Une lessive tous les six mois : tout savoir sur le mouvement “no-wash” qui fait fureur !

À l’annonce de la période caniculaire, la campagne pour économiser de l’eau a été lancée dans de nombreux départements français.

Une lessive tous les six mois : tout savoir sur le mouvement “no-wash” qui fait fureur !

Il s’avère que le mouvement no-wash est devenu une référence en cette saison caniculaire. Ce mouvement anti-lavage est apparu avec la généralisation du télétravail durant la pandémie de Covid-19. Ayant adopté cette nouvelle tendance, cet ingénieur informatique ne fait plus qu’une seule lessive tous les 6 mois.

Cet ingénieur a décidé de suivre le mouvement no-wash

Pour Tim, ingénieur informatique, le mouvement no-wash est devenu son quotidien. Depuis quelque temps, ses interactions professionnelles se limitent à appel en visioconférence. Le père de famille a alors estimé que porter des vêtements propres ne lui sert plus à rien, comme l’a souligné The Guardian. 

Limitant ses lessives, Tim a cependant décidé de ne porter que des sandales pour éviter de laver ses chaussettes. Et il ne le fait pas seulement qu’en été, puisque l’homme continue à les porter, même en hiver. Adoptant cette même astuce avec ses sous-vêtements, l’ingénieur porte souvent un maillot de bain et profite de sa douche pour le laver. Il lui suffit ensuite de le sécher rapidement.  

Un mode de vie exceptionnel dites-vous ? Pas vraiment !

Laver le linge est certes une corvée, mais avec le réchauffement climatique, l’usage de machine à haute température devrait être remis en question. En effet, comme l’a souligné le quotidien britannique, le principe du mouvement no-wash est devenu une nécessité. Il vaut mieux laver à froid et seulement quand cela s’avère utile. Pareillement, il est plus recommandé d’acheter des vêtements produits par des marques “durables”.

La lessive au quotidien : une tendance récente

Saviez-vous que laver les vêtements après l’avoir mis une fois est une tendance qui est plutôt récente ? Effectivement, la professeure et auteure Rosie Cox a révélé, dans son livre sur la saleté, que la démocratisation du lave-linge date des années 60. Comme l’a précisé l’hebdo Courrier International, l’appareil a vu le jour au moment de l’avènement de la société consumériste. C’est également avec elle que les vêtements de laine ont progressivement disparu pour introduire les fibres synthétiques. 

Auparavant, les vêtements résistaient plus longtemps à l’usure et les gens en avaient peu en leur possession. Et c’est ce principe que le mouvement no-wash souhaite remettre debout, dans le but de contribuer à la préservation de l’environnement

Et vous, seriez-vous tenté par ce mode de vie pour préserver l’environnement ? En tout cas, les astuces de Tim restent utiles en cet été et durant la période caniculaire. Vous pouvez toujours commencer par les essayer pour économiser l’eau en attendant de prendre une décision radicale.

Écris par Inès Denne