Voici comment bénéficier jusqu’à 110 euros d’aides supplémentaires tous les mois

Le gouvernement distribue plusieurs aides supplémentaires mais certains Français oublient de les réclamer. Voici tout ce qu’il faut faire pour en bénéficier.

Voici comment bénéficier jusqu’à 110 euros d’aides supplémentaires tous les mois

Des aides supplémentaires allant jusqu’à 110 euros sont versées aux foyers modestes. Voici comment les toucher.

publicité

Le non-recours se répand en France

En France, il existe plusieurs dispositifs destinés à soutenir les familles les plus modestes. Le but du gouvernement en versant ces aides est d’aider les personnes les plus démunies à faire face aux difficultés financières qu’elles rencontrent.

publicité

Seulement voilà, malgré l’importance de ces coups de pouce, il y a toujours des Français qui ne les réclament pas, alors qu’ils peuvent en bénéficier. Effectivement, le fléau de non-recours se répand de plus en plus sur le territoire français. C’est pour cette raison que près de 10 milliards d’euros dorment dans les caisses du gouvernement. Un montant qui devrait être versé aux personnes éligibles à ces aides.

publicité

De nombreux salariés, fonctionnaires ou encore étudiants ne réclament pas ces dispositifs. Et pourtant, ils en ont le droit. À ce jour, comme l’a révélé l’Observatoire des non-recours aux droits et services, « plus d’un tiers des Français éligibles à certaines prestations sociales n’en bénéficient pas ». Et bien évidemment, il y a certaines raisons qui expliquent la présence de ce fléau en France.

publicité

Pourquoi le non-recours est visible en France ?

En réalité, il y a plusieurs facteurs qui font que le nombre de non-recours en France ne cesse d’augmenter. Premièrement, si certains bénéficiaires de ces aides ne réclament pas leurs droits c’est par « méconnaissance de certains de ces dispositifs ».

publicité

En effet, certains Français ne sont pas au courant de l’existence du RSA ou de la prime d’activité, par exemple, et c’est pourquoi ils laissent leurs aides dormir dans les caisses de l’Etat.

publicité

Mais ce n’est pas tout puisque « le manque d’informations sur les conditions d’éligibilité » est aussi un autre facteur qui explique pourquoi certaines personnes ne demandent ces dispositifs. Et bien évidemment, certains Français préfèrent se passer de ces aides sociales en raison de « la complexité des démarchages administratives nécessaires pour les obtenir ».

publicité

La mesure prise par l’État pour faire face au non-recours

Face à ces 10 milliards qui dorment dans ses caisses, l’État ne reste pas sans rien faire. Aussi, sur 67 qui ont concouru à l’appel du gouvernement, une quarantaine de territoires ont décidé de prendre des mesures afin de lutter contre les non-recours. Une lutte menée dans le cadre du chantier de la « solidarité à la source ».

publicité

Le but est très simple, comme l’avait expliqué le ministère des Solidarités. Les autorités voudraient « détecter » les Français qui sont éligibles à ces aides et qui, pourtant, ne les demandent pas. 

Notons que c’est le ministère lui-même qui prend en charge le financement de ce projet. Pour cela, « une enveloppe de 18 millions est prévue jusqu’en 2026 », selon nos confrères de chez Le Figaro.

Dans le détail, selon DREES, 50% des personnes pouvant bénéficier de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) ne réclament pas cette aide. D’un côté, on constate que 34% de personnes éligibles au RSA ne le demandent pas chaque trimestre. Ce qui « aggrave le sentiment de galère vécue au quotidien ». De plus, le phénomène de non-recours « empêche de prévenir le basculement vers la pauvreté », d’après le ministère.

Comment bénéficier des aides supplémentaires de 110 euros ?

Sachez que le fléau de non-recours ne touche pas uniquement les allocations, mais aussi d’autres aides publiques, comme Ma Prime Rénov’. Cyprien Boutard-Geze a révélé qu’il y a une perte moyenne de « 110 euros par mois » pour chaque foyer, à cause de ce phénomène. Or cette somme peut très bien les aider à faire face aux difficultés financières qu’ils rencontrent.

C’est notamment pour cette raison que le gouvernement a pris certaines mesures afin d’inciter les Français les plus modestes à réclamer les aides auxquelles ils ont droit. Sachez que les coups de pouce de l’État sont là pour soutenir les personnes les plus démunies. Il serait donc dommage de passer à côté de ceux-ci.

De plus, le gouvernement met en place de nombreux dispositifs pour toute sorte de situation. Par exemple, si vous êtes un parent isolé, sachez que vous pouvez bénéficier de certaines aides de la CAF. 

De même, les personnes en situation de handicap ont aussi droit à ce qu’on appelle l’allocation aux adultes handicapés. N’oublions pas non plus le RSA et la prime d’activité qui font partie des aides les plus sollicités en France. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur ces dispositifs.

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.