Dites adieu aux cheveux gris, cette découverte scientifique pourrait être la solution pour éviter ce phénomène

Il y a longtemps cela semblait impossible ! En ce moment, on peut tout à fait éviter l’apparition des cheveux gris. On vous explique tout.

Dites adieu aux cheveux gris, cette découverte scientifique pourrait être la solution pour éviter ce phénomène

Plusieurs personnes n’aiment pas avoir les cheveux gris. Et dans ce sens, ils préfèrent procéder à une coloration de celui-ci ! Cependant, une découverte scientifique a été faite pour prévenir le grisonnement des cheveux.

La découverte scientifique permettant de prévenir le grisonnement des cheveux

Selon une étude, les cellules souches peuvent rester coincées et perdre leur capacité de maintenir la couleur de nos cheveux en vieillissant. En effet, certaines cellules souches  ont une habileté unique à se déplacer entre les compartiments de croissance des follicules pileux. Et ce sont eux qui perdent la capacité de se déplacer avec l’âge. Ouvrant ainsi la voie aux cheveux gris. Heureusement, c’est désormais évitable. Effectivement, une recherche,  s’est concentrée sur les cellules de la peau des souris que l’on trouve également chez l’homme, prénommées cellules souches mélanocytaires, ou McSC. À titre de précision, l’étude a été réalisé par Grossman School of Medicine de l’Université de New York. Par la suite, les chercheurs ont affirmé que cette découverte scientifique pourrait prévenir le grisonnement des cheveux s’elle est vraie pour les humains. 

Résultats de la recherche

En fait, un nombre croissant de McSC se coincent dans le compartiment des cellules souches appelé renflement du follicule pileux. Et ce, à mesure que les cheveux vieillissent, tombent, puis repoussent à plusieurs reprises. Ils demeurent là et n’arrivent pas à maturité ! Par la suite, ils ne reviennent pas à leur emplacement originel dans le compartiment, où ils auraient été poussés à se régénérer en cellules pigmentaires. 

Par ailleurs, Qi Sun s’est exprimé là-dessus. Celui-ci qui est l’investigateur principal de l’étude, et chercheur postdoctoral à NYU Langone Health à New York. « Notre étude nous aide à mieux comprendre comment les cellules souches mélanocytaires colorent les cheveux. Les mécanismes découverts soulèvent la possibilité que le même positionnement fixe des cellules souches mélanocytaires puisse exister chez l’homme. Dans ce cas, il présente une voie potentielle pour inverser ou prévenir le grisonnement des cheveux humains. Et ce, en aidant les cellules bloquées à se déplacer à nouveau entre les compartiments du follicule pileux en développement. », déclare-t-il. Par conséquent, cette découverte scientifique permet vraiment de prévenir le grisonnement des cheveux. Finalement, Les chercheurs envisagent d’étudier des moyens de restaurer le mouvement des McSCs. Ou bien de les ramener physiquement à leur milieu de germination, où ils peuvent produire des pigments.

 

Écris par Laura Laura