Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien négocier une augmentation de salaire

Chaque année, il y a une occasion spéciale au travail où on peut demander une augmentation de salaire. Voici comment faire.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien négocier une augmentation de salaire

Les entreprises se lancent dans la renégociation des salaires chaque année. Les salariés peuvent faire une demande d’augmentation au moment venu. Il est essentiel de bien se préparer à cette démarche. Ainsi, il faut avoir des arguments solides. Ces quelques conseils dans cet article, vous permettront de négocier une augmentation de salaire.

publicité

L’effet de l’inflation trop élevé

L’année dernière, le taux de l’inflation a atteint 4,9%. Cela a rendu les choses difficiles pour les familles au moment de faire leurs courses. Selon un sondage, les salaires médians devraient augmenter de 4%. Grâce à cette bonne nouvelle, les employés pourraient négocier une augmentation de salaire. Le Code du travail dit même que les employeurs doivent discuter des salaires chaque année. Ainsi, ce dernier est un ensemble de règles pour les entreprises. Donc, si vous pensez mériter plus d’argent pour le travail que vous faites. C’est peut-être le moment idéal pour en parler avec votre patron.

publicité

Lorsque votre employeur ne propose pas naturellement une augmentation. Vous devez profiter de votre entretien annuel d’évaluation. Cet entretien offre une occasion idéale pour exprimer vos ambitions salariales. Il vous permet de faire le point sur vos réalisations de l’année précédente. Ainsi, ce moment vous permet de mettre en avant votre contribution à l’entreprise. Pour savoir combien vous valez, il est essentiel de préparer vos arguments. Dressez une liste de tout ce qui montre votre valeur ajoutée. Présentez ces éléments de manière claire lors de l’entretien. La préparation est la clé pour négocier une augmentation de salaire.

publicité

Voici quelques astuces pour négocier une augmentation de salaire

Il est essentiel de se préparer soigneusement avant de négocier une augmentation de salaire. Interrogez-vous sur toutes les raisons d’une augmentation de rémunération. Comparez votre salaire avec les normes de votre secteur. Vous pouvez utiliser la grille salariale de votre entreprise comme référence. Arbia Smiti souligne que ces grilles ne sont pas toujours obligatoires ni transparentes. Mais, elles servent de base de comparaison. Si vous constatez que votre salaire est inférieur à la norme, munissez-vous de données chiffrées pour justifier votre demande de correction. Au contraire, si vous êtes bien rémunéré. Des cabinets de recrutement fournissent des guides de salaires spécifiques à chaque métier.

publicité

Il est essentiel de s’informer sur la santé financière de votre entreprise avant de négocier une augmentation de salaire. Selon les conseils d’Arbia Smiti, il est crucial de comprendre les contraintes budgétaires de l’entreprise. En effet, elles peuvent limiter sa capacité à accorder des augmentations. En période de difficultés économiques, il est recommandé d’agir avec prudence avant de demander une revalorisation salariale importante. De plus, il est important de s’intéresser à la stratégie globale de l’entreprise. Il peut varier d’une entreprise à une autre en termes de fréquence des révisions salariales. En fin de compte, la demande d’augmentation doit être alignée avec les objectifs collectifs de l’entreprise.

publicité

Négocier une augmentation de salaire : les autres conseils

Lorsque vous abordez votre employeur pour discuter d’une augmentation. Il est crucial de maintenir une attitude confiante. Évitez de mentionner un chiffre précis. Vous devez privilégier plutôt une fourchette pour encadrer la négociation. Tenez compte de la hausse constante de l’inflation. Selon les conseils d’Arbia Smiti, la négociation doit prendre en considération votre évolution personnelle. Ces éléments constituent des arguments solides à présenter lors de la discussion salariale. Les cabinets de recrutement suggèrent généralement de proposer une fourchette autour de 5 à 8 % pour la négociation salariale.

publicité

Lorsque vous discutez de votre salaire, mettez en avant vos réussites professionnelles. Appuyez-vous sur des éléments concrets qui démontrent votre importance pour l’entreprise. En soulignant ces aspects, vous montrez votre contribution significative au développement de l’entreprise. Il est essentiel de démontrer votre valeur ajoutée. Utilisez des exemples spécifiques pour étayer vos arguments. Ainsi, cela montre comment vos actions ont contribué aux succès de l’entreprise. En présentant de manière claire vos réalisations, vous renforcez votre position lors de la négociation salariale.

publicité

En cas de refus

Lors d’une négociation salariale, maintenez une attitude flexible. Considérez cette discussion comme une conversation constructive plutôt qu’une bataille. Si votre supérieur semble réticent, explorez d’autres avantages en nature. Arbia Smiti souligne que ces avantages peuvent être des leviers de motivation sans nécessairement augmenter les salaires. En cas de refus, demandez des explications et des pistes d’amélioration. Si vous estimez qu’une marge de négociation persiste, proposez une contre proposition. Finalement, soulignez votre valeur pour l’entreprise. Vous montrez qu’il est dans son intérêt de vous conserver plutôt que de risquer une démission.

publicité

Écris par Laura Laura