Voici les discussions à absolument avoir avec ses enfants à 5, 10, 15 ans pour garantir leur sécurité

Cet article se concentre sur les échanges clés à avoir avec vos enfants pour les préparer à être en sécurité et prospérer dans le grand monde.

Voici les discussions à absolument avoir avec ses enfants à 5, 10, 15 ans pour garantir leur sécurité

L’éducation, c’est un peu comme un grand jardin : chacun le cultive à sa manière. Les enfants doivent être bien dans leur tête et dans leurs baskets. Pour cela, il y a des choses que tous les parents devraient leur enseigner. Trois experts en éducation ont partagé des conseils importants. Ils ont abordé les conversations à avoir avec vos enfants pour les aider à s’épanouir. De plus, le fait d’avoir des discussions avec ses enfants permet de garantir leur sécurité.

publicité

Les discussions à avoir avec ses enfants pour garantir leur sécurité

Caitlin Slavens, qui est psychologue pour les enfants et a fondé Mama Psychologists, dit que les tout-petits de 5 ans devraient savoir l’essentiel pour être en sécurité. Par exemple, ils devraient pouvoir dire leur nom entier, celui de leurs parents, où ils habitent et connaître un numéro de téléphone à appeler s’il y a un souci. À cet âge, c’est aussi le moment de leur expliquer qu’il faut se méfier des dangers, même ceux qui viennent de personnes qu’ils connaissent déjà. L’idée, c’est d’apprendre aux enfants à repérer quand quelque chose ne va pas, comme si on leur demande de garder des secrets ou de ne pas dire où ils vont. À 10 ans, les discussions avec ses enfants évoluent un peu plus pour garantir leur sécurité. Et puis, parler des sentiments, c’est top pour qu’ils apprennent à s’exprimer et à comprendre les autres. Les discussions à avoir avec ses enfants pour garantir leur sécurité évoluent avec leur âge.

publicité

Garantir la sécurité des enfants : les discussions nécessaires à 10 et 15 ans

À 10 ans, les discussions avec ses enfants évoluent un peu plus pour garantir leur sécurité. Lisa Pion-Berlin connaît un tas de choses sur les parents et les enfants. Elle pense qu’à 10 ans, il faut parler des choses qui changent quand on grandit, comme la puberté. Les enfants doivent savoir ce qui va leur arriver avec leur corps. C’est aussi l’âge pour mettre des règles à la maison pour les téléphones et Internet. Il ne faut pas se précipiter pour leur donner un téléphone. Ensuite, il faut leur faire comprendre que tout ce qu’on voit en ligne, ce n’est pas forcément vrai. Apprendre aux enfants à être prudents avec les inconnus, même à la maison, ce n’est pas à négliger non plus.

publicité

Hannah Keeley, qui est coach de vie, dit qu’il est super important d’enseigner aux ados à parler avec des adultes qu’ils ne connaissent pas. En effet, ils commencent à être assez grands pour voir quand quelqu’un a de mauvaises intentions. Elle pense qu’il faut les encourager à se débrouiller, comme se lever seuls le matin et s’occuper un peu de la maison ou de leur argent de poche. C’est aussi une bonne idée de leur apprendre à être actifs sur les réseaux sociaux en créant des choses. Ils ne doivent pas se contenter de rester devant l’écran pour rigoler.

publicité

Comment faire à leurs 20 ans et 25 ans ?

À 20 ans, les discussions avec ses enfants sont plus profondes pour garantir leur sécurité. À cet âge-là, il est temps de parler de comment se sentir bien dans sa peau. Il faut aussi parler de comment avoir des relations saines avec les autres. Encourager les jeunes à savoir où sont leurs limites, comme dire non quand ils en ont besoin, c’est primordial. En outre, vous devez les aider à se fixer des buts et à être fiers de ce qu’ils font. Cela compte beaucoup pour se construire une bonne confiance en soi. Et puis, il ne faut pas oublier de parler d’amour, d’être respectueux dans ses histoires de cœur et de toujours communiquer.

publicité

À 25 ans, c’est l’heure de se pencher sur comment choisir son job et gérer son argent. Encourager les jeunes adultes à réfléchir à ce qu’ils aiment vraiment faire et comment ils peuvent y arriver avec leur boulot, c’est top. Et puis, leur montrer comment bien utiliser leur argent entre épargner, dépenser et investir, cela les aidera à être plus tranquilles plus tard.

publicité

Soyez le confident, pas juste un parent en mode chef

Gardez en tête que nos enfants, peu importe leur âge, cherchent aussi un confident, quelqu’un qui les écoute sans juger. On leur donne des conseils, oui, mais on est aussi là pour les écouter parler de leurs passions, leurs peurs, leurs rêves. Le grand final, c’est d’installer chez eux un sentiment de sécurité, de confiance en soi et de sagesse qui leur permettra de mener leur barque, même quand la mer sera agitée. En tant que parents, c’est notre mission. Il faut préparer les enfants non pas pour notre monde, mais pour le leur.

publicité

Pour résumer, les parents ont beaucoup de discussions à aborder avec leurs enfants. Elles varient en fonction de leur âge. À 5 ans, assurer les bases de la sécurité. À 10 ans, il faut parler de la puberté et d’Internet. Enfin à 15 ans, discuter de l’indépendance et des responsabilités. Et plus ils grandissent, leur apprendre à s’apprécier eux-mêmes et à avoir des relations saines. Il ne faut pas oublier la planification de carrière et l’indépendance financière. En faisant ces discussions, les parents équipent leurs enfants pour être bien dans leur vie.

publicité

Écris par Inès Denne