Une étude dévoile les deux périodes de la vie pendant lesquelles on souffrirait le plus de solitude

Une analyse approfondie de la solitude à différents stades de la vie adulte, mettant en évidence les facteurs de risque et les solutions potentielles.

Une étude dévoile les deux périodes de la vie pendant lesquelles on souffrirait le plus de solitude

On va vous dévoiler dans les paragraphes suivants les périodes de la vie où la solitude est à son pic ! 

Les périodes de la vie où la solitude semble être la plus intense

Des scientifiques des États-Unis ont examiné comment la solitude évolue tout au long de la vie. Leur recherche met en lumière deux périodes de la vie où la solitude est plus intense ! En effet, cela se produit au début de l’âge adulte et pendant la vieillesse. La solitude, qualifiée de « douleur sociale » par l’OMS, peut causer des problèmes sérieux pour la santé physique et mentale. En fait, elle est considérée comme une menace sérieuse pour la santé publique. L’étude des chercheurs américains suggère que la solitude peut atteindre son apogée à deux stades de la vie  ! Lorsque l’on devient adulte et à mesure que l’on vieillit. L’OMS définit la solitude comme une souffrance sociale. Cette souffrance peut affecter gravement la santé mentale et physique des individus. En effet, elle est même vue comme une menace majeure pour la santé publique.

Étude sur la solitude à différents stades de la vie adulte

Une équipe de l’université Northwestern a mené une étude sur la solitude chez les adultes. Ils ont examiné neuf études longitudinales menées dans plusieurs pays. Les résultats montrent que la solitude suit une courbe en forme de « U ». Elle est plus élevée chez les jeunes adultes et les personnes âgées, et plus faible chez les adultes d’âge moyen.

Facteurs de risque de solitude

Les résultats montrent que les femmes sont les plus touchées par la solitude persistante. Les personnes les plus isolées sont souvent des femmes avec peu d’éducation, des revenus faibles, des limitations fonctionnelles, et ayant vécu un divorce ou un veuvage. En outre, la solitude des jeunes adultes est souvent liée à des transitions de vie importantes telles que la fin des études, le début de la carrière ou des changements dans les relations sociales.

Solutions potentielles pour réduire la solitude

Les chercheurs soulignent l’importance de renforcer les liens sociaux significatifs pour atténuer la solitude persistante. Les personnes mariées ont tendance à se sentir moins seules ! Or cela suggère que les relations conjugales peuvent être un rempart contre la solitude chez les adultes plus âgés. Comprendre les causes de la solitude à différents stades de la vie adulte peut aider à trouver des solutions pour contrer ce phénomène.

La solitude, un sentiment profondément humain, évolue tout au long de la vie. Les résultats de cette étude mettent en lumière l’importance de prendre des mesures pour lutter contre la solitude ! Et ce, afin d’améliorer la santé et le bien-être des individus.

 

Écris par Laura Laura