 10 %. Toutefois, cette mesure a été qualifiée de draconienne par de nombreux travailleurs, car en cas de non-respect de cette année supplémentaire, un malus de 10 % s’appliquait sur leur pension pendant trois ans.

L’automne 2023 a marqué la fin du malus pour les nouveaux retraités, plus précisément ceux ayant pris leur retraite à compter du 1er décembre 2023. Depuis le 1er avril 2024, cette mesure a également été étendue à ceux dont le départ précède cette date.

Selon les informations du Service Public, environ 700 000 retraités issus du secteur privé sont concernés par cette modification.

La suppression du coefficient de solidarité se traduit par une augmentation annuelle de près de cent euros pour la retraite complémentaire de certains retraités.

Une suppression en deux étapes

L’organisme Agirc-Arrco a mis en œuvre cette opération en deux phases, touchant ainsi les dossiers de ses millions d’affiliés. Cette suppression du malus représente une opportunité pour certains assurés, leur pension augmentant d’environ une centaine d’euros par an.

La disparition de ce malus permet à l’Agirc-Arrco de réaliser des économies substantielles, avec une redistribution de près de 500 millions d’euros à ses bénéficiaires.

Les employés ayant pris leur retraite entre 2021 et 2023 au taux plein bénéficieront d’une augmentation de leur pension. Cette disparition du malus constitue donc un avantage significatif pour le montant des pensions.

Le bénéfice dépend du nombre de points accumulés au sein du régime. Les cadres bénéficieront notamment d’économies supplémentaires, puisqu’ils cotisent davantage que les autres. Par exemple, une pension mensuelle de 800 euros se verra augmentée de 80 euros suite à l’annulation de ce malus, comme rapporté par Pleine Vie.

Pas de compensation pour certains retraités

Cette récente évolution réglementaire a suscité l’intérêt des nouveaux retraités. Toutefois, une ombre persiste pour ceux qui ont pris leur retraite récemment, contraints d’attendre jusqu’en avril 2024. En effet, l’accord Agirc-Arrco ne prévoit pas de restitution des sommes perçues au titre du malus durant ces derniers mois, ni pour le premier trimestre de 2024. Par conséquent, les retraités affectés par le malus jusqu’en avril 2024, en attente de la révision de leur dossier, ne bénéficieront d’aucune compensation financière.

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.