URGENT Assurance-vie en 2023 : la rentabilité remise en question par les épargnants

En vue de l’inflation qui persiste en France et du taux des autres livrets bancaires, beaucoup se posent des questions concernant la rentabilité de l’assurance-vie en 2023. Pour vous aider à y voir clair, on va vous en dire plus sur ce placement.

URGENT Assurance-vie en 2023 : la rentabilité remise en question par les épargnants

Beaucoup se posent des questions sur la rentabilité de l’assurance-vie en 2023. On va vous parler de ses avantages et inconvénients.

Rentabilité de l’assurance-vie en 2023 : à quoi sert-elle ?

Tout le monde peut souscrire à l’assurance-vie. L’objectif avec ce placement, c’est d’obtenir un capital ou une rente. On dépose de l’argent sur le placement et on fait en sorte qu’il soit fructifié au fil du temps.

L’assurance-vie ne se fait avec aucune condition. Elle existe en deux types, à savoir en cas de vie et en cas de décès. Pour le premier cas, il permet au souscripteur de fructifier son argent et peut aussi le récupérer quand il veut. En cas de décès, la somme dans l’assurance-vie sera versée au bénéficiaire choisi par le propriétaire du capital.

Mais si ce placement semble très intéressant, certains mettent en doute la rentabilité de l’assurance-vie en 2023. Pourtant, elle offre plusieurs avantages au souscripteur. Les voici.

Les avantages de ce placement

Comme on l’avait dit en haut, tout le monde peut ouvrir un compte assurance-vie. C’est d’ailleurs l’un des avantages de ce placement. Elle est accessible à n’importe quel âge. De ce fait, c’est mieux d’ouvrir un contrat le plus rapidement possible.

Vous pourrez ensuite bénéficier d’une fiscalité avantageuse, après 8 ans de détention. Pour avoir plus de rentabilité de l’assurance-vie en 2023, on vous conseille de faire une comparaison entre les offres des banques, des acteurs en ligne ou encore les assurances.

À la différence de certains placements, on peut ouvrir plusieurs contrats d’assurance-vie, selon le but que vous voulez atteindre avec l’argent. Pendant la souscription, il ne faut pas oublier de désigner un bénéficiaire et choisir le mode de gestion. Pour ce qui est du versement, ce dernier peut se faire selon votre choix.

Par ailleurs, l’assurance-vie offre différents supports d’investissement. Il y a d’abord les fonds en euros, puis les unités de compte (UC). Les fonds en euros sont plus sûrs et offrent une garantie du capital.

En revanche, les unités de compte permettent au souscripteur de faire fructifier l’argent, mais il y a certains risques en rapport aux fluctuations des marchés financiers à prendre. Toutefois, l’UC donne un meilleur rendement que les fonds en euros, malgré ces risques. 

Écris par Inès Denne