Voici 3 conditions pour augmenter de beaucoup le montant de l’AAH pour les seniors

L’AAH va augmenter pour les bénéficiaires, notamment pour les personnes âgées. Mais pour profiter de cette revalorisation, il faudra d’abord être éligible à ce coup de pouce. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette fameuse hausse.

Voici 3 conditions pour augmenter de beaucoup le montant de l’AAH pour les seniors

Bonne nouvelle pour les bénéficiaires. Il y aura une revalorisation de l’AAH pour les seniors d’ici quelque temps. Les détails.

publicité

Qu’est-ce que l’AAH ?

En France il existe plusieurs aides qui sont versées aux personnes se trouvant dans la précarité. Il y en a notamment pour toutes sortes de situations. Les parents isolés par exemple peuvent toucher des coups de pouce venant de l’Etat, tout comme les personnes âgées.

publicité

De même, les personnes étant en situation de handicap peuvent, elles aussi, bénéficier de certaines aides du gouvernement. Parmi les aides auxquelles ils ont droit, on peut compter l’AAH. Ce dispositif a été mis en place afin que les personnes concernées puissent gagner plus de revenus.

publicité

C’est soit la Caisse d’allocations familiales, soit la MSA qui distribuent cette aide à tous les bénéficiaires. Cela dépend du régime d’affiliation de la personne concernée.

publicité

Seulement voilà, comme avec les autres aides que met à disposition le gouvernement, il y a des conditions à remplir si l’on souhaite bénéficier de l’Allocation aux adultes handicapés. Et dans le cas où les critères d’éligibilité ne sont pas validés, alors vous ne pourrez pas toucher cette précieuse aide. Il convient donc de vous renseigner sur le dispositif avant d’entamer quelconque démarche.

publicité

Qui a droit à l’Allocation aux adultes handicapés ?

Comme nous l’avons révélé en haut, seules les personnes rencontrant du handicap peuvent bénéficier de cette aide précieuse de la CAF et de la MSA. Dans le détail, une personne présentant un taux d’incapacité permanent d’au moins 80% peut bénéficier de cette aide.

publicité

D’un autre côté, ceux dont les taux d’incapacité varient entre 50% et 79% peuvent être éligible à ce coup de pouce, à condition qu’ils soient face à des difficultés substantielles pour retrouver un emploi, à cause de leur handicap.

publicité

Outre cela, sachez notamment que les ressources sont prises en charge dans l’attribution de l’AAH. En effet, il y a certains plafonds à ne pas dépasser. Notons que le montant de l’Allocation aux adultes handicapés dépend de la situation familiale du bénéficiaire.

publicité

En remplissant toutes ces conditions, vous pourrez bénéficier de l’AAH.

Revalorisation de l’AAH pour les seniors : tout ce que l’on sait à ce propos ?

On a tendance à penser que seules les personnes actives peuvent bénéficier de l’AAH et pourtant ce n’est pas le cas. En effet, les personnes âgées peuvent aussi être concernées par ce coup de pouce, à condition bien évidemment de remplir tous les critères d’éligibilité.

Et la bonne nouvelle est que cette aide a fait l’objet d’une déconjugalisation depuis peu. Concrètement, les ressources du conjoint du bénéficiaire ne seront plus prises en compte dans le calcul du montant de l’AAH. De quoi ravir les personnes étant éligibles à cette aide.

En effet, la déconjugalisation de l’AAH marque une grande avancée vers l’indépendance pour les bénéficiaires de cette aide. Et ce qui est génial c’est que si on applique la méthode avec la déconjugalisation et que le montant de l’aide baisse, alors elle ne sera pas prise en compte. Autrement dit, si avec cette nouvelle méthode votre aide baisse, alors le mode de calcul restera le même. Ce qui veut dire qu’on prendra toujours en compte les revenus de votre conjoint comme auparavant.

À cette nouvelle mesure prise concernant l’AAH s’ajoute aussi une autre bonne nouvelle. Le décret à l’origine de cette déconjugalisation a également mis en avant une revalorisation de cette aide. De ce fait, l’AAH va passer de 956,65 euros à 971,37 euros par mois pour une personne seule, qui ne bénéficie d’aucune autre ressource. Cela va donc leur permettre d’améliorer leur situation.

Revalorisation de l’AAH pour les seniors : peut-on cumuler cette aide ?

Effectivement, on peut très bien cumuler l’AAH avec d’autres aides. On peut par exemple la cumuler avec la prime d’activité, la majoration pour la vie autonome ou encore la réduction sociale téléphonique.

Néanmoins, il est possible que le montant de l’AAH soit réduit si la personne perçoit d’autres coups de pouce comme le RSA ou la pension d’invalidité. Aussi, il convient de retenir que l’Allocation aux adultes handicapés n’est pas cumulable avec l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS).

En revanche, s’il s’agit d’une personne âgée, à la retraite, le maintien de cette aide dépend de son taux d’incapacité. Si ce dernier s’élève à 80% alors l’AAH peut être complète ou réduite, en plus de la retraite.

Cependant, si le taux est entre 50% et 79%, la personne ne bénéficiera plus de cette aide dès qu’elle atteint l’âge légal pour partir à la retraite.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.